« Interview de Nicolas Chaunu - Fondateur et directeur de Emob | Accueil | Comment transformer un groupe d’individualités en un collectif performant ? L’exemple du Rugby rapporté au management »

Lancez-vous dans un business que vous aimez et restez inflexible

Par Augustin Martinez - Fondateur de Tschitoushop.com

Vous voulez vous lancer ? Alors oubliez les grouppis en chemise-cravate bardes de diplômes, une idée astucieuse et une motivation sans faille compensent l’absence d’argent et de diplôme.

Je pense que entreprendre c’est un état d’esprit avant toute chose, cela implique un caractère optimiste, beaucoup d’audace, encore plus d’acharnement au boulot et une résolution inflexible. Je le dis sans état d’âme c’est le profil type qu’on rencontre presque toujours chez les d’jeuns, ahh si j’avais 20 ans !

Certes quand on est jeune on se relève plus facilement, mais je ne conseillerai à personne d’échouer volontairement pour le simple plaisir de s’entraîner à créer leur boîte.  Mais putain que c’est vrai : L’échec est toujours plus instructif que le succès, eh oui.

En partant de mes propres expériences je peut dire que l’erreur qu’on rencontre le plus souvent est celui de surestimer toutes ses prévisions. Dans mon cas au départ en 2004, je comptais vendre aussi 1000 Tshirt par mois, mais bon les premiers mois j’en vendais que 10 (donc divisez vos prévisions de vente au moins par 100 !). Idem pour la date de lancement de mon bizz, j’étais oblige d’en rajouter un an de plus avant de me lancer vraiment.

Et l’argent ?

Trouver un peu d’argent pour se lancer c’est facile, mais l’erreur le plus souvent commis par un entrepreneur "T-shirtien" est celui du calcul concurrentiel : « L’autre la vends 1000 tees à 20 euros ça me fais du 20000 par mois donc 10000 de bénéfice in my pocket.

L’amour de l’argent ne présente guerre d’intérêt et c’est plutôt un handicap. Par contre se mettre à aimer son produit, le service rendu au clients ou les technologies de pointe se révèle bien plus .. PAYANT. Observez un peu ceux qui ont bien réussi sur le Web, ses jeunes la ils sont tout le temps en train de se dire : Et si on faisait ça, ou ça ? Même quand ils ont fait fortune comme les deux créateurs qui ont vendu Youtube à Google, il ne se posent jamais la question : que faire de mon argent.

Ayez un bon plan !

Vous pourrez créer ce que vous voudrez, mais ayez le réflexe de vous appuyer sur un business model, à ne pas confondre avec un business plan. Puis lancez vous dans les domaines que vous aimez et que vous connaissez un peu ou très bien et n’allez pas vous aventurer dans un créneau simplement parce que on lui dit d’être porteur.

Voyez l’exemple avec les boutiques de T-Shirt design, ce n’était pas une nouveauté chez nous en France, mais le jour ou Patrice Cassard (l’ex Boss de Lafraise.com) publia son chiffre d’affaires sur son Blog ce fut le jour ou plein de gens décidaient de suivre le même chemin. Honnêtement ? 99% l’ont suivi et le suivent encore pas par amour des T-Shirt, mais parce que on pouvait gagner gros depuis chez soi.

Toutefois, cette leçon salutaire est régulièrement oubliée par quelques-uns, qui n’ont qu’une idée en tête : devenir le prochain Youtube pour pouvoir se vendre une fortune à Google. Mais bon je pense que sa boîte il faut la développer comme si l’on devait rester 50 ans à sa tête. Okey si Google vous appelle pour vous en proposer  des millions, merde n’hésitez pas et passez à la caisse rapidement.

Si vous avez lu jusqu’ici vous êtes sur le bon chemin !

Courage !

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/344823/22095234

Voici les sites qui parlent de Lancez-vous dans un business que vous aimez et restez inflexible:

Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier