Face aux giboulées de la vie d’entrepreneur…

Franoise_keller_5
Par Françoise Keller – Coach et formatrice

Ce matin, comme tous les matins, j’écoute les infos avant de démarrer ma journée. Que des mauvaises nouvelles : il neige par endroits, des routes sont coupées ; des procès encore ; de la violence aussi ; un ministre perd des points de popularité. Je pourrais dire que la journée commence mal !

Ce matin, j’ai pas de rendez-vous commercial, pas de clients à voir, juste ma comptabilité à mettre à jour et mettre de l’ordre : je pourrais dire encore que la journée s’annonce mal !

Un coup d’œil par la fenêtre : dehors, il y a un peu de neige dans le jardin, pas de quoi couper les routes quand même ! Je suis sortie avec mon appareil photo et j’ai photographié un crocus qui étalait ses pétales dans la neige.

Neigefleur

Vous êtes inquiets et vous vous dites : et le rapport avec l’entrepreneuriat alors ?

Et bien ce matin, mes pensées vont à tous les entrepreneurs qui passent une mauvaise journée : un rendez-vous avec un banquier peu compréhensif ; un conjoint qui part en disant « puisque tu bosses à la maison, tu pourras acheter le pain » ; un client qui appelle « votre proposition était intéressante mais nous choisissons la sécurité, nous prenons une entreprise plus importante qui a des années d’expérience » ; la comptabilité qui est en berne ; un client qui annule un rendez-vous ; l’ordinateur en panne ou je ne sais quoi d’autre…

Je pense à eux, à moi certains moments, à vous peut-être en ce moment ou tout à l’heure, bref à nous, à certains moments.

Et j’ai envie de célébrer toute l’énergie qu’il nous faut dans ces moments pour reprendre courage, pour garder le cap de nos projets, pour nous ressourcer, pour traverser la difficulté.

J’ai envie de célébrer toute cette énergie que nous savons trouver en nous pour, non seulement traverser notre difficulté du moment, mais aussi affronter parfois les jugements ou les conseils déplacés que nous recevons au moment où nous aurions tant besoin de soutien. Non mais c’est vrai quoi, tu crois quand même pas, monsieur l’entrepreneur, que tu peux faire appel à une banque avec un business plan au rouge pendant un an ! Et t’as qu’à trouver une idée plus originale où tu es seul sur le marché, et où le marché est important, avant de te lancer ! Merci du conseil et repassez plus tard !!!

J’ai envie de vous partager quelques pistes que j’utilise pour traverser ces difficultés naturelles dans ma vie d’entrepreneur :

– j’ai des personnes ressources sur qui je peux compter ; je sais que je peux leur partager mes soucis ou mon découragement et qu’elles pourront l’accueillir avec empathie, sans me donner des conseils, sans me juger, sans me dire « tu devrais… »

– je prends du temps pour naviguer sur les sites d’entrepreneurs ; çà me permet de voir que, dans d’autres jardins, il y a eu aussi de la neige et qu’elle a fondu depuis ; çà me donne de la confiance et du soutien

– je prends du temps pour prendre du recul ; voir en quoi je suis contrariée par ce qui se passe ; prendre du temps pour célébrer le besoin qui n’est pas satisfait dans cet instant ; çà me permet de me reconnecter à mon envie d’entreprendre, à mon projet, au fait que j’aimerais davantage de solidarité dans notre monde, que j’aimerais davantage d’attention pour la valeur de mon projet ; si je prends assez de temps pour çà, je finis par voir tous les crocus fleuris sous la neige et c’est bien beau !

– j’essaye aussi de voir mes journées avec une forme d’équité, c’est-à-dire de ne pas polariser mon attention que sur ce qui ne va pas, voir aussi ce qui se passe de positif ; peut-être que le banquier n’aime pas mon business plan négatif mais s’il a accordé de la valeur à mon projet, c’est déjà une belle reconnaissance et un beau soutien !

– je n’accorde surtout aucune attention à ceux qui veulent croire que ce qui se passe est le signe qu’il faut arrêter le projet ; je ne laisse à personne le droit d’évaluer ma motivation à poursuivre

– j’aime aussi goûter au fait que, malgré les adversités, je tiens à mon projet ; pour moi, c’est le plus beau signe que je tiens à mon projet et qu’il a de la valeur ; çà me donne énormément d’énergie !

Et vous, vous faites comment quand il y a de la neige dans le jardin de votre envie d’entreprendre ?

P.S. La neige a fondu dans le jardin !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general