Formation en ligne, MOOC ou SPOC : que choisir ?

Jean-Luc WatinePar Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) - Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

Les sites de formation en ligne font florès ainsi que leurs acronymes barbares : MOOC ou Massive Open OnLine Course traduit en français par FLOT ou Formation en Ligne Ouverte à Tous, les CLOM : Cours en Ligne Ouverts et Massifs, et pour finir, les SPOC : Small Private Online Course.

Le MOOC (FLOT ou CLOM) est  un cours en ligne ouvert aux masses des internautes, c’est donc une formation ouverte et à distance. Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement  et communiquent uniquement par internet. Des ressources éducatives libres ou open sont souvent utilisées et le qualificatif de massif est lié au grand nombre de participants : il peut arriver que plus de 100.000 personnes assistent ensemble à un cours…

Deux types de MOOC coexistent : les xMOOC, cours traditionnels, qui visent à valider les compétences acquises en délivrant un certificat de réussite, les cMOOC, issus de l’approche connectiviste, dont les objectifs d’apprentissage sont ouverts et dont les participants créent en partie le contenu, le succès de la cession est jaugé  par auto-évaluation personnelle de l’apprentissage.

Cinq critères constituent la promesse d’un MOOC enrichissant :

1/- Le sujet doit plaire, être attractif et en rapport avec les préoccupations du moment.

2/ – L’enseignant doit faire preuve de qualités indiscutables : clair, synthétique, capable de vulgariser, dynamique, charismatique et attractif, en d’autres termes, il doit posséder des qualités théâtrales.

3/ – La vidéo doit être parfaite en termes d’image, le son impeccable et les plans bien diversifiés.

4/ – Des exercices pratiques : en coaching, il faut apprendre  des astuces précises bien concrètes.

5/ – La communication est essentielle pour susciter l’envie par une accroche forte : ce qui déclenche l’inscription, c’est le teaser écrit ou la vidéo de présentation, et la visibilité de la plateforme sur laquelle le cours est hébergé. La plateforme française FUN (France Université Numérique) est, ainsi, très efficace avec 300.000 personnes concernées pour 400.000 inscriptions. 

Les MOOC sont souvent abandonnés avant leur terme : trop impersonnels, ils ne parviennent pas à captiver les étudiants. Ils tiennent plus du marketing académique que de la pédagogie numérique : participer à un cours en ligne ouvert et massif d’une grande école  est considéré comme un ersatz de prestations pédagogiques et n’a pas le prestige d’une formation en direct dans ces écoles. Les certifications délivrées n’ont pas la même valeur que les diplômes traditionnels.   

Les SPOC ont ainsi remplacé les MOOC comme nouveau format de l’enseignement à distance : le modèle des SPOC est basé sur une sélection et donne un  diplôme authentique et complet. Le SPOC ne concerne qu’une trentaine de personnes sélectionnées sur dossier, ce qui permet à l’équipe encadrante de mieux suivre les participants, avec un esprit de promotion entre les participants.

Le SPOC est donc pour le diplôme et le MOOC pour le certificat et le marketing : le MOOC incite à suivre un SPOC et inversement, un SPOC peut se transformer en MOOC s’il fonctionne pleinement. La boucle est ainsi bouclée tout naturellement.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general