« Le coaching commercial est-il adapté à votre entreprise ? | Accueil | Une dose d'organisation et une dose de désordre créatif »

Commentaires

Guillaume Got

@Alix:
petite correction: l'attitude que vous décrivez n'a rien à voir avec le climat... d'ailleurs la température de l'eau de la Mer du Nord est la même qu'en Bretagne.. ;-)

La vraie raison à ce différence de comportement tient en fait à la différence du rapport de l'individu au groupe:
chez les populations nordiques, essentiellement "germaniques", le groupe protège et garantît les doits de l'individu, donc c'est l'intérêt personnel bien compris de l'individu de respecter le groupe et ses règles. A l'inverse, chez les populations latines et méditerranéennes, le groupe est perçu comme "amoindrissant" les droits de l'individu, qui doit alors faire avec en tentant de "biaiser".

Les applications concrètes sont multiples dans la vie de tous les jours, notamment du business. On voit tout de suite en quoi on peut très vite "mettre à côté de la plaque"..
C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles de si nombreux groupes français se sont plantés en s'installant dans ces pays, par méconnaissance (voire ricannement, notamment pour certain groupe de grande distribution...).

Voilou ce qu'un professionnel de l'accompagnement franco-germanopone peut vous dire... Votre explication a par contre le mérite de m'avoir donné le soleil dans le coeur pour la journée (que je vous souhaite bonne... et ensoleillée !)

Alix (suite)

Merci pour ce point de vue franco-germanophone.

Je vous laisse cependant vos corrections: Les températures restent différentes, sous le soleil du Pôle Nord et celui des pays vivant sous l'Équateur... quelque soit la température de la mer en Bretagne !!!.

L'objectif de mon article reste une invitation au "bon sens", pour éviter quelques malentendus, quelques attitudes péremptoires ou sarcastiques, puis sourire de soi ...

Le thème est trop complexe, pour être résumé en quelques lignes ou en un seul point de vue.

Une professionnelle de l'accompagnement interculturel, qui travaille sur plusieurs continents depuis plusieurs années. Très bonne journée, quelque soit le soleil et la température de l'eau!:)

Françoise Sanssené

Etant moi aussi une professionnelle de la formation interculturelle, spécialisée dans le franco-allemand, j'ajoute mon grain de sel à votre intéressante conversation. Je crois que, outre les éléments que vous citez, l'aspect "rapport à la parole donnée" est important : on est engagé, donc on s'y tient dans les pays du nord, parce qu'on comprend que c'est mieux pour l'autre. Et bien sûr les questions de monochronie / polychronie sont des facteurs importants : soit on fait tout en même temps et on n'est en retard, et ce n'est pas grave, soit on fait les choses les unes après les autres en les planifiant et on n'est pas en retard, et heureusement parce qu'un retard c'est grave !
Bonne journée un peu grise ! Mais douce quand même...

Alix  (suite)

Le rapport au temps, tient compte des codes, des cultures et des usages et il est vécu de manière très différente selon les pays:

Venir à l'heure dite et notée sur l'agenda a des connotations de politesse, de respect et de personnes fiables pour certains pays. Car c’est leur mode de vie.

Alors que venir 10 minutes après l'heure annoncée dans certains pays est un usage admis par tous, que tous pratiquent et aucun d'entre eux n'a le sentiment d'être en retard. Tous sont respectueux de l'autre, car c'est leur mode de vie.

Ces 10 minutes peuvent même se transformer en heure(s), dans certains pays, ou régions et tout le groupe trouve cela normal, car c'est usuel. Il n'y aucun sentiment d'irrespect.

Voilà qui est difficile à faire comprendre à certaines personnes. Ceci peut alors devenir source exaspération puis de conflits, par blocage et refus que voir que le rapport au temps est bien différent pour chacun.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs