« Mamans & entrepreneuses :: Oh!mondoudou | Accueil | Conclusion : comprendre la « commédiologie » pour anticiper l’avenir »

Commentaires

Kimbak

Félicitations,

je lis votre parcours quotidiennement pour m'en inspirer dans ma démarche de création d'entreprise. Pour infos quel salaire arrivez vous à vous verser avec cette activité. Arrive t'elle à vous faire vivre ?

Bon courage et merci de nous tenir en haleine avec votre récit au jour le jour.

PELLET luc

Bonjour Kimbak. ClicFacture est ma "danseuse", qui me fait rêver, me fait miroiter des lendemains qui chantent, mais qui me prend tout mon temps et tout mon argent !
Non, aujourd'hui, ClicFacture ne nous fait pas vivre. Nous commencerons à gagner de l'argent à partir de 3.000 clients. Toutefois à partir de 5.000 clients nous devons réinvestir en personnels et matériels ! En réfléchissant pour vous répondre je me rend compte que vraiment l’argent n’est pas mon moteur. Le frisson de l’aventure, l’émotion de voir fonctionner son idée, la satisfaction d’être le premier à proposer ce type de produit, puis les premiers échanges, remerciements et suggestions de nos clients pour améliorer toujours et encore ClicFacture : Tout ceci n’a pas de prix.
ClicFacture devrait nous faire vivre rapidement, et tant mieux.
Toutefois, pour moi, le premier moteur de la création d’entreprise, c’est le plaisir de la création.
L’argent viendra après, ou ne viendra pas, mais l’argent doit rester juste un moyen de vivre et ne doit pas devenir un but

Kimak

Merci pour cette réponse.
Je suis tout à fait d'accord avec vous mais Madame n'est pas trop de cet avis :o(
J'ai une idée d'entreprise que je souhaite développer et si je ne vais pas au bout, je vivrai toujours avec d'enormes regrets. Je suis salarié et pour vraiment monter mon projet à terme il faudrait que j'arrête de travailler (3 mois au moins). J'espère que je trouverai le temps. Si vous avez des conseils sur l'organisation emploi/création de boite, je suis preneur.

luc PELLET

Bonsoir Kimak. Chacun à des objectifs, des valeurs et des motivations différentes. Vous dîtes « Je suis salarié et pour vraiment monter mon projet à terme il faudrait que j'arrête de travailler (3 mois au moins). J'espère que je trouverai le temps » Dans cette phrase vous exprimer votre envie, votre angoisse et un prétexte pour ne pas se lancer, mais vous ne posez pas les bonnes questions.
Il y a 3 questions à se poser (dans l’ordre) :
Qu’est ce que je sais faire ?
Qu’est-ce que j’ai envie de faire ?
Y a-t-il un marché ?
Et une quatrième subsidiaire : Qui peut m’aider ?
Réfléchissez sérieusement sur ces questions. Imaginez, construisez, quantifiez votre projet, et là vous aurez envie de foncer, ou pas.
Dans tous les cas vous aurez fait la de la stratégie d’entreprise

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs