« Les 110 Conseils Marketing du Livre Gratuit "Marketing Wisdom 2006" | Accueil | Interview de Charlotte Gaillard-Dubost, directrice de Berceau Magique »

Peut-on devenir riche en créant son entreprise ?

Dureau_laurent Par Laurent Dureau (contributeur) - Manager de Transition et Serial Entrepreneur

Si la réponse n'est pas tranchée c'est parce que la notion de richesse est relative néanmoins elle fait rêver plus d'un entrepreneur notamment ceux qui sont dans les starting-blocks.

Après 30 ans, 4 entreprises officielles au compteur et un nombre certain de fausses couches, je m'interroge véritablement sur la notion de richesse. Parle-t-on d'argent, d'expériences vécues, d'expérience professionnelle, de développement personnel ou d'éthique ?

Ma réponse c'est tout cela à la fois mais seulement voilà, il est difficile de les avoir tous en même temps.

J'ai couru après l'argent et cela m'a beaucoup couté dans ma vie familiale.

J'ai couru après les émotions fortes, l'adrénaline et cela m'a couté au niveau du corps.

J'ai couru après les titres, les premières places, les honneurs et cela m'a couté dans mes relations sociales.

J'ai couru après la technique, l'expertise, le professionnalisme et cela m'a couté du temps et de l'argent.

J'ai couru après le développement personnel et cela m'a couté en émotions, en frustrations.

Enfin bref, tout m'a couté en temps, en énergie, en argent, en émotion, en usure physique mais je suis heureux d'avoir fait tout cela car

  • j'ai découvert que la richesse intérieure prédomine largement sur la richesse extérieure.
  • j'ai découvert qu'une amitié sincère valait beaucoup mieux qu'un brassage médiatique qui vous porte aux nues.
  • j'ai découvert que les moments de partage que l'on a avec ses enfants ne valent d'être sacrifié au nom d'une activité professionnelle hyper débordante.
  • j'ai découvert que la présence d'une compagne aimante rapporte beaucoup plus à long terme que n'importe quel contrat avec votre banquier.
  • j'ai découvert que faire le cake ou de s'y croire n'apporte pas un iota d'énergie constructive à votre parcours spirituel.
  • j'ai découvert que la vie même si elle est pleine d'objectifs plus ou moins atteignables n'est que la somme de chaque moment vécu pleinement en conscience.
  • j'ai découvert que la spontanéité apporte plus d'énergie, de fun et de surprises qu'une carrière tirée comme un prévisionnel pour vivre une retraite.
  • j'ai découvert qu'être valait beaucoup plus que le paraître.

Alors en quoi voulez-vous être riche ?

La question est simple mais elle embarrasse car on sent qu'il va falloir faire des choix. On sent qu'il va falloir soupeser, quantifier car tous les curseurs ne pourront être mis à fond.

Il peut sembler rédhibitoire d'y passer du temps et pourtant où se situe vraiment l'essentiel de ce que vous voulez vivre ?

Si j'étais africain, il ne me resterait que quelques années à vivre d'après les statistiques, mais je suis né en France et il me reste un demi-siècle devant moi. Que vais-je faire ?

Monter d'autres entreprises ? Oui, très certainement ! Seulement ma vision des choses fait que ce sera pour aider les autres, participer à la vie sociale et sociétale, faire du bon business à l'image du commerce équitable. J'ai envie de donner et non plus de prendre.

Certes, avant je donnais aussi à l'urssaf, aux impôts aux salariés mais aujourd'hui ma vision est de mieux donner dans ce qui fait la richesse d'une vie : la relation humanisante, gratifiante qui permettra à chacun de grandir intérieurement  en paix, en sérénité.

Tous nous voulons l'équité, tous nous voulons être reconnu, tous nous voulons être aimé, tous nous voulons être à l'abri du besoin matériel mais cela doit-il se faire au détriment de la Terre, de l'Etat, des autres, de nos proches et de leur vie sociale ?

Croyez-moi personne n'ira vous congratuler à votre retraite parce que votre vie professionnelle a été un exemple d'une carrière toute tracée au cordeau. Ils ne verront qu'un vieillard probablement à l'aise financièrement mais qui n'aura pas forcément vécu la vie qu'il voulait.

L'illusion de la réussite financière peine à cacher la "désertitude" intérieure qui en résulte. Bien sûr, tous m'écriront pour hurler au loup mais cela ne sera que le signe extérieur que c''est la vérité.

Pour savoir si votre vie a été une réussite c'est très simple. Il suffit de regarder comment un enfant vous perçoit spontanément. S'il vient vous prendre la main, s'assoir sur vos genoux ou tout simplement vous sourire à pleines dents avec des yeux remplis de malice alors qu'il ne vous connait pas, sera la preuve que vous avez compris ce qu'est la vie.

Notre richesse intérieure est le seul cadeau que nous pouvons offrir sans retenue car nous ne pouvons la dissimuler à ceux qui nous regardent. Elle est une bénédiction pour tous alors que l'argent sur votre compte ne rapporte qu'à certains...

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/344823/17186286

Voici les sites qui parlent de Peut-on devenir riche en créant son entreprise ?:

Commentaires

Laurent,

Vous ne répondez pas a la question que vous posez dans le titre. Pas directement du moins. Mais vous abordez un vaste sujet tres interessant. Une question pour vous...

Considerez-vous le profit comme l'objectif principal d'une entreprise... ou comme un mal necessaire?

Bonjour Laurent, là je vous retrouve. Merci de partager votre sagesse acquise de l'expérience avec nous autres "jeunes" créateurs!

Merci beaucoup Laurent, pour cet article qui permet aux jeunes générations qui sont en pleine réflexion sur tous ce sujets de faire la part des choses, et de savoir de quoi il en retourne. Afin de mieux gérer tout cela.

Gilles, 31 ans

ca fait très plaisir de lire cela!!!
La richesse interieur est la plus importante car c est la seule qui traverse le temps,
La richesse exterieur n est que paraitre, et aucune voiture de luxe, villas etc...ne traversera le temps comme la richesse interieure, une personne qui vous trouve bon vous trouvera bon toute sa vie,meme apres vous avoir oublié,
Alors que la richesse exterieure change de proprietaire comme de chemise,

Surtout que la richesse exterieure n est qu ephemere car les produits changent tellement rapidement que le luxe devient abordable quelques années plus tard,

Avant un home cinéma coutait une fortune maintenant meme le petit etudiant en possede un,
pareil pour les voitures un porsche de 1990 on en trouve a 6000€ etc...
il y a plein d exemples

Pour finir theologiquement la richesse intrieure est celle qui demeure pour l eternité....

Merci pour cette "confession" qui devrait être lue dans les écoles de commerce (après celle de Guy Moquet bien sûr :)

SAMIR
En effet, le titre semble faire appel à la richesse financière quand on le lit. C'est un automatisme car qui dit entreprise dit argent... dans la poche des dirigeants et actionnaires.

Alors pour répondre à votre question, la réponse est entre les deux. Tout est une histoire d'équilibre car si vous gagnez trop d'argent et que vous ne le redistribuez pas équitablement au sein de l'entreprise cela exprimera votre égoïsme, tandis que si vous n'en gagnez pas assez votre entreprise mourra.

La sagesse est de savoir partager autant dans le profit que quand tout va mal. Si dans le premier cas tout le monde est d'accord, c'est OK. Par contre, s'il faut se serrer la ceinture afin que l'entreprise survive et que vos collaborateurs demande de l'augmentation au lieu de vous aider alors vous saurez si vous devez continuer l'aventure ou pas.

Vous saurez alors cerner mieux pourquoi et quels sont vos véritables motivations. Aidez les gens, oui, se faire avoir, non !

BRIGITTE, GILLES, MULTIMAIDE
Merci pour votre réaction positive et vos encouragements pour les futures générations !

JOANNA
Il est bien des choses qui devraient être dites avant Guy Moquet mais pour cela il faudra encore attendre un peu de temps. La mondialisation demandera une plus grande transparence au fur et à mesure qu'elle s'imposera.

Ceci est valable spécialement pour les futurs loups qui sortent des écoles de commerce et de tous ceux qui suivent des écoles de management.

Le futur qui nous attend ne sera pas celui qui mord le plus fort, mais celui qui aime communiquer et respecter la différence avec humilité. Il sera respecté parce qu'il sera un exemple vivant d'éthique et d'équité. Temporairement, les autres pourront être porté aux nues mais comme les modes ils disparaitront aussi soudainement qu'ils seront apparu.

Les gens ne veulent plus de l'apparence, du toc. Ils veulent du durable et du véritable dans le domaine de l'humain et non plus seulement dans le matériel.

Vivre mieux avec moins, leur permettra aussi d'être en accord avec les tendances écologiques du moment afin de permettre à tous d'avoir la chance d'une vie plus équitable. Le partage comme par exemple le commerce équitable prouve que l'achat raisonné prévaudra sur l'achat impulsif préconisé par la pub...

Je tiens à vous remercier pour cet article que vous venez de publier sur Envie d'Entreprendre. Terminant tout juste mes études, je viens de me lancer dans la création d'entreprise, et en tant que jeune entrepreneur je m'interroge en profondeur sur mes motivations et mes aspirations réelles; vos réponses y font écho par leur mesure prudente et la justesse que vous y avez mises. Merci pour ce retour d'expérience exprimant l'importance, la primauté de la réussite intérieure ou immatérielle, et rappelant que la course à l'argent et aux honneurs est trop souvent un mirage dans lequel on peut se perdre soi-même. Vous prêchez l'équilibre global. A charge pour chacun de s'en souvenir tout au long de sa propre existence... Bien cordialement, B.Renoul

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier