« Se rendre visible pour être incontournable - Partie 2 | Accueil | C'est décidé, je crée ma boite ! Episode 14 »

Commentaires

~laurent

Conseil : tu peux t'installer à casablanca (3 heures de paris) au bord de la mer (on parle Français).

Si tu es installé ici et que tu as des clients en France, tu fais de l'export de services (donc tu ne paie pas d'impot sur les société). Quand à la vie sur place c'est bien meilleurs marché (Cout de la vie de 2 à 3 fois moins cher).

http://www.blogwaves.com/investir_au_maroc/index.html

speedyop

Pour la comparaison avec un profil anglais, compares tu réellement le pouvoir d'achat ou seulement les revenus. La vie est en générale plus chere a Londres qu'à Lyon (il me semble que tu es lyonnais, bonjour confrère alors!).

philippe

Le plus dur c'est quand le fils du cousin de la secrétaire du patron est embauché chez les Pages Jaunes.

Un article qui reflète bien le quotidien d'un provicial également.

jef

Paie-t-on trop de charges en France ? Oui ! Il n'y a pas si longtemps je fus convié à une conférence organisée par la cci et une représentante de l'urssaf... On avait calculé que la troisième année l'indépendant créateur d'entreprise allait payer en charges 88 % de son chiffre de l'année, lors de cette fameuse 3e année d'activité qui est si déterminante en France pour les jeunes entreprises. L'un des jeunes entrepreneurs présents, qui n'avait réalisé que 16000 euros la 3e année, a pris peur et dans les semaines qui suivent a fermé boutique... Pourtant c'est un micro entrepreneur...

wrona

Je voudrai partir, la vie en france etant un vrai gouffre , je gagne actuellement presque deux milles euros pour moi et ma fille et meme en tirant partout sur la ficelle je suis en train de couler, j ai de la ressource, j 'adore bosser, ca me coute dailleurs en vie de famille et santé, mais j ai pas peur du travail et j aimerai demarrer une activité hors de france avec une meilleure perspective de vie, sans demander non plus la richesse absolue, juste ne plus avoir peur d ouvrir la lettre du banquier
Merci
Martine

Pierre

Le pire, c'est d'avoir du personnel.
Bonjour les charges sur les salaires.
En plus, ils font ce qu'ils veulent: Pas de prévis en cas de départ et pas de sanction possible, vacances à rallonge et si je râle ils s'en vont sans préavis et je dis quoi à mes clients.
Quand à moi, je bosse 35 heures (en deux jours et je gagne moins que le SMIC).
Je pense sérieusement à tout laisser tomber.
Vive la France et son social à sens unique.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs