Entreprendre jeune : une aubaine !

Sébastien Chatelier Par Sébastien Chatelier (contributeur exclusif) – Jeune web entrepreneur – dirigeant de la société Animagora

Ayant créé ma première société à l’âge de 18 ans avec une
idée en tête, celle de réussir, je suis réellement concerné par ce sujet.
Je vais vous exposer mes idées, mes impressions vis-à-vis de entrepreneuriat
chez les jeunes sans pour autant me placer en temps que « jeune ayant
réussit et croyant déjà tout savoir », à vous de réfléchir ensuite !

On peut noter un attrait
croissant des « jeunes » pour la création d’entreprise et celui-ci a
été exacerbé encore par le statut d’auto entrepreneur. La création d’entreprise
chez les jeunes n’a pas toujours été bien considérée, aujourd’hui encore de
nombreuses questions se posent autour de cet entrepreneuriat à cause des risques
que cela peut comporter.

Les réussites de jeunes entrepreneurs
tels Google, Deezer, Facebook ne cachent elles pas des légions de jeunes qui
eux, échouent ?

On m’a trop souvent dit :
« créer une entreprise à 18 ans, c’est de la folie ». Cette
démarche présente effectivement plusieurs lacunes:

        
Le manque de réseau. Un entrepreneur, pour réussir, doit
disposer d’un solide réseau relationnel, ne serait-ce que pour trouver un
excellent avocat, un expert comptable, des fournisseurs, des partenaires etc.
Ce réseau se constitue, pour la majorité des entrepreneurs, au fil des années,
au gré des rencontres professionnelles comme personnelles. Un jeune
entrepreneur n’a pas eu les années nécessaires à la constitution de ce réseau.

Mon conseil : sortez !
Allez à la rencontre de contacts, au sein de réunions organisées par la chambre
de commerce, par des clubs d’entrepreneurs, dans des conférences, des salons
etc. Osez, entrez en contact avec de nombreuses personnes afin de vous tisser
un premier réseau à la vitesse grand V.

        
Le manque de crédibilité impacte souvent les jeunes chefs
d’entreprise. Votre jeune âge peut dans certains cas faire douter vos
interlocuteurs (banquier par exemple) quant à votre capacité à mener à bien
votre projet et à le transformer en une entreprise pérenne.

Mon conseil : faites preuve
d’un professionnalisme exacerbé. Travaillez encore plus afin de parfaire vos
présentations, demandes, entretiens et ainsi de convaincre parfaitement votre
interlocuteur. Une autre façon de se faire accepter, c’est une des pistes que
j’ai suivi, associez vous avec une personne plus âgée que vous qui saura en
plus de rassurer vos interlocuteurs « vous coacher grâce à son
expérience passée».

        
Une prise de décision trop rapide. Quand on est jeune, on
souhaite que tout aille vite, on fonce en oubliant parfois de peser le pour et
le contre d’une décision. Dans entrepreneuriat, cette attitude bien que très
positive doit être mesurée afin de ne pas sombrer dans la précipitation.

Mon conseil : Obligez-vous à
une réflexion poussée. Sur chaque décision ou idée, demandez son avis à votre
réseau de relation proche. Bien sûr, vous devrez en même temps veiller à garder
cet avantage de prise de décision rapide que vous procure votre jeune âge,
c’est une qualité à ne pas perdre.

Mais comme pour créer une
entreprise il faut toujours une petite graine de folie, j’ai créé ma société
avec tous les avantages dont je disposais lié à mon jeune âge :

        
Un réel dynamisme et une forte capacité de travail :
votre dynamisme est réel afin de concrétiser l’idée que vous avez eue. A cela
s’ajoute une réelle capacité de travailler durant de longues heures afin
d’atteindre votre objectif !

Mon
conseil : Travaillez sans relâche afin d’atteindre l’objectif que vous
vous êtes fixé, aussi élevé soit il ! Les journées de 15 heures de travail
ne doivent en aucun cas vous effrayer.

        
De faibles contraintes financières et familiales :
lorsque l’on lance sa société à 40 ans, on est bien souvent entouré de toute
une famille, contraint par un salaire minimum pour assurer le quotidien etc. En
entreprenant avant 25 ans, vous n’avez généralement pas de famille à gérer et
vos besoins financiers sont très limités, c’est un réel avantage !

Mon
conseil : servez vous de cet avantage pour capitaliser sur le
développement de votre société, vous serez ainsi largement gagnant quelques
années plus tard grâce à l’avance gagnée sur votre marché en comparaison à vos
confrères plus âgés.

Ayez néanmoins
comme objectif de gagner de l’argent car c’est le but d’une société, même si en
France ce sujet est souvent tabou !

        
Vivre une expérience inégalable : entreprendre c’est …
juste génial ! Vous allez de déception à joie à une vitesse incroyable,
cette expérience professionnelle ne peut selon moi trouvé d’égal. Vous pourrez
réaliser les projets qui vous tiennent à cœur, si ceux-ci sont économiquement
réalistes bien sûr.

Mon conseil : profitez
pleinement de l’expérience que vous vivez et de la société que vous êtes en
train de développer. Pensez à bien vous entourer et visez très haut pour
toujours atteindre le meilleur. Et pour ceux qui craignent pour leur CV,
dites-vous qu’une expérience de créateur d’entreprise, même conclue par un
échec, est toujours valorisante si celle-ci est bien présentée.

Pour conclure, je vous conseille
sincèrement de vous lancer dans entrepreneuriat si vous considérez en être
capable. Il s’agit d’une expérience unique, d’une prise de responsabilité,
d’une prise d’initiative qu’aucune autre ne pourra égaler !

Avec une bonne idée, une capacité
à travailler, avec une énergie et une détermination hors paire, nul doute que
vous réussirez suivant les objectifs que vous vous fixerez, aussi ambitieux
soient ils !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general