Critiquez pour mieux innover : la clé du succès en entreprise

Watine_jeanluc
Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

La critique est aisée en France, c’est même un sport national,  c’est aussi un bon point de départ pour
innover et découvrir des idées nouvelles car toute idée neuve est naturellement
subversive et doit partir de la critique d'une idée déjà en place.

Pour créer des idées, il est nécessaire de partir de conventions qui seront
mises en cause  ensuite, il s’agit donc de
casser les codes existants et d’imaginer que les choses puissent être autrement.

L’idée nouvelle est subversive en ce sens qu’elle implique la remise en
cause d’une idée reçue : la vision créative naît d’une logique disruptive,
par exemple : et si la terre n’était pas au centre du monde ?…

Reste ensuite à donner corps à cette idée et à la concrétiser. Trois
facteurs sont à prendre en compte pour faire émerger cette bonne idée :

1/ – Le contexte dans lequel elle apparaît : sa force subversive crée un
changement brutal au contexte existant et à une idée dominante,
l'altermondialisme contredisant les excès de la mondialisation, par exemple.

2/ – Le marketing boostera sa propagation avec une formule-choc qui restera
dans les mémoires : Think different d'Apple et le peace and love des
pacifistes.

3/ – Des symboles  accompagneront la
nouvelle idée : la virgule de Nike et le lapin de Duracell avec une histoire
originale qui doit devenir une sorte d'idéologie comme Coca Cola qui est le
symbole du partage des valeurs pour les jeunes du monde entier.

Les réseaux sociaux qui se multiplient de nos jours ont des vertus
fédératrices et un seul individu peut à lui tout seul bousculer les champs
marketing, politique et médiatique : cet environnement nouveau est favorable à
l'innovation et aux idées neuves.

Enfin, il reste à favoriser le goût du risque car une idée doit pouvoir en
tuer une autre pour dominer et s'imposer : un vrai ring de boxe des idées, la
sélection naturelle des idées se réalise par l'affrontement. Il est nécessaire
de lutter contre la peur du risque qui est un frein à la créativité en France et
de diminuer l'aversion au risque.

En France, en effet, la critique est aisée, mais il faut pousser cette
faculté naturelle plus loin en acceptant une certaine prise de risque pour
l'imposer : en augmentant le risque on augmente le retour sur investissement,
ce qui plus difficile à admettre pour nous, Français.

C'est le prix à payer pour retrouver la croissance pour nos entreprises :
soyons iconoclastes, critiquons à satiété comme nous avons toujours su le faire
en bons Français râleurs et insatisfaits, utilisons avec courage les réseaux
sociaux comme effet de levier pour imposer des idées nouvelles et la
croissance reviendra !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general