Bilan d’octobre chez Sauce-piquante.fr

Dochternicolas Par Nicolas Dochter (contributeur) – Entrepreneur – Sauce piquante

Depuis quelques jours (semaines), je prends un peu de recul sur l’entreprise pour mieux repartir. Je sais maintenant que les périodes sans stock sont très calmes, sans oublier que les mois d’hiver ne devraient pas être les meilleurs pour la vente de sauces piquantes et barbecue. L’année dernière je suis passé à côté des fêtes car je n’avais plus de stock (l’histoire ce répète décidément), donc cette année je serais prêt. Vous devez-vous demander pourquoi je n’arrive pas à prévoir le stock d’avance et éviter ainsi les trous plus ou moins important qui ralentissent mon activité (et en parler sans cesse…).

En Juin et en Août, je m’étais constitué un stock suffisant pour répondre à la demande des 5 prochains mois (voir plus). Pour mon calcul je me suis basé sur les ventes réalisées depuis le début de l’année et sur mes prévisions. Mon calcul ne tenait pas compte de l’effet du reportage sur les ventes, car si vous vous souvenez j’étais très sceptique quand au niveau des ventes que cela allait engendrer. Suite au reportage l’essentiel du stock est partie en à peine 10 jours, impossible pour moi de faire le réassort aussi rapidement. Sans oublier l’aspect trésorerie, car deux solutions se proposaient à moi.

La première, je continue à commander 2, 3 ou 4 palettes, que je peux payer cash avec le risque de me retrouver très vite en rupture ou, je passais à l’étape supérieur en commandant un conteneur plein, mais qui me demandait de trouver le financement. Il m’aura fallut 10 jours pour trouver le financement, plus le temps de préparation de la commande et voilà comment on passe 45 jours sans stock.

Les derniers mois ont été très riche d’apprentissage, je commence à comprendre vraiment le travail de chef d’entreprise. Très honnêtement un travail que je ne soupçonnais pas, mais j’ai passé du temps à étudier de grands patrons, et j’ai pris conscience qu’ils n’étaient pas des exécuteurs (comme moi), mais qu’ils faisaient des choix (prestataires, direction stratégique, négociation, etc…), ces choix je les fais aussi, mais toujours en me disant : « Est ce que tu sais le faire ? »  Mon constat est que je veux faire trop de chose par moi-même et j’en ai pris conscience il y a peine quelques jours. Comment y suis-je arrivé ?

Depuis 3 semaines je me suis mis à essayer de refaire mon site moi même, un peu effrayé par le montant des devis proposés pour la refonte du site, je me suis dit pourquoi pas. J’ai fait en trois semaine de très gros progrès, et le fruit de mon travail (inachevé pour le moment), est plutôt intéressant. Néanmoins le résultat n’est pas à la hauteur de mes idées…

Pour conclure, les bonnes nouvelles arrivent, car la marchandise est attendue pour le 14 Novembre, je croise les doigts pour que tout ce déroule bien. J’ai également préparé une petite surprise à tous les clients… Elle devrait être disponible d’ici peu.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general