Au Canada ça Fly !

Yann Rousselot-Pailley
Par Yann Rousselot-Pailley (chroniqueur exclusif)Present Profit

Comme plusieurs d'entre vous l'ont remarqué en lisant mes articles sur Envie d'Entreprendre, je ne suis pas un spécialiste de l'installation des entreprises françaises au Canada. Je suis associé dans le cabinet Present Profit, qui assiste les entreprises canadiennes à l'obtention des crédits d'impôt et des aides gouvernementales applicables. Cependant, étant français d'origine, et étant installé au Canada, Olivier Marone, le promoteur de ce blog, m'a suggéré de m'occuper de la rubrique "Entreprendre au Canada" le 2ième jeudi de chaque mois. Je le fais avec plaisir, car cela me donne l'occasion de partager avec vous des anecdotes et des réflexions sur l'entrepreneuriat au Canada.

Depuis 1999, je vois venir (et repartir) au Canada, de nombreuses entreprises françaises. Par exemple, je suis encore dubitatif sur les raisons qui ont poussé la célèbre compagnie de meubles Fly, a essayer de s'installer au Canada juste à côté d'Ikéa, et encore plus, sur les raisons pour lesquelles ils n'ont pas persisté (en modifiant leurs produits ou leur localisation) au lieu de faire faillite. Ce n'est qu'un exemple, car ils sont nombreux.

Dernièrement, je discutais avec le responsable de la filiale canadienne d'une entreprise de design de solutions web, qui m'avouait avoir échoué dans son évaluation du marché et notamment sur son processus de recrutement. Au moment où nous nous sommes parlés, il reprenait tout en main. Mon conseil à son égard est le même que celui que je donne à chaque fois : "Appuyez-vous sur la communauté française"

Je l'ai déjà dis, mais je le répète. Les français du Canada ont déjà fait pour vous le processus d'intégration. Ils vous comprennent, mais ils comprennent aussi et surtout le marché local. Ils sont capables de désamorcer les pièges et de diminuer les risques qui vous attendent ici.

Liberté, Égalité, Fraternité !

Facile à retenir, cette maxime va vous permettre de faire de bons choix pour votre implantation.

Recrutez de préférence, un(e) français(e) qui est citoyen canadien (installé depuis trois ans au moins), qui a la "volonté de faire" (la gnak) et du charisme. Oubliez vos méthodes de recrutement françaises. Les français du Canada sont souvent devenus allergiques à la lourdeur procédurale et administrative des boîtes françaises. Ils sont souvent devenus très américains dans leur approche : franc, direct, business, ils n'ont pas peur de parler d'argent et s'attendent à des relations claires nettes et précises. Ils détestent donc les phrases du genre "Fais-moi une offre", "C'est à négocier" etc. Il faut arriver avec une offre claire, simple, et "Win-Win". Vous devez être courtois dans vos démarches, ne pas chercher à abuser, à profiter, mais plutôt à être équitable. Égalité !

Une fois cette étape passée, laissez faire votre nouvelle recrue. Faites-lui confiance. Liberté !

Il connait le marché mieux que vous. Donnez-lui les moyens d'accomplir des projets tout en vous assurant que vous comprenez bien sa démarche mentale et ainsi apprendre de lui(ou elle) les tuyaux qui vous manquent! Fraternité !

Lotfi sur Facebook

Je ne sais pas si un certain Lotfi me lit, mais en tout cas, voici ce qu'il a posté sur un groupe Facebook destiné aux français de Montréal :

"Je travaille pour une compagnie francaise qui vient de s'installer au Quebec et qui ambitionne dans le courant de l'année de monter 5 magasins et ensuite la meme chose en Ontario. Ce sont des magasins d'ameublement d'interieur haut de gamme. Nous cherchons des francais avec residence permanente pour travailler avec nous. fornmation de 2 semaines a Montreal et ensuite deplacement semaine dans les villes cibées. frais de transport et hotel pris en charge par nous. Salaire tres interessant! merci de bien vouloir me contacter. Lotfi"

Manifestement, cette compagnie d'ameublement a trouvé son français du Canada (Lotfi) et il s'occupe bien de lancer cette entreprise que je ne connais pas, mais qui je le pense réussira son intégration. Peut-être que c'est Fly qui essaye de nouveau, mais cette fois-ci de la bonne manière.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general