Delphine Desmaizières, Vic et Zag – L’interview « Envie d’entreprendre »

L'interview Envie d'entreprendre par Olivier Marone, créateur et responsable du site

Delphine Desmaizières Présentez vous ainsi que votre entreprise.

Jeune femme de 34 ans et maman de 3 petits loups, je me lance dans l’aventure du E.commerce il y a un an environ avec ma boutique en ligne Vic et Zag.

 Le point de départ de Vic et Zag.

 A la naissance du troisième enfant, nous apprenons la mutation de mon mari dans le sud. Je dois quitter alors mon poste aux Galeries Lafayette de Lyon en tant que responsable de la boutique mariage (où je m’occupais de l’organisation des salons du mariage, des soirées dans le magasin, des diverses manifestations et surtout de la recherche de nouveaux partenaires mariage).

Ce poste m’a permis de faire la rencontre de personnes épatantes, des artisans de tout métier et j’ai pu garder certains contacts et amies qui m’ont fait confiance lors de ma reconversion…

Dans un petit village du Var, nommé Pignans, nous posons alors nos valises et heureuse de profiter de ma famille, je prends un congé parental d’une année, pendant laquelle j’ai pu réfléchir et préparer mon projet.

L’envie d’entreprendre se fait ressentir de plus en plus fort,  l’envie de créer quelque chose de bien à moi, qui me ressemble et en quoi je crois s’impose tout en essayant de concilier cette vie de famille qui s’est installée…

Le souhait que beaucoup de femmes et mamans espèrent exaucer !

Le club des Mompreneurs grossit de jour en jour comme exemple ; on cherche cette indépendance et le désir de faire quelque chose qui nous plait.

Travailler de la maison, concilier et choisir les plages horaires de travail tout en respectant le rythme des enfants, proposer des articles que j’aime dédiés aux enfants, mais aussi aux plus grands avec un peu de déco et des accessoires modes…l’idée était là.

Vic et Zag est donc une petite structure, où je travaille seule en collaboration avec des créatrices et fournisseurs, mon Webmaster Webzen à Lyon et quelques amis conseils pour qui le Web est familier et qui m’ont soutenu depuis le début, merci à Henri Labarre conseil en stratégie WEB et auteur du blog 2803, sans qui je n’aurais sans doute pas franchi le pas…

Des anciens partenaires professionnels m’ont fait confiance et m’accompagnent dans ce projet en jouant le jeu de fournisseurs même si les commandes se font très timides au lancement.

Ensuite, je rencontre d’autres personnes et l’offre d’articles s’étoffe un peu.

Je reste en quête de nouvelles idées bien sur mais toujours avec l’idée de travailler en sérénité avec des gens que je connais ou avec qui les liens se tissent.

Beaucoup de mes partenaires et créateurs sont des femmes, qui ont choisi le statut d’auto-entrepreneur et qui travaillent aussi de chez elles.

Vic et Zag c’est aussi le diminutif de mes 3 enfants : Vic pour Victoire, Et pour Eustache et Zag pour Gonzague pour qui et grâce à qui ce projet a vu le jour il y a un an environ maintenant.

La boutique vends en ligne des articles dédiés aux enfants avec des barrettes, bracelets, colliers, Tee-shirts, sac et pochettes mais aussi des objets déco avec des coussins, doudous, tableaux, albums photos, carnet de santé…

Les grands aussi y trouvent leur bonheur avec des accessoires personnalisés comme des boutons de manchettes en argent avec des initiales, des bracelets breloques et médailles  avec des prénoms gravés sur or, argent, plaqué or ou encore nacre,  des sacs réalisés en toute petite série voir en modèle unique et la plupart des articles est  réalisés en France.

Vic et Zag vends également aux pro avec quelques boutiques (dont la liste figure sur le site) à Sanary- sur- Mer, Marseille, Cassis, Monaco, Draguignan, Soulac-sur-mer, Lesparre Paray-le-Monial, Ravenna en Italie …

Logo vic et zag

La création de votre société fut-elle plus dure que prévu ?

Au-delà du projet initial, la création de la structure est plus difficile dans les faits : différents stages à la chambre des métiers, immatriculations au commerce et procédures administratives pour l’entrepreneur… Nous ne sommes jamais assez bien préparé à ce genre de choses, à ces rouages que l’on n’entrevoit que lorsque l’on franchit le pas pour entreprendre.

A refaire, concernant votre entreprise, vous referiez quoi ?

A refaire, j’aimerais en amont rencontrer davantage de personnes lancées dans un tel projet pour qu’elles puissent vraiment me conseiller et m’alerter sur la lenteur des choses à se mettre en place.

L’aventure est fascinante, riche en expériences mais les maîtres mots sont PATIENCE et RENCONTRES

Au fil du temps, on rencontre des personnes qui partagent leurs expériences, leurs parcours, leurs difficultés, leurs solutions…

On s’aperçoit alors que nous ne sommes pas seul : car l’entrepreneur individuel a souvent ce sentiment.

Au début, on pense que les choses sont simples et puis tout se complique et au prends la mesure de notre investissement.

Investissement financier et Investissement de soi bien sur, l’entrepreneur doit y croire pour se lancer et ne compte pas les heures de recherches, de travail, de formation et d’information…

Tout ce travail invisible mais indispensable !

Vic et zag

Pour vous, un client Vic et Zag est un client…

Pour moi, un client de la boutique Vic et Zag est une personne, souvent une maman, qui recherche un produit de qualité et un produit original, personnalisé ou non, pour un cadeau de naissance, d’anniversaire ou encore de communion, mariage, fêtes diverses…

Votre meilleur souvenir d'entrepreneur.

Mon meilleur souvenir d’entrepreneur : peut-être le premier client WEB n’appartenant ni à ma famille ni au cercle amis ! ou encore le jour où mon frère m’a présenté fièrement à ses amis comme « sa grande sœur chef d’entreprise », qui ne veut pas dire grand-chose dans les faits mais qui est très gratifiant dans la reconnaissance de la prise de risque…

"LE" conseil à donner à un futur entrepreneur.

Vic et Zag est sur un marché très concurrentiel où il est difficile de se faire sa place, beaucoup de boutiques ciblent la même population, avec des articles similaires. L’idée est alors de se démarquer un peu avec des produits plutôt haut de gamme, fabriqués en France pour la majorité et la plupart sont personnalisables.

"L'idée" entrepreneuriale du siècle ?

L’idée « entrepreuneuriale » du siècle, je ne l’ai pas mais se situerai je pense plutôt sur des niches de produits pas encore trop exploité ou méconnus encore du grand public, reste à les définir.

Je pense que l’aide à la personne  (au sens large : garde d’enfant, aide ménagère et assistance personnes agées ou malade)  est un secteur encore trop peu exploité et où il y a encore beaucoup de choses à faire.

Nous en voyons les limites dans les grandes agglomérations où les places dans les crèches sont insuffisantes et encore plus dans les campagnes où les modes de garde et d’assistance aux personnes sont quasi nulles.

Quand on est parachuté dans une nouvelle région, sans famille, ni amis au début on en fait les frais !

L'entreprise existante que vous auriez aimé créer ?

L’entreprise existante que j’aurais aimé créer …il y  a beaucoup de bonnes idées autour de nous !

Par exemple Family Sphère dans le domaine de la garde d’enfant, je trouve l’idée géniale.

Sinon une boutique de cadeaux originaux comme Bagatelles est un bel exemple de parcours avec son ex -boss Mathilde Le Rouzic( un cadeau.com) que j’ai rencontré dans le sud à mon arrivée.

Archiduchesse, est une boutique en ligne que j’adore  avec comme produit unique les fameuses chaussettes, en voilà une idée incongrue au départ mais qui séduit de par sa présentation et son auteur bien sur.

Articlevicetzag "LE" conseil à donner à un futur entrepreneur.

Le conseil à donner à un futur entrepreneur, comme vous me le demandez, serait les maîtres mots cités un peu plus haut : PATIENCE et RENCONTRES, s’entourer de gens étant dans les mêmes situations, ne pas rester seul surtout car autour de nous des gens ont la solution que l’on recherche et nous à notre tour pouvons les aider sur un autre domaine, activer son réseau existant et l’entretenir, rencontrer de nouvelles personnes et faire partie de nouveaux réseaux.

Lors du lancement de Vic et Zag, j’ai rencontré Mathilde par l’intermédiaire d’Henri qui elle-même m’a présenté Charlotte de la boutique en ligne Berceau Magique qui avait crée sa société 5 années auparavant au sein d’une pépinière d’entreprises de Toulon Var Technologies : 2 beaux exemples féminins à suivre et il y a en a plein d’autres, comme Ingrid Leyret aussi avec comptoir de vie, une boutique en ligne pour les femmes atteintes d’un cancer.

Aujourd’hui un petit groupe de personnes, se nommant 43.117 (lattitude de Toulon), se réunit une fois par mois  pour échanger leurs expériences dans les domaines du WEB et crée des sortes de Barcamps.

 Tout ne se passe pas qu’à Paris, il y a aussi des bonnes pratiques en province !

Partout se créent de nouveaux réseaux, dans des domaines différents, il faut être à l’écoute et savoir aussi partager ses expériences.

"L'envie d'entreprendre", de tout jeune ?

L’envie d’entreprendre ne naît pas toute seule mais se fait petit à petit, même si l’idée est ancrée depuis longtemps, il faut qu’elle germe, fasse son chemin et puis un jour, on se sent prêt et on se lance dans l’aventure.

Mais je crois que nous ne sommes jamais vraiment préparé à ce qui va venir…beaucoup d’imprévus, bons et moins bons, jalonnent le chemin de l’entrepreneuriat, comme celui de parent avec un enfant.

La comparaison me semble adéquat en effet, car lorsque j’ai mis en ligne Vic et Zag au bout de presqu’un an de réflexion et de travail, c’était une sorte de nouvel accouchement, une nouvelle naissance, la création de quelque chose qui n’existait pas avant et en cela créer son entreprise donne le sentiment d’existence, d’accomplissement.

J’étais fière et soulagée d’avoir relevé le défi de cette reconversion même si les choses ne faisaient que débuter et se mettre en place.

EE – Mars 2011

Tous les samedis retrouvez l'interview "Envie d'entreprendre". Pour être sur de n'en louper aucune abonnez-vous au flux rss ou inscrivez-vous à la newsletter (en haut à droite).

Retrouvez toutes les interview "Envie d'entreprendre".

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general