Comment utiliser calcul du seuil de rentabilité et du point mort pour passer de joyeuses fêtes ?

Thebaut_didier
Par Didier Thebaut (chroniqueur exclusif) – Fondateur de joujou de Paris

Tout d’abord, prenons un petit exemple pour nous rafraîchir
la mémoire…

Soit une entreprise qui fait un chiffre d’affaires de 10
millions d’€uros avec 2 millions de charges fixes et 6 millions de charges
variables…seriez-vous calculer son seuil de rentabilité et son point
mort ?

Si ce n’est pas le cas, voici les formules qui vont vous
aider :

Seuil de rentabilité = Charges fixes / taux de
marge sur charges variable
(Chiffre d’affaires – charges
variables/chiffres d’affaires*100 = 10-6/10*100 = 4/10*100)

Donc, le SR = 2 (charges
fixes) / 40% (taux de marge sur charges variables) = 2/40/100= 200/40 =
5 donc notre cas des €uros. Et pour vérifier on reprend nos 5, on y enlève nos
2 millions d’€uros de charges fixes et nos 60% de charges variables (5*0,6= 3).
Et on s’aperçoit que 2+3 = 5 (ce qui n’est pas vraiment une révélation) ;
donc c’est à partir de 5 millions que l’on va commencer à gagner de l’argent et
donc à pouvoir absorber l’ensemble de nos charges. Ainsi, le SR représente le
seuil de chiffre d’affaires à partir duquel je vais commencer à générer de
l’argent.

Et kesako du point mort ? Le point mort est une date
qui se calcule par la formule suivante :

Point Mort = Seuil de rentabilité / Chiffre
d’Affaires * 360
(si on
cherche des jours…si on cherche des mois, on multiplie par 12 au lieu de 360).
Dans notre cas, le point mort arrive au bout de 180 jours ou encore 6 mois
(5/10*360 ou 5/10*12). Et donc quel est le rapport avec nos fêtes me
direz-vous ? Tout simplement avec 10 millions d’€uros de CA et un SR à 5
millions, on devrait passer de bonnes fêtes…

Plus sérieusement, pour utiliser ces calculs afin
d’optimiser vos réveillons, il suffit de remplacer les €uros par les Kilos.

Prenons comme hypothèse que les charges fixes sont la
quantité de nourriture et d’alcool que vous consommez en une semaine, soit 7
jours = 2 Kilos. Les charges variables = la quantité que vous allez consommez
en alcool pendant la semaine, soit 6 kilos ou encore six litres (ce qui fait un
peu moins d’un litre jour). Le chiffre d’affaires = le nombre de ceux que vous
pensez engloutir durant ces sept jours, prenons 10 Kilos (ce qui fait plus
d’1kilos jours, ce qui semble beaucoup, mais pas inatteignable). Rappelons que
la norme est de 500 grammes/jour.

A partir de ces éléments, je vais me poser la question,  à partir de quelle quantité, je ne vais plus
être en mesure d’absorber mes charges. La réponse avec les mêmes calculs est de
5 kilos sur sept jours…soit 714,29 grammes jours soit 42,86% de plus que
d’habitude (714,29-500/500*100). Ce qui me semble normal pour les fêtes. Si je
ne respecte pas ces conseils, le point mort me donnera, le nombre de jour au
bout duquel je commencerai à me sentir mal = 5/10*7 = l’après midi du 3ème jour. Etonnant, non ?

Donc mon conseil pour ne pas être malade et bien commencer
2009…pas plus de 5 kilos, ce qui fait 3 litres d’alcool si on prend comme
hypothèse que l’alcool = l’ensemble des charges variables, car plus on mange
plus on boit et vice et versa…ce qui fait 1,5 litres par réveillon, ce qui pour
moi me semble raisonnable. Et oui, c’est pas tous les jours fêtes.

Par contre, comment traduire ces charges dans le plan
comptable…immobilisations corporelles ou pas ? Pour en savoir plus,
demandez le à votre directeur financier, ça devrait être l’occasion de le voir
sourire. Et un directeur financier qui sourit c’est une bonne année assurée.

Sur ce, joyeuses fêtes à vous, et souvenez vous
que la modération à l’instar de la sobriété peut commencer à moins de trois
litres.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general