« Innovation : les obstacles | Accueil | Les règles de base du business »

Commentaires

jérôme

Bonjour,

Je pense que cet article peut également s'appliquer aux salariés. Je suis chef de projet dans une SSII et gérer un projet cela prend également beaucoup de temps, entre les réunions, les comptes rendus, la planification, la gestion des problèmes et conflits, les avants ventes, les entretiens d'embauches etc...
Bref on peut facilement faire du 09h00 - 23h00 tous les jours et préparer ces plannings le week end.
S'accorder du temps pour faire une autre activité est à mon avis indispensable. Je pratique également le Golf depuis quelques mois. Ce sport me permet de faire le vide, de me concentrer sur mon swing, mon corps, ma position, mes sensations. C'est un sport de sensation, de feeling et de persévérance.

PS : Je joue à Sevran pour info ;-)

Alban

Oui mais puisque c'est un marathon sans ligne d'arrivée, pourquoi choisir de partir dans des 60h par semaine ?
Est-ce que la start up sert à gagner sa vie (argent) ou est-ce qu'elle sert à supporter un style de vie ?
Après tout, c'est l'entrepreneur qui décide de la forme qu'il va donner à son entreprise.
Bien que je n'ai pas encore beaucoup d'expérience, j'ai l'impression que croire qu'il faut absolument faire 60-70h par semaine, c'est une croyance limitante et non une obligation.
Les Tim Ferriss et autre john chow (cf http://www.johnchow.com/the-other-dot-com-lifestyle/ ) semblent prendre cette voie là, qui s'avère peut-être plus viable sur le long terme, puisqu'il n'y a pas de ligne d'arrivée.

Pierre-Olivier Carles

@Jérôme : Etre un entrepreneur, pour moi, n'est pas un statut mais un état d'esprit. C'est donc tout à fait adapté à une position de salarié, d'étudiant, de fonctionnaire, de bénévole... L'un des esprits qui incarnent le plus l'entrepreneuriat dans l'actualité récente, pour moi, est Soeur Emmanuelle. ;-)

@Alban : Tu ne te lances pas dans la création d'une entreprise pour l'argent... c'est bel et bien la passion, la pression, l'envie de ne pas décevoir ceux qui te font confiance et des milliers d'autres raisons qui te motivent, devenant ainsi, effectivement, un style de vie.

Si tes entreprises sont ta passion, tu ne décides pas de travailler beaucoup, tu le fais sans même y penser... Monter une entreprise et vouloir faire de la croissance sans travailler beaucoup est une chimère. Les "vieux" entrepreneurs qui ont déjà réussi et partent sur un nouveau projet avec quelques millions et/ou pas de revenus de subsistance à assurer peuvent aborder cette aventure avec un forme de relâchement. Ce ne sera pas le cas de la plupart des personnes qui liront ces lignes... Je vais jouer au golf une à deux fois par semaine, et je peux t'assurer que je dois me battre pour ne pas rayer ces plages horaires de mon agenda pour les remplacer par autre chose.

Christophe BENOIT

Bonjour,
Quoi seulement 60 heures par semaine ?
;-)
La vie d'entrepreneur est exigeante mais étant passionné par mon métier, c'est avec le sourire au lèvres que je me lève tous les matins.

La question de l'équilibre est en effet importante, il faut savoir résister à la tentation de (trop) travailler le week-end et profiter un peu des siens.

Julien

Merci pour votre vision très pertinente.

J'aime bien la métaphore du marathon ;)

Pierre-Olivier Carles

@Christophe : C'est le meilleur des carburants ;-)

@Julien : Cette métaphore est Open Source... Je t'invite à l'utiliser à loisir :-)

Daniel Gergès

Je suis complètement d'accord, le problème est que même en sachant cela, on est tellement a fond qu'il devient facile d'oublier les règles essentielles pour la préservation d'un minimum de bien être dont tu parles.

Allez, je vais me prendre au mot, décrocher du mac et aller coucher les gosses.

Bye :)

Guillaume T

C'est dur effectivement de s'arrêter. Dès qu'on a un peu de temps libre on se met devant son PC. C'est important de se prévoir des coupures.
Lancer une start-up c'est travailler plus pour gagner moins... mais quel satisfaction de voir qu'on est à l'origine de tout ce qui se fait.
Je ne regrette pas les années où j'étais chef de projet en SSII.
Sur ce, on est samedi matin, si j'allais me promener avec ma femme et les 4 enfants :)

Rudolf Kiefer

Savez-vous qu'il existe un moyen de créer sa propre entreprise sans toutes ses tensions, sans un investissement en temps démesuré? Le rêve n'est-ce pas d'avoir du temps, de l'argent pour créer, pour se faire du bien, pour vivre mieux, avoir de la réussite? Il n'est écrit nulle part que nous devons souffrir à ce point pour réaliser nos objectifs et nos buts.

Ce qu'il faut faire par contre, c'est travailler avec discipline à son développement personnel, à sa croissance personnelle et persévérer dans ses activités et le succès émergera à coup sûr.

Un rêve, oui un rêve réalisable. Je suis en train de le réaliser pas à pas.

Pierre-Olivier Carles

@Rudolf : Tu ne sais pas lire... Il n'est nulle part question de souffrance, bien au contraire.

@Guillaume & Daniel : La famille et les enfants sont, à mon sens, l'un des meilleurs investissements que vous pouvez faire de votre temps libre :-)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs