« L’authenticité est-elle possible en entreprise ? | Accueil | Les règles de base du business (septième épisode) »

Commentaires

Gilles

"(...) Mais comme on sait tous que le statut cadre en France n'a plus rien à voir avec la notion d'encadrement et donc implicitement de management que doit-on penser de l'intérim-management ?"

Le fond du problème est exactement celui-ci : si déjà les cadres en place, en CDI, n'ont pas toujours grand chose à dire, il peut-être par extrapolation prévisible que pour les cadres intérimaires ce ne soit pas mieux, voir bien-sur peut-être même pire.

Mais si le paquet cadeau est trompeur, c'est là que ce n'est pas normal, que ce n'est pas fair.

La solution serait peut-être pour cette catégorie de cadres intérimaires (ou managers de transition) de porter toute leur attention sur les PME qui n'ont pas les moyens de se payer un ou des cadres à temps plein dans un domaine donné. Les cadres intérimaires pourraient alors apporter leur expérience, soit de manière temporaire via une mission pour une certaine durée, soit via le temps partagé entre plusieurs PME ou le portage salarial.

Ayant l'expérience qui n'existe pas dans l'a PME en question, c'est le cadre intérimaire qui va apporter sa plus-value et ne sera certainement pas utilisé comme une serpière, car c'est LUI qui maitrise le sujet en question.

Quant au terme de manager de transition, il est bien, mais on en revient à la question du paquet cadeau; l'important n'est pas l'emballage, mais le contenu. Si le contenu est le même, rien ne sert d'utiliser une dénomination différente.

En plus, manager de transition suppose qu'il y ait transition aussi pour le client, ce qui n'est pas forcément le cas.

Laurent DUREAU

L'intérim-cadre reste un intérimaire avec toutes les limitations de la mission c'est-à-dire on part du point A pour arriver au A. C'est une brique de lego que l'on remplace par une autre brique de lego.

Par contre le manager de transition part d'une situation A (généralement catastrophique) pour arriver à une situation B (généralement définie par un cahier des charges à atteindre) qui devrait être positive afin de placer un autre manager qui lui ne sera pas de transition.

Le management de transition, c'est surtout d'assainir une situation qui n'est plus sous contrôle et de renverser la vapeur dans des délais assez courts. D'où l'appel à des "seniors" à qui on ne la fait plus.

Enfin, dernier point, le manager de transition ne doit en aucun être salarié du client et encore moins du cabinet de placement. Il doit être suffisamment autonome pour pouvoir dire ce qu'il y a à dire sans craindre pour sa carrière. Il est soit en portage salarial soit en indépendant donc exit le statut cadre.

Il fait son job et facture des honoraires. L'intérim-cadre ne dispose pas du tout de cette liberté et reste coincé à un espèce de rôle de pur remplacement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs