5 raisons de vous inscrire sur Google Shopping

Sylvain bruyere Par Sylvain Bruyère  (chroniqueur exclusif)cadeau-maestro.com

E-commerçant, vous êtes vous déjà inscrit sur Google Shopping ? Voici 5 raisons pour lesquelles vous ne devez plus hésiter.

1. C'est gratuit pour vous

Google Shopping, comme de nombreux services Google, c'est gratuit. Comptez en revanche un délai d'un mois pour la validation de votre compte et votre premier catalogue. Ensuite, tout va très vite. Certains champs sont obligatoires, suivez donc les indications. Il vous suffira d'exporter votre catalogue produits dans le format voulu, et pour cela il existe de nombreux tutoriels sur Internet (voir pour Magento ou Prestashop). Evidemment, cela prendra un peu de temps, et vous vous demanderez pendant plusieurs jours si Google a bien pris en compte vos infos. Soyez patient, c'est long, mais ça marche. Depuis début mai, certains champs ont pris de l'importance, comme la marque, le code barre et la catégorie du produit. C'est donc un travail assez fastidieux de remplir ces informations (les catégories en particulier) mais ces champs restent facultatifs pour l'instant.

2. C'est de la visibilité en plus

Comme je le disais chez Marketing Chine, les résultats Google Shopping ressortent dans les résultats naturels des recherches standards. Plus le temps passe, et plus ces résultats prennent de l'importance et apparaissent régulièrement. Ils occupent généralement la position N°3, présentent les 3 premier produits, et la photo du produit N°1. C'est donc une façon de plus d'être visible sur Google, avec les vidéos, les images, les cartes, les actualités et les résultats Twitter. Sur mon site de cadeaux, ça représente un peu plus de 20 visites/jour, mais cela peut aller bien plus haut sur des produits de la vie courante. Concernant le classement, c'est encore assez chaotique. Pour être premier sur Google Shopping, les liens semblent ne pas être pris en compte.

Voici quelques informations qui semblent avoir de l'importance :

  • le nom de produit, et la position du mot clé dans le nom
  • le classement dans la catégorie de produit Google
  • le nombre d'avis et la note finale du commerçant
  • le nombre d'avis et la note finale du produit
  • la présence de champs tels que le code barre, la marque ou les frais de port
  • le nombre de vendeurs proposant le même produit
  • le trustrank du vendeur
  • le prix du produit
  • le nombre de clics effectué par les utilisateurs

3. C'est pratique pour les utilisateurs

Utiliser Google Shopping en tant qu'acheteur est un vrai plaisir. Pas de publicités intempestives comme d'autres comparateurs, pas de lien s'ouvrant dans unenouvelle fenêtre mettant 5 minutes à charger, clarté des textes et des prix, frais de port clairement indiqués… D'ailleurs les frais de port devront bientôt obligatoirement être remplis par les commerçants, ce qui apportera de la qualité à ce comparateur. Les commentaires des utilisateurs sont répertoriés sur les produits et sur les marchands : un indicateur de plus pour bien acheter. C'est donc un outil qui a de l'avenir.

4. C'est une façon d'agréger tous vos commentaires

Les commentaires réalisés sur votre site seront donc répertoriés. Attention, car ils ne proviennent pas de chez vous, mais de différentes sources (la liste tend à s'agrandir). Vérifier donc bien votre e-réputation, car cela peut vous jouer un mauvais tour. Certains s'en mordent les doigts ! Mais c'est aussi pour les e-commerçants sérieux une façon de prouver leur qualité de service.

5. C'est maintenant

C'est maintenant, car tout les e-commerçants ne se sont pas inscrits. Vous serez peut être l'un des seuls sur un produit ou un mot-clé. Le mois d'attente pour la validation de votre compte est une raison de plus de vous y mettre rapidement. Plus vous avez de produits, et plus vous serez visibles, c'est aussi simple que cela. Et si vous travaillez un peu vos noms de produits, vous ressortirez encore mieux ! Bon à savoir : vous obtenez dès la mise en ligne du produit une bonne position dans les résultats Google Shopping.

Le moteur est en constante amélioration. Il manque encore quelques points, comme la notion de prix dégressifs (que je pratique par exemple sur la lanterne volante) ou la bonne gestion des pluriels (les résultats différent totalement si le mot clé est au singulier ou au pluriel). De plus, il risque de bientôt y avoir de la publicité axée produit et non texte comme aujourd'hui, profitez-en donc rapidement !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general