« Charisme et mimétisme | Accueil | L'humour au boulot : attention à l'impact des outils de communication »

Commentaires

5047

Même si je ne fais que débuter en la matière, je partage votre analyse tout à fait juste des ensonges qui sont prononcés ci et là...

Gonzague DUCOS

La plupart des observateurs (de droite comme de gauche) jugent néfaste le néo-libéralisme (pas le libéralisme tout court) dans ce qu'il privilégie exagérément la rémunération de l'actionnaire au détriment des autres acteurs (salariés en particulier). D'autre part, la rentabilité exigée par ces actionnaires est également jugée trop forte.

JOUJOU DE PARIS

Ok ne parlons pas de 29 et d'un certain jeudi noir (mince, je viens de le faire), mais je pense que la bourse n'est ni plus ni moins que le reflet de nos sociétés et c'est pas joli joli...Peu ou pas d'investissement dans les entreprises en création, rien sur le continent africain et peu de RMISTES dans les investisseurs...Donc, pour moi, la bourse est un lieu mal et trop peu fréquenté par les personnes de bonne volonté. N'oublions pas que Ford himself trouvait que la rémunération d'un patron ne devrait pas dépassé 40 fois celle du salarié, car comment dire au salarié que son travail vaut plus de cent fois moins que celui de son dirigeant et le faire croire aux bienfaits de l'épargne salariale...Bien entendu, je suis favorale à la bourse, mais il faudrait en modifier son fonctionnement pour en faire profiter plus de personnes par des avantages (fiscaux) liés aux investissements allant aux entreprises créatrices de valeur (emploi, hausse des immos...). Car l'objet de la bourse est devenue la distribution de dividendes, et ce au détriment des investissements dans l'outil de prouction. Les conséquences ? J'ai de plus en plus peur dans l'avion!!!

ConanRay

Nous entendons beaucoup de 'discours' sur la bourse, mais ce qui me surprend toujours c'est le peu de connaissance que les gens en ont. Et surtourt en France.
On oublie que l'epargne publique permet aux entreprises de levée une quantité de fonds nécessaire à son developpement et qui profite à ses salariés. Le meilleur exemple est Google. Seulement, les média nous parlent des trains qui arrivent en retard.

En revanche, les candidats sont tous d'accord pour developper le private equity et le capital risque qui en France nous manque cruellement.Et qui est l'une des causes du ralentissement ou stagnation française.
D'ailleurs, l'investissement en private equity est souvent plus rentable que l'investissement boursier.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs