« Quelle est la valeur monétaire de votre clientèle ? | Accueil | Nouvel usage : le covoiturage vers une solution alternative pérenne de déplacement ? »

Commentaires

Fadhila BRAHIMI

il me semble que vous ignorez que la stratégie militaire n'est pas un enseignement reservé et dispensé qu'à des militaires. Je suis pour ma part diplomée d'HEI - Ecole des Hautes Etudes Intenationales avec une spécialisation en stratégie militaire depuis 1993. L'ensemble des personnes qui suivent ce cursus ne sont pas des militaires mais des personnes qui réalisent un cursus de formation en diplomatie internationale et en défense afin d'intégrer les ministères des armées, des relations internationnales et de la défense. Si il est vrai que nous avons des colonels pour instructeurs , le corps professoral est composé de géopoliticiens.
D'autre part les formations ne sont pas théoriques puisque nous bénéficions tous les mois de mises en pratique en salle de simulation de guerre suivi de négociations.
L'objectif est de comprendre les mécanismes de guerre afin de mettre en place des mécanismes de paix; analyser une situation de crise et de conflit avec une approche systèmique (socio,éco, politique, géographique, historique, culturel, spychologique...). Autant vous dire que les techniques enseignées sont totalement transposables en entreprise. Pour preuve les personnes comme moi qui interviennent dans le privé font de la médiation dans le cadre des restructuration, fusion, conflit, crise....et ont les trouvent également dans les activités d'intelligence économique et dans la sûreté.
Le programme des formations et des pratques ne sont pas basées sur la destruction comme vous l'entendez mais sur la coopétition,la cartographie des alliés et des pouvoirs, la veille et l'intelligence géo eco politique, validation et transmission des informations...une approche à géomètrie variable.
De plus toutes les mises en situation sont basées sur l'actualité.
Clauswitz est un des grands stratèges de guerre au même titre que Napoléon mais celui qui est le Père de la stratégie Militaire, la statégie indirecte pratiquée jusquà nos jours est : Sun Tzu. AUteur de la fameuse phrase leader: "l'art de faire la guerre est de ne pas ensanglanter son arme".
Je vous recommande pour cela son livre: "Lart de la guerre". Livre de chevet des stratèges bien au delà de l'aspect militaire; puisque les garants de sûreté (et non de la sécurité)et de l'IE sont également formés à ses méthodes.

Alain

Ou là ! Je n'ai pas trop l'habitude d'aborder des sujets que je ne connais pas.
Si dans ma jeunesse j'ai vu le film de l'intérieur ( de mon temps il y avait encore le service militaire) j'ai surtout par la suite aussi suivi quelques séminaires de stratégie militaire appliquée à la compétition économique. C'était la mode il y a quelques années et il faut bien recycler les jeunes retraités de l'armée. D'autre part ne vous inquiétez pas, j'ai aussi lu "L'art de la guerre" (dans sa version anglaise, paraît-il que la traduction est de meilleure qualité) comme la grande majorité de tout ceux qui s'intéresse à la question avant d'en parler.
J'ai, il est vrai, quelques doutes sur l'efficacité du transfert de la stratégie au monde économique : Les finalités sont différentes voire antinomiques (je persiste !) et les moyens tout autant.
J'ai aussi de toutes façons des doutes sur l'efficacité de la stratégie militaire elle même. Il suffit d'ailleurs de passer en revue tous les conflits de ces 60 dernières années dont le dernier en date et encore en cours pour constater que les grandes théories stratégiques ne sont que des grandes théories bien peu efficaces une fois au coeur du conflit.
Mais peut être ont-ils oublié l'enseignement de Sun Tzu ? ;-)
(Tolstoï, que je cite dans mon billet, notamment dans "Guerre et paix", constatait déjà l'inefficacité de la stratégie une fois confronté à la réalité des combats et remettait sérieusement en question les stratégies militaires et les stratèges que sont Napoléon et Clausewitz... A lire ou à relire donc)
A plus

Fadhila BRAHIMI

La stratégie militaire pour ce que j'en connais (3 ans de formation) n'était pas enseignée durant le service militaire mais à l'école des armées. Pour les autres.... je n'en connais ni le contenu ni la qualité. Je connais en revanche trés bien les ouvrages que vous citez pour les avoir lu. Et si vous persistez sur l'innéficacité je persiste sur la performance des outils que j'utilise en médiation issus de cette formation.
Il y a à mon avos confusion entre la résultante (les conflits) et l'apport de la statégie en entreprise. Les conflits de ces 60 dernières années ne sont du fait d'une mauvais eou bonne stratégie militaire mais répondent à une stratégie économiques.

Alain

A propos de livres, je constate que l'image du bouquin de Mintzberg dont je parle en fin du billet s'est perdue en cours de transfert depuis le billet d'origine de mon blog (http://www.le-perfologue.net/piloter/De_la_strategie_2.html). Il s'agit du livre "Grandeur et décadence de la planification stratégique" publié chez Dunod, ISBN : 2-10-008261-2, un excellent bouquin où l'auteur démontre les faiblesses et danger d'un excès de planification. Illustré, clair et facile à lire comme toujours avec Mintzberg
A+

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs