« Isabelle Rabier et Gregory Crossley, Dermance - L'interview "Envie d'entreprendre" | Accueil | Bilan octobre 2011 : Bagatelles, les projets, cyberentrepreneurs... »

Commentaires

Rudolf Kiefer

Heureux de découvrir cette approche, loin de la communication mercantile, proche de de la communication empathique. Merci

La communication mercantile est une communication du type tu dois, je veux, j'exige. Elle ne laisse que peu de place à autrui. Elle est axée sur une forte conduite externe, difficilement accepté par les individus autonomes. On la rencontre partout autour de nous, que ce soit dans le domaine de la publicité, de la politique, dans des négociations. Elle est unilatérale et sert à défendre les intérêts personnels sans égard pour autrui. Dans un monde qui a érigé en système la compétitivité, la concurrence, elle est le type de communication le plus répandu, car elle semble à première vue efficace, peu onéreuse, avec peu de risques. Elle part de la prémisse que le modèle de l'émetteur soit représentatif, complet et juste.

Une telle communication est unilatérale, faite de contraintes. Elle pêche avant tout par la non prise en compte du fait, que chaque être humain désire être entendu, reconnu et respecté. Une telle communication conduit tôt ou tard à des conflits, à des réactions de défense.

Une telle manière de communiquer appauvrit et isole et contribue ainsi de manière importante au mal-être de notre société. Elle permet de se débarrasser rapidement d'un problème. Il suffit de communiquer et on évite le travail fastidieux de la compréhension.

La communication empathique puise sa force dans la relation empathique qui ne cherche pas à privilégier le modèle d'un intervenant, mais qui cherche à explorer une réalité dans toute son étendue et sa profondeur.

Ce qui compte c'est de développer la capacité des uns et des autres de percevoir de manière la plus réelle possible les idées, les situations, les propositions, les problèmes soumis à discussion et de contribuer à pouvoir trouver des actions et réactions adéquates des uns et des autres aux situations. Il ne s'agit donc pas de contraindre autrui, mais bien de développer sa personnalité, son autonomie, ses initiatives en fonction d'une réalité perçue de manière juste.

Cette manière d'aborder un entretien tient compte du fait que chaque être humain désire être entendu, reconnu et compris. Une telle discussion développe des sentiments d'appartenance, de partage. Elle amène les uns et les autres vers une réalité nouvelle sans contraintes , sans appels, par une compréhension progressive.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs