« Salariés, l’entreprise, c’est facile : mode d’emploi | Accueil | Comment sortir d'un business models vieux de 10 ans ? »

Croire en son projet de création d’entreprise

Weill_valrie Par Valérie Weill (chroniqueur exclusif) – Consultante et accompagnatrice en création/développement d’entreprise

Tous les créateurs et créatrices que j'accompagne ont des moments de doute, des moments d'angoisse à l'idée d'y arriver, de concrétiser leur projet de création.

La création d'entreprise n'est pas linéaire, c'est un processus de croissance et de maturation - tant du projet que de celui ou celle qui le porte.

C'est pourquoi les créateurs et créatrices rencontrent ces moments où rien ne semble avancer, où les tracasseries administratives s'accumulent, où les prévisions sont encore à recommencer et où la motivation de départ est mise à rude épreuve. Mais tous et toutes ont croisé ce phénomène étrange et rassurant : lorsque ces personnes croient vraiment en leur projet et qu'elles se démènent pour créer les conditions favorables à son développement, des petits événements positifs arrivent alors. Comme le dit si bien W.H. Murray dans son livre "l'expédition écossaise dans l'Himalaya" :

Once "Jusqu'au moment où l'on s'engage, il n'y a qu'hésitation, occasion de revenir en arrière et inefficacité. Concernant tous les actes exigeant initiative et création, il y a une vérité élémentaire dont la méconnaissance a fait avorter des idées innombrables et des projets fabuleux : c'est qu'à l'instant où l'on s'engage pour de bon, la Providence se met en marche à son tour. Toutes sortes de circonstances favorables se produisent qui, autrement ne se seraient pas manifestées. La décision engendre un courant d'événements qui suscite sur son passage une variété d'incidents imprévus et bénéfiques, de rencontres et de soutiens matériels dont personne n'aurait osé rêver. J'ai appris à accorder à ce vers de Goethe le plus profond respect : "Quoi que tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends-le. L'audace porte en elle génie, pouvoir et magie".

Alors si vous êtes un peu au creux de la vague, si vous doutez, allez au cinéma voir "Once", vous en ressortirez avec 10 fois plus de force pour votre projet et avec du baume au coeur pour les contretemps et ratés que vous avez traversés. Rappelez-vous : l'audace porte en elle génie, pouvoir et magie.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/344823/23875242

Voici les sites qui parlent de Croire en son projet de création d’entreprise:

Commentaires

La Caravane des Entrepreneurs constitue un pôle d’expertise itinérant spécialisé en reprise/transmission d’entreprises qui a réalisé 100 étapes en France, Belgique et Suisse en 2007. La Caravane des Entrepreneurs se lance dans la galaxie blogosphère http://blog.caravanedesentrepreneurs.com
Ce blog est un lieu d’information et de partage, spécialisé en reprise transmission d’entreprises.
Chaque étape de la Caravane des Entrepreneurs 2008 fera l’objet d’articles (déroulement de l’étape, portraits de repreneurs, interviews d’experts, témoignages du Maire et des autorités locales).
Pour enrichir le blog d’articles techniques sur la création, la franchise, la reprise et la transmission, les experts de la Caravane des Entrepreneurs ( avocats, assureurs, banquiers, experts comptables, consultants,intermédiaires en transmission d’entreprises,gestionnaires de patrimoine,etc.…) expliqueront leurs meilleures pratiques.

En conclusion ce blog se veut un lieu de réflexion, d’information et de débat sur la pratique quotidienne de l’entrepreneuriat (création, reprise, franchise, transmission) et du développement des entreprises.
« Pour qu’une expérience enrichisse un domaine, il faut savoir la partager. »

En lisant votre billet, je constate que les enjeux de confiance et d’audace que vous mentionnez peuvent se prêter à la fois aux créateurs et aux repreneurs d’entreprises.

J’ai récemment publié un billet (http://www.pascal-houillon.com/houillon/2007/12/post-reprise-1.html) sur mon blog où j’insiste sur le fait que le repreneur doit garder confiance dans l’existant et dans ses capacités à piloter son entreprise vers la croissance. Les doutes que peuvent vivre les créateurs et les repreneurs se rejoignent souvent et au final la confiance et la motivation permettent à ces hommes et ces femmes de marquer la différence et de réussir leurs projets.

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier