Check-list des questions à se poser pour être patron

Valrie_weill_1
Par Valérie Weill – Consultante et accompagnatrice en création/développement d’entreprise

L’objet de cet article est de montrer comment on peut aider une personne à réfléchir, puis éventuellement prendre la décision de créer ou non – grâce à un questionnement simple, de type maïeutique.

Il s’agit d’aider les futurs créateurs d’entreprise (ou les serial entrepreneurs !) à s’interroger pour savoir s’ils sont vraiment prêts à se (re)lancer dans la création d’entreprise.

Les questions (liste non-exhaustive !) qui suivent, incitent à prendre conscience des facteurs personnels et strictement humains qui rentrent en compte dans le fait de se lancer. C’est un peu comme une check-list personnelle pour pouvoir identifier le degré de maturité du projet sur le plan humain et quelles sont ses forces et ses éventuelles faiblesses.

Etat des lieux :

– Où en
êtes-vous actuellement dans votre projet ?

– Quelle
est votre situation professionnelle actuelle ?


Quelles sont vos principales forces et faiblesses en tant que futur dirigeant
d’entreprise ?


Avez-vous analysé les contraintes et exigences inhérentes à votre projet ?


Avez-vous analysé les compétences nécessaires pour mener à bien le
projet ?


Avez-vous pris votre décision de créer ? Si oui, pourquoi ? Si non,
pourquoi ?


Qu’est-ce qui vous fait hésiter ?

– Quels
vont être selon vous les impacts de
votre projet sur vous et votre environnement personnel ?


Aimez-vous travailler en solitaire ?

– En
créant votre entreprise, quels sont vos objectifs personnels et
professionnels ?


Pensez-vous avoir fait le deuil de votre ancien emploi ?


Qu’êtes-vous prêt à entreprendre pour arriver là où vous souhaitez en
venir ?

– A quoi
saurez-vous que vous avez atteint vos objectifs ?

Personnalité :


En quoi les traits marquants de votre personnalité sont-ils en adéquation avec
les exigences de votre projet ?


Quels sont les domaines de vie les plus importants pour vous ? Vie du
couple, vie perso, vie professionnelle, vie

familiale, vie sociale ?


Qu’est-ce qui vous irrite le plus professionnellement ?


Qu’est-ce qui vous gratifie le plus professionnellement ?

Contraintes
personnelles :

– Aurez-vous
la disponibilité et le temps nécessaires pour préparer correctement votre
projet ?

– Quelle
est l’attitude et le degré de soutien de votre entourage familial vis-à-vis de
votre projet ?

– Vos charges familiales
sont-elles compatibles avec le projet ?

– Quelles sont vos contraintes
financières actuelles ?

– Une aide
financière est-elle envisageable au plan familial, amical ?

Votre apport
financier est-il suffisant pour aller chercher d’autres financements ?

– Avez-vous un
réseau relationnel professionnel susceptible de vous aider, de vous
soutenir ?

– Devez-vous (ou
non) rechercher des associés pour mettre au point votre projet ?

– Quelle est votre
situation patrimoniale : locataire, propriétaire, emprunts contractés,
charges ?

– Travailler à
domicile vous pose-t-il problème ?

Potentiel :


Quel est votre potentiel physique et psychique ?


Quelles sont vos capacités à absorber le stress, à savoir négocier, à être
débrouillard, créatif et réactif, à cultiver des

réseaux relationnels, à animer, à
communiquer ?

Motivations :


A quoi sont liées vos motivations ? désir d’indépendance, goût des responsabilités ? pour
vous réaliser, changer de

vie ? exploiter une opportunité ?
accéder à un autre statut social ? accroître vos revenus et votre
patrimoine ? travailler

avec votre conjoint ? vouloir créer un
partenariat ?


Etes-vous prêt à accepter un changement important dans votre mode de vie ?
(changement d’environnement,

changement de rythme, changement de
« casquettes », changement de modes de relations,… )

Objectifs :

– Quelle
vision avez-vous de votre entreprise à moyen terme ?

– Si vous êtes
plusieurs dans le projet, partagez-vous la même vision ?

– Etes-vous prêts à faire des sacrifices pour y arriver
(exemples : absence temporaire de salaires ou de congés, semaines de travail très
chargées, … ?

Compétences et
savoir-faire :


En quoi vous pensez-vous compétent pour mener à bien votre projet ?
diplômes, qualifications, pratiques

professionnelles ou "hors
profession" régulières, transfert de savoir–faire,… ?


Etes-vous à même de prendre en charge les aspects techniques, commerciaux,
administratifs, de gestion et de management de votre projet ?

– Pensez-vous avoir besoin d’une formation complémentaire ?
Si oui, lesquelles ?

Projections dans l’avenir :

– Quels sont les 3 objectifs
prioritaires à atteindre dans les 6 mois ?

– Quelles sont vos ressources à
mobiliser pour atteindre ces objectifs ?

– Quels sont les
points forts sur lesquels vous vous appuierez pour réussir votre projet ?

– Quels sont les
freins et points faibles qui risquent de vous handicaper et sur lesquels vous
devrez travailler ?

Plan d’action :

– Quelles sont les
actions correctrices à mettre en place pour pallier ces freins et points
faibles : quoi, quand et avec quelles dates butoirs, comment, avec qui,
pourquoi, avec quels moyens, avec quels résultats escomptés ?

Whaouuu, me
direz-vous, on se pose pas autant de questions que cela pour démarrer, ou bien
pas toutes en même temps ! Certes, vous avez raison, mais il n’empêche que
faire ce point – même par petits morceaux – permet de prendre vraiment du recul
et de mieux savoir sur quoi s’appuyer pour réussir.

Bien connaître ses
forces et faiblesses, c’est clairement une qualité et une lucidité utiles au
chef d’entreprise.

gnoti se auton
(« connais-toi toi-même » disait Socrate…)

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general