« Pourquoi choisir le Portage Salarial pour s'implanter en Chine | Accueil | Les concurrents peuvent vous faire du bien ! »

Commentaires

Kolia

Le titre de ce post est: "Comment gérer un collaborateur difficile ?"

Force est de constater que l'article ne donne aucune réponse à cette question.

Veronique Aboghé de CoachingLeader le blog

Bonjour,

Il est vrai que le titre de la note obéit un peu au teasing et il n'y a effectivement pas de réponse "magique"; sinon cela voudrait dire que tous les collaborateurs ont les mêmes profils, réactions et comportements et qu'une solution quasi-unique pourrait être trouvée dans tous les cas. Ceci est fort heureusement faux.

Ensuite, ce qui peut être jugé comme un comportement difficile par vous ne le sera pas automatiquement par un autre.
Enfin,l'intérêt de l'article consiste dans ce cas particulier à pousser le manager à se poser des questions pertinentes et à revoir la situation sous un angle différent( collaborateur difficile ou en difficulté?).En outre plusieurs pistes d'analyse sont proposées. A vous de voir celle qui pourrait avoir du sens dans votre situation.
L'idée est de la note est surtout de vous alerter sur le risque d'éviter de tomber dans le jugement à l'emporte pièce.
La réponse du coach à cette question est toujours sur mesure; il faut donc établir un diagnostic personnalisé de la situation pour mettre en place une solution adaptée et concertée.
Si vous avez un cas particulier à soumettre, nous pourrons toujours en discuter.pour le plaisir.

Merci pour votre commentaire.

Thierry HENOT

Bonjour,

je suis un nouveau manager.
J'ai un collaborateur difficile.
Surtout pour son language.
Il a un dialogue unique quelque soit ces interlocuteurs.
Il est agéssif dans ces propos.
Par exemple : tu écoutes pas quant on te parle, avec un comportement qui va avec.
Je vais le reprendre en tête à tête pour lui expliquer que son comportement ne me convient pas.
Comment dois je mi-prendre afin de ne pas y installer 'ambiance' pour tous les deux ?
A savoir que ce n'est pas un mauvais garçons et à chaque fois que nous le reprenons, moi ou ces collègues sa réponse reste la même : C'est mon carractère, je suis comme cela, je changerai pas.
Etant son suppérieur c'est pas acceptable et je souhaite lui faire passer un message fort.
merci de m'orienter à ce sujet.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Nos chroniqueurs exclusifs

  • 1er lundi du mois
    Gilles Martin - Président-Fondateur du cabinet de conseil en stratégie et management PMP et co-fondateur de Youmeo un innovation Lab et conseil en innovation
  • 1er mardi du mois
  • 1er mercredi du mois
  • 1er jeudi du mois
  • 1er vendredi du mois
  • 2 iem lundi du mois
  • 2 iem mardi du mois
  • 2 iem mercredi du mois
  • 2 iem jeudi du mois
  • 2 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers
  • 3 iem lundi du mois
  • 3 iem mardi du mois
    Christian Ouedraogo - Entrepreneur - Stratégie d’entreprise - entreprise sans fautes
  • 3 iem mercredi du mois
  • 3 iem jeudi du mois
  • 3 iem vendredi du mois
  • 4 iem lundi du mois
  • 4 iem mardi du mois
  • 4 iem mercredi du mois
  • 4 iem jeudi du mois
  • 4 iem vendredi du mois
    Vincent Colot - Analyste financier chez Euroconsumers

Notre compte Twitter

Catégories

Contributeurs exclusifs

Contributeurs