« Se sentir bien au travail | Accueil | Gilles Dumortier – Responsable Technique et Investisseur Privé »

Les 7 péchés capitaux de l'entrepreneur...

Le_rouzic_mathilde Par Mathilde Le Rouzic (contributeur) - Entrepreneuse

Petite adaptation, personnelle et partiale, des 7 péchés capitaux au cas du créateur d'entreprise...

L'envie

Ah, l'envie : liberté, indépendance, argent facile ! On monte sa boite en regardant son voisin et se disant que merde, on y a droit aussi... Et on redescend rapidement sur terre en se disant que, finalement, le salaire fixe, les treize mois et les 35 heures, c'était pas si mal. Bref, dans un cas comme dans l'autre...on regarde toujours son voisin.

L'orgueil

Du "j'ai trouvé l'idée géniale" au "je ferai mieux que les autres", sans orgueil pas de création d'entreprise. Mais très vite, le premier coup chaud passé (allo, c'est votre banquier, vous êtes dans le rouge... ), tu retrouves un peu d'humilité, tes chevilles dégonflent et tu te mets vraiment au travail.

L'avarice

Tu as monté ta boite en pensant que tu allais devenir riche très vite ? Héhé, dans la réalité, tu vas expier tout de suite ton avarice en gagnant l'équivalent d'un smic horaire (au Bangladesh) pendant six mois minimum...ensuite tu passes par tous les smics du monde, pour finir par celui de ton pays. Et là, t'es vraiment content.

La gourmandise

Naaaan, quand je mange plusieurs boites de petits gâteaux et de chocolats, ça n'est pas de la gourmandise ! C'est du test produit ! (cocher "mensonge" dans la liste des péchés non capitaux).

La luxure

La luxure, pour le créateur d'enteprise, c'est un peu le complexe du barman : tu deviens un personnage public. Alors il y a des chances pour que ton potentiel de séduction passe de 4 (sur une échelle de 10) à 8 ou 9. Le hic, c'est que tu n'as finalement pas tellement de temps pour la gaudriole (sauf si c'est pour tester tes produits érotiques, évidemment)...

La colère

Elle répond aux doux noms de TVA, URSAFF, Banque, Coliposte... Avant tout contact avec les organismes cités ci-dessus, il est vivement conseillé d'inspirer profondément plusieurs fois, voire de courir 8 km. Sinon, vous risquez de vous laisser envahir par cet accès de folie soudaine bien connue du chef d'entreprise débutant, par exemple lorsqu'il cherche innocemment des renseignements pour déclarer son premier employé.

La paresse

Non, le patron n'est pas un paresseux qui s'ignore. Si vous le voyez assis sur sa chaise en train de rêvasser, de surfer, de téléphoner en chuchotant, ne vous méprenez pas : il travaille. C'est juste qu'il a une manière différente de celles des autres de s'exprimer au travail. Accessoirement, il "s'exprime" en horaires décalés, aux deux-huit : huit heures pour "penser" et huit heures pour rattraper le temps perdu (plutôt de nuit, car il commence toujours par ce qui est agréable)...

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/344823/24519932

Voici les sites qui parlent de Les 7 péchés capitaux de l'entrepreneur...:

Commentaires

Haha très fort :)
Je me reconnais particulièrement bien dans la dernière phrase du dernier point: "plutôt de nuit, car il commence toujours par ce qui est agréable" ^^

Excellent!

ça fait toujours du bien de voir que chez les autres, c'est pareil ;-)

Ca sent le vécu. Mais j'ai vraiment explosé de rire sur l'avarice. J'aurais tellement voulu l'écrire!

Bravo, c'est drôle et très réaliste !
Je vois que l'on passe tous par les mêmes chemins!

j'ai tout lu sur votre site et votre blog ,j'ai essayé de vous contacTé mercredi dernier par téléphone.En;effet j'ai reçu tout "betement " mon mensuel du magazine de la "caf" ou il parlait des créateurs d'entreprises et franchement j'ai tout de suite été séduite par votre entreprise.Je suis une passionnée de déco, de "babioles" ;d'épiceries fines" de produits originaux,beaux ( et prix accessibles!). Votre "boite" va prendre de l'ampleur et le concept est vraiment original.
enfin bref...a part ça j'ai lu sur le magazine de la "caf" que vous cherchiez un poste à temps plein ;et je suis vraiment intéréssé de travailler dans votre "boutique", si vous avez la patience de me former ,je serai dévouée, car très courageuse;et je n'ai pas le meme pied dans le meme sabot!(je rénove en ce moment l'appart de ma soeur ,alors que je viens de finir le mien):il faut bien se mettre en valeur.Les pires vices d'une personne :l'avarice et la fainéantise!
Mes origines "bretonnes" m'interdise ces vices!
Mon parcours va vous surprendre je suis une "vulgaire" fonctionnaire qui ne veut pas finir lobotomisée,aliénée par ce "mamouth" qui est le fonctionnariat!!
j'(ai 38 ans et deux enfants: un fils de 11 ans et une puce de 3 ans! voila si vous voulez me rencontrez mon tel est le 06 82 22 34 97.A moins que vous n'ai ayez déjà trouvez "chaussures "à vos pieds? Au fait ,j'habite à CLAMART ...PAS MAL?NON?

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier