« Il y en aura d’autres ! | Accueil | De l’utilité de savoir procéder avec méthode »

L’humour et les petits dessins pris au sérieux ?

Alix_de_la_tour_du_pin Par Alix de La Tour du Pin - Consultante, Coach, Auteur, Dessinatrice

Un dessin a 40 % de chance d’être retenu, un discours n’en a que 8%, en moyenne. C’est pourquoi, je suggère vivement de mettre quelques dessins dans certains discours, pour en améliorer l’audience.

« Une image frappante vaut toujours mieux qu’une démonstration exacte. » WOLGENSINGER

Le dessin permet d’aborder ce  que le « politiquement correct » ne permet pas toujours. Certaines défenses intellectuelles lâchent devant la pertinence ou l’impertinence (?) d’un dessin. Les personnes rient. En riant, ils rient de leur situation ou d’eux-mêmes.

Alix177_2

Alix1772 Lors d’un coaching, cela facilite le chemin.

Lors d’un séminaire, d’une conférence, le dessin renforce le propos, par le jeu de la répétition.

Les lecteurs ignorent parfois que ce qui est ludique est parfois l’un des modes pédagogiques les plus sérieux !

Lors d’un atelier de créativité, des situations complexes peuvent être décrites par les participants eux-mêmes,  en quelques dessins ou BD. Ils n’ont pas forcément de formation en dessin, pourtant après beaucoup de concentration, de sérieux et de rires ils parviennent à prendre du recul. Ce qui leur donne l’énergie nécessaire pour passer un cap.

Oui, l’humour et les petits dessins sont à prendre au sérieux !

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/344823/5447464

Voici les sites qui parlent de L’humour et les petits dessins pris au sérieux ? :

Commentaires

Non! en France et aux USA, dans l'entreprise ou la fonction publique, ne pratiquez jamais l'humour. Vous passerez pour un "fumiste" et vous ne pourrez plus vous débarasser de cette étiquette de "rigolo", incapable de sérieux.
Vous n'étes pas en Angleterre et le seul humour admis est celui du chef. Même s'il est idiot, il est diplomatique d'en rire mais sans "renvoyer l'ascenseur"

Le rôle du "fou du roi" existe depuis des siècles. Il y a lieu d'être un professionnel pour pouvoir l'exercer "sérieusement". Vous avez raison, les non professionnels (de ce type) peuvent utiliser ses services, mais ne doivent pas le devenir, sous peine de mélange des genres.

En pédagogie les dessins sont très appréciés, de la maternelle aux MBA les plus sérieux. De nombreux consultants y ont recours, même si tous ne savent pas dessiner.

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier