Community Manager Wanted ! Experts des réseaux sociaux, ils se rendent indispensables aux entreprises

Didier Delmer Par Didier Delmer (chroniqueur exclusif)Business Booster  

L’émergence d’un nouveau métier

Community manager, ce métier n’existait pas il y a deux ans à peine. Remplaçant du Webmaster d’hier, il accompagne la progression exponentielle du Web 2.0 et la place prédominante prise par les réseaux sociaux. Aujourd’hui, les internautes analysent et commentent les moindres faits et gestes des entreprises, que celles-ci le veuillent ou non. Le métier de community manager a donc tout naturellement le vent en poupe. Les marques l’ont bien compris et ne peuvent rester absentes des réseaux sociaux…

Que fait le community manager ?

Le rôle du community manager est de « personnifier » la marque sur le web. Il fait de la veille en ligne, écoute ce qui se dit sur la marque, cherche à déceler les communautés et leurs relatives influences. Représentant de la marque sur le web, il est l’expert d’une thématique et se voit respecté par la communauté à laquelle il adhère. Il rassemble les blogueurs les plus influents et compte sur leurs réseaux pour faire circuler de l’information de manière pro-active.

Le profil du Community manager

Son profil : commercial ou journaliste ?

Il se différencie par son excellente culture des réseaux sociaux, sa capacité à entretenir des relations avec les internautes, sa compréhension des problématiques d’entreprises et enfin une bonne culture générale. Sa mission est d’arriver à concilier une écoute attentive de l’entreprise et de ses services à un discours professionnel soutenu par une culture technique, commerciale et financière.

Des contours à dessiner

Le community manager ne fait pas l’unanimité pour toutes les entreprises. Son efficacité n’est pas encore réellement mesurable et le marché, sur lequel il évolue, peine à se dessiner. Les marques doivent sélectionner les informations qu’elles souhaitent faire circuler auprès des internautes. Cependant, toutes les entreprises n’ont pas encore intégré le rôle occupé par le community manager. Alors que certaines le voit d’ores et déjà comme le messie, d’autres continuent à s’interroger sur sa réelle efficacité.

Combien coûte un community manager ?

Un community manager reconnu dans son milieu et expérimenté peut gagner entre 40 et 50.000 d’euros brut de salaire annuel. En ce qui concerne les prestations des gestionnaires de communauté, il faut compter selon l’agence W&Cie, 45.000 euros HT par an sur une base de 89 jours. Soit 1h30 par jour pour écouter, veiller, cartographier et modérer les plates-formes de l’entreprise.

L’avis des experts

Partager des informations à tendance « sociales », apportant une réelle valeur ajoutée à la marque, est-ce là l’avenir du métier de community manager ?

Les marques ont en effet tout intérêt à instaurer un lien intelligent avec les communautés représentant un relais puissant vers leurs clients. Un exemple payant : le site américain Best Buy, où des vendeurs répondent en temps réel aux requêtes des clients sur leur compte Twitter.

C'est peut-être cela l'avenir du service client : faire gérer par des salariés une communauté de clients. 

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general