« Connaissez-vous le marketing de persuasion ? | Accueil | Pierre Bilger - Ancien chef d'entreprise »

Commentaires

Lionel


Récit touchant... Et je présume qu'il vous est difficile de faire la part des choses :

1. où ai-je planté ?
2. où ont-ils vraiment planté ?

Il se peut - d'ailleurs - que ce soit eux : cela existe. J'espère que votre tempérament énergique et puissant (forcément reconnu, à terme) ne vous abîme pas trop dans l'introspection.

Votre énergie, je parie 150 € que quelqu'un viendra vous l'acheter, un jour. A prix d'or. Mais quand ? On ne prête qu'aux riches.

Excellent courage - Gardez la foi, tout va revenir, en mieux (*),

Lionel

(*) Valorisez vos proches : ils en valent visiblement la peine.

Franck Poisson

Merci Lionel pour cette charmante attention.
Ne vous inquietez pas, j'en suis sorti renforcé...très renforcé !

Bon courage et encore merci.

Patrice Thiriez

En effet, vous avez un très beau parcours !

Ne pensez-vous pas que le meilleur moyen de continuer à vous renforcer serait de faire vos preuves, j'entends par la monter (ou co-monter) une structure ?

ahmed

Salut,

Que cela doit etre dur en effet de passer de la lumiére a l'obscurité...J'ai un peu connu cela moi aussi et je n'en suis toujours pas sorti..mais bon je me soigne et suis en train d'en ressorti blindé.Sinon la plus grande difficulté a été financiére...bref courage a vous tous ne perdez pas espoir et retroussez vos manches pour rebondir...apres la pluie vient toujours le beau temps....

Jean-Marie Le Ray

Bonjour,

Je viens de découvrir votre billet, avec une grande surprise ! La dernière fois que j'ai vu votre nom c'était sur Abondance, et j'en étais resté là.
De nos jours, c'est plutôt rare d'entendre quelqu'un dire "Google Inc elle-même regrettera demain son arrogance commerciale et juridique". Ou alors on se dit que ces mots sont sortis de la bouche de Steve Ballmer.
Mais non, ils sortent de la vôtre, et je ne peux que vous souhaiter tout le succès que vous espérez, et que probablement vous méritez.
Je sais ce que je dis, je viens de gagner un procès après sept ans de procédure, et je vous dis pas ce que ça soulage. Moins pour la somme que je vais toucher, qui ne compensera sûrement pas la merde dans laquelle je me suis retrouvé à cause de ça, que pour la joie qu'on vous reconnaisse enfin une partie (une partie certes, mais c'est toujours mieux que rien) de tout le travail que vous avez fourni.
Cordialement,
Jean-Marie Le Ray

GP

Perso, je ne vais pas pleurer sur le sort de M. POISSON car lui-même a oeuvré a l'exclusion de ses concitoyens quand il etait au sommet ...chez GOOGLE!

Oui, j'en fais partie: a l'epoque, ils recrutaient un responsable financier: eh bien, figurez-vous que si vous aviez eu plus de 37 ans, vous etiez un VIOC!

c'est ce qu'on m'a fait comprendre en entretien d'embauche...

Bilou

Triste personnage qui s'appitoye encore sur son sort un an après avoir été licencié. Ce n'est pas comme cela que vous convaincrez un nouvel employeur de vous accorder sa confiance ! Il faut savoir tourner la page, pour retrouver un travail digne d'intérêt.

Harrault

bonjour,

Je comprends pour vivre ce phénomène depuis des années. Tout donné et recevoir peu en fait, et surtout pas le respect, le savoir vivre que l'on mérite, que le bon sens exige, me sidère chaque jour. J'ai travaillé dans de nombreuses entreprises de renom sans jamais y voir de retour malgré le travail, le sérieux mis en avant.
Cette société me sidère car elle cherche des réponses à des questions qu'elle se posait voilà déjà 30 ans et pour lesquelles elle avait dejà des reponses pertinentes. Le bons sens, le sérieux, être humble, le pragmatisme logique, la convivialité respectueuse et non calculée, sont de réls réponse de créativité, de construction mais tout le monde s'en fou...
Nos parents nous parlent de la dureté de leur 14 ans, pourtant à l'arrivée ce sont pourtant eux qui auront eu un emploi de sécurité à vie, la possibilité de construire à des couts raisonnables (qu'ils revendent aujourd'hui à des prix surréalistes), qui auront le droit à la retraite, ...etc... et qui n'ont dans l'ensemble fait que se plaindre.
Pour ma part je ne me suis jamais plaint et pourtant j'ai connu bien des choses. Je crois encore dans le futur mais je doute parfois car mon honnêté, mon très grand respect pour les autres m'a valu toutes les trahisons possibles et j'ai peur que celà ne change jamais...
Bonne journée

Uhiatxa

bonjour,

Le récit que vous faites est le lot d'une multitude de personnes, qui comme vous, ont oeuvré, par leur seul talent PERSONNEL et INTINSEQUE, à la mise en place et aux milliards que rammassent aujourd'hui toutes les multinationales.

Toutes ces personnes de grand talent ont eu l'idée géniale qui a permis à la société pour laquelle ils étaient de simples salariés de percer sur le marché et de produire des milliards......ils ont été en général très rapidement évacués, sans même qu'ils puissent se rendre compte de ce qu'il se passait : ils ont donné leur âme et c'est un autre qui en gagent les fruits.

Je souhaiterais vous associer peut-être à mon projet actuel: voulez vous en parler ?

Cordialement
Muriel L

Poisson

Salut
T'as oublié de parler de tes voyages à la Serrière - Orne. Voyages qui je pense devaient être également agrèable.
Je te souhaite de rebondir rapidement.
Sebastien

fel

ok nous avons tous à vivre des moments difficiles,il y a toujours pire....et plus le niveau social est bas plus cela est difficile!!! alors ceux qui s'en sortent (jamais indemne les cicatrices sont là pour nous aider à avancer) chapi chapeau. Souris puisque c est grave!!!!

Bruno HOUDINET

Voilà une personne que j'aimerai rencontrer. Il est tout ce que je ressens et ce que j'ai pu vivre même si l'echelle n'est pas la même.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs