Entreprendre facilement (1) : commencer aujourd’hui

</p> <p><p><p><p><p><p>Sans titre</p></p></p></p></p></p> <p>

Laurent_bazet_1Par Laurent Bazet, entrepreneur 

Entreprendre c’est bien. L’Esprit d’Entreprise se développe. Mais
comment s’assurer que l’aventure ne tournera pas au cauchemar et qu’un
jour vous vous reveillerez fatigué et pas du tout aux commandes de
l’entreprise de vos rêves ? Comment entreprendre facilement ?

Autant bien commencer. Et commencer bien, c’est commencer tôt et
spontanément. Plus vous vous poserez de questions et plus vous
trouverez de bonnes raisons de ne pas entreprendre. Saisissez une
opportunité et foncez ! Développez une idée qui vous tient à coeur ou
associez-vous à d’autres pour sauter dans le vide !

J’entends souvent des porteurs de projet me décrire leur business
plan et le potentiel d’un produit qu’ils n’en finissent pas de
finaliser. D’autres me dire qu’ils ont effectivement démarré, la preuve
: ils ont un Kbis, des cartes de visites et des plaquettes. Ce n’est
pas de ce genre de début dont je parle. Commencer aujourd’hui c’est se
focaliser tout de suite sur les preuves de succès et sur le feedback de
son marché, quels que soient ses moyens.

C’est plus fort que moi, je suis chaque fois frustré qu’une
conversation de comptoir enthousiaste sur un nouveau business possible
se transforme en fumée en quelques jours. Je préfère passer de l’idée à
l’action immédiatement.

Vous voulez vendre des articles de pêches révolutionnaires sur le
web ? Go ahead ! Appelez les premiers fournisseurs, ouvrez une boutique
sur eBay et commencez à promouvoir vos produits sur le terrain, sur les
bords de votre étang préféré. Vous voulez vendre des voyages chics à
une clientèle de seniors ? Faîtes une bonne action : accompagnez votre
grand mère préférée lors d’une partie de cartes entre amis du club du
3ème âge et posez leur la question de leurs voyages de rêves. Et
revenez vite avec les bons de commande !

J’entends déjà les sceptiques dire "oui, mais quand même, savoir où
l’on va c’est important, …, s’organiser…, le financement…,
blablabla…". A ceux-là je souhaite un bon courage : ils sont sur la
bonne voie vers quelques regrets quand ils se réveilleront et, enfin,
passeront à l’action.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general