« "Petite chronique boursière" : Augmentation de capital avec droits de souscription : pourquoi le cours d'émission des nouvelles actions n'importe pas | Accueil | 2010 : Odyssée de l’entreprise ! »

Commentaires

Yann Rousselot-Pailley

La pratique que vous décrivez est très fréquente au Canada. Encore plus fréquente chez les startups du Web.

La question de la "crédibilité" ne se pose pas vraiment, en tout cas pas avant que les clients souhaitent voir un place d'affaire sérieuse. Cela peut prendre beaucoup de temps dans votre cas... Je ne suis pas votre marché cible, mais le fait que vous soyez chez vous ne me pose aucun problème si vous avez des produits de qualité, un prix attractif, un politique de frais de livraison claire et attrayante, et surtout un service après-vente irréprochable (contact humain, remboursement, remplacement etc.).

Mais, à titre d'entrepreneur, je vois deux problèmes à ce que vous restiez chez vous. Vous devez grandir, et pour cela il faut des employés. Voilà le coeur de ces problèmes :

1) Les employés de ce qu'on appelle amicalement au québec "une shop de sous-sol", peuvent ne pas prendre leur "poste" très au sérieux.

2) L'autre aspect important, c'est le mélange de la vie privée et professionnelle. Je ne parle pas pour vous. En temps d'entrepreneur notre vie privée et notre entreprise ne font souvent qu'un. Mais là encore, les employés, ou vos proches peuvent "souffrir" de cette promiscuité.

Les gens qui travaillent pour vous qui vivent à vos côtés n'ont pas la même fibre entrepreneuriale que vous. En conséquence, ils peuvent se sentir gênés, ou mal à l'aise... et pire, ils n'oseront sûrement pas vous l'avouer. Soit par amitié, soit parce qu'ils veulent vous voir réussir, ils ne vous encombreront pas avec ces petits irritants. Jusqu'à ce qu'ils trouvent "mieux" ailleurs pour vos employés, ou qu'ils "pètent les plombs" dans le cas de la famille.

Cette période de transition est excellente et très formatrice pour le chef d'entreprise. Elle lui apprends à gérer ceux qui l'entoure, à comprendre qu'ils ne pensent pas comme lui/elle et que ce sera toujours comme ça désormais. Cette compétence essentielle en gestion des ressources humaines permet de grandir en mettant autour de soi des gens qui se sentent bien et motivés pour faire grandir l'entreprise.

C'est du vécu ;)

L'accro du shopping

C'est vrai que travailler chez soi, c'est super pour l'organisation et permet d'en faire beaucoup plus que si on devait se rendre à un bureau. Sans compter les économies qu'on fait.

POur la crédibilité, je ne pense pas que les clients se rendent compte qu'on travaille chez nous, tant qu'on ne reçoit pas. C'est surtout au niveau personnel. Quand on travaille chez soi, notre entourage a souvent l'impression qu'on ne fait rien et nosu demande souvent quand est-ce qu'on reprend un "vrai" travail. Si travailler 15h par jour n'est pas un vrai travail...

Une bonne solution selon moi ce serait de partager des bureaux : réduction des charges + entraide entre entrepreneurs.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs