Coefficient de corrélation, méthodes des moindres carrés et courses chez Ikéa

Thebaut_didier
Par Didier Thebaut (chroniqueur exclusif) – Fondateur de joujou de Paris

Voici un exemple concret de l’utilité que peuvent avoir les outils de management dans la vraie vie, c'est-à-dire celle en dehors de votre entreprise où la plupart du temps c’est vous qui vous portez les cartons.

Moi, par exemple, je déteste allez chez Ikéa. A ceci plusieurs raisons : c’est en dehors de Paris, c’est rempli de monde, il faut faire la queue et, en général, ça se finit par une grosse engueulade avec votre femme. Les motifs de dispute sont variés et nombreux. Avant, parce que j’aimerai faire autre chose comme aller voir un match de rugby avec mes potes. Pendant, parce qu’elle me stresse en voiture et veut tout regarder dans le magasin. Après, parce qu’elle arrive mieux à monter les meubles que moi. Aussi, pour moi Ikéa c’est synonyme de week-end pourri.

Quel rapport me direz-vous avec le coefficient de corrélation et la méthode des moindres carrés ? Tout simplement, pour identifier ce qui pousse ma femme à aller chez Ikéa et ainsi prévoir un lot d’excuses pour pouvoir me défiler. Je sais ce n’est pas très courageux, mais bon je le reconnais et je n’ai aucune prétention de ce coté là.

Donc, comment ça marche ? Le but de la manœuvre est de voir si il y a un lien entre deux inducteurs. Le premier, vous l’aurez compris, sera les visites des quatres derniers trimestres chez Ikéa et l’autre, plus subtil, sera le nombre de visites des membres de la famille (belle-famille comprise).

Pour savoir si ces deux éléments sont liés, je vais calculer le coefficient de corrélation, r. Si c’est le cas, c'est-à-dire si le coefficient est proche de 1, je vais pouvoir en déduire le nombre de visites que je vais effectuer chez Ikéa les prochains trimestres et agir en conséquence.

Afin de calculer r, je procède ainsi :

Comme
R = Somme  des XY divisée par la racine
carrée de la somme des X2 que multiplie Y2…je définis mes
deux variables, mes X et mes Y.

X=
nombre de visites de la famille

Y
= nombre de visites chez Ikéa

 

Trimestre

X=  Famille

Y =  Ikéa

X2

Y2

XY

1

2

1

4

1

2

2

3

2

9

4

6

3

4

3

16

9

12

4

5

5

25

25

25

Somme

14

11

54

39

45

Moyenne

Somme/ trimestre

Moyenne X 4,75

Moyenne Y

3,25

Moyenne X2

12,5

Moyenne Y2

9,75

 

 

Donc
R= 45 / racine carrée de 54*39 (2106).

R
= 45 /45,89 (la racine carrée de 2106) = 0,98.

En
conséquence, il y a une forte corrélation. Damned, j’en étais sur !!!

A
partir de maintenant, je vais par la méthode des moindres carrés pouvoir
prédire le futur en utilisant un ajustement linéaire (en gros, une droite) : y =
ax + b.

Pour
calculer a :        a = Somme
XY/Somme X2                    a = 45/54 = 0,83

Pour
calculer b : b = moyenne des y – a*moyenne des x = 3,75*0,83*3,5 = -0,16

Ce
qui nous donne y = 0,83x – 0,16

Autrement
dit, si la famille vient 6 fois, visites Ikéa = 0,83*6 – 0,16 = 4,82

Ce
qui signifie que si sur le prochain trimestre j’ai six visites familiales,
j’irais donc 5 fois chez Ikéa. Car bien entendu, le concept de demie visite
n’existe pas chez Ikéa.

Que
faire ? En conclusion, si vous voulez échapper à la corvée Ikéa, il ne
vous reste plus qu’à déchirer les pages du livret de famille. Effectivement, si
il  y a un truc qui saute aux yeux lors
d’une visite chez Ikéa c’est bien le nombre de famille au m2 en
train de s’engueuler.

Toutefois,
il ne faut pas perdre de vue que le lien de causalité peut être ailleurs. Ce
qui signifie que vous pouvez rapprocher la vente de préservatifs à celle des
strings ou du Ricard (notez la majuscule) sans pour autant identifier la vraie
cause qui serait celle de la température du thermomètre.

Bien
entendu, cette méthode peut s’appliquer à quantité d’autres problématiques. Par
exemple, estimer le lien entre votre tour de taille et le nombre de matchs de
rugby du quinze de France, les allocutions TV du président et votre pouvoir
d’achat, la visite de la meilleure amie de votre femme et vos rapports sexuels
ou mieux, pour les jaloux, vos rapports sexuels à ceux de votre femme.

En
bref, cet outil est indispensable à moult égards et, il méritait bien de sortir
des cabinets d’expert comptable où ces derniers l’utilisent pour des choses
nettement moins importantes comme de comparer la vente des C14 avec le prix de
vente des B18.

Le
mois prochain : comment utiliser le BCG pour savoir s’il faut amener sa
poussette chez ses amis.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general