Accord de libre-échange Europe-Canada : Voilà du concret !


 

Yann Rousselot-Pailley Par Yann Rousselot-Pailley (chroniqueur exclusif)Present Profit

L'accord de libre échange entre le Canada et l'Union Européenne vue du Canada est une bonne chose ! Bien sûr, les mesures protectionnistes ou qui favorisent une entreprise locale ne pourront plus être appliquée au Canada. Mais, les deux ensembles économiques ont beaucoup à gagner à s'ouvrir l'une à l'autre.

D'une part, les entreprises de l'Union Européenne s'ouvriront l'immense marché Nord-Américain en jouissant des accords passés entre le Canada et ses partenaires (USA et Mexique), mais en en plus le Canada et son front Pacifique permet à l'Europe d'accéder à la dynamique Zone Pacifique dont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, Singapour, la Corée du Sud et surtout la Chine sont d'important acteurs.  

D'autre part, les entreprises canadienne accède aux marchés européens, dont le très prometteurs marché de l'Europe de l'Est. Là aussi, les accord que l'Union a tissé avec les pays de la péninsule arabique, de l'Afrique et du pourtour méditerranéen sont particulièrement prometteurs pour les  Canadiens. 

Au travers de tout cela, Present Profit et Auvalie deux entreprises de service-conseil spécialisées dans le financement de l'Innovation, respectivement Canadienne et Française se sont rapprochés le 9 novembre dernier pour offrir des prestations intégrées France-Canada. 

Les entreprises innovantes qui veulent franchir l'Atlantique dans un sens ou dans l'autre ont maintenant plus d'outils et plus de raisons pour le faire. 

Laissez un avis
Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general