GPEC qu’est-ce que c’est ? – La suite… 2

Geille_adrien_2
Par Adrien Geille (chroniqueur exclusif) – Entrepreneur – ENKI consulting

L’entreprise qui s’inscrit, de façon obligatoire ou non, dans un
processus GPEC doit, pour se faire, réaliser un certain nombre
d’actions.

Ces dernières auront pour but de fournir au Chef d’entreprise,
ou au DRH, un état des lieux de la situation, de connaître les aspirations de
chacun et de composer avec les différents impératifs afin de créer son plan de
GPEC.

 

Trois étapes s’avèrent impératives pour qui veut construire une
stratégie GPEC.

Il s’agit de différentes phases d’analyse permettant de collecter les
informations et de les classer afin de faciliter leurs utilisations
ultérieures.

 

La première réside dans l’analyse des métiers et des
compétences qui y sont liées.

Elle permettra de catégoriser les emplois et d’en déduire un premier
plan d’action, et ce en fonction des aspects prioritaires.

 

Ainsi cette première analyse offrira une vision éclairée
sur

 

         Les
emplois ou métiers prioritaires : c'est-à-dire ceux où les compétences futures
ne sont pas présentes dans l’entreprise

         
Les emplois menacés : appelés à disparaître

         
Les emplois sensibles : dont les compétences ou expertises vont en
partie changer

         
Les emplois peu sensibles : n’étant pas amenés à évoluer à moyen
terme

 

Grace à cette première analyse, l’employeur pourra catégoriser les
emplois et en déduire un plan d’action en fonction des aspects prioritaires de
certain ou ceux qui nécessiteront des formations qu’il pourra ainsi
planifier.

 

La seconde analyse est une phase complexe car il s’agit ici de
constituer un répertoire métier.

Lourd travail dont le but sera de créer une véritable nomenclature
constituée de familles, de sous familles, etc … Tout ceci agrémenté de
définitions de 3 à 5 lignes par item.

Ainsi un langage commun sera développé permettant de créer des
passerelles en cas de mobilité par exemple.

 

Enfin, connaître les métiers en place est une base solide mais il
reste dorénavant à apprécier ce que seront les métiers de demain, ceux qui
permettront à l’entreprise d’être toujours dans la course face à une concurrence
de plus en plus spécialisée et performante.

Il s’agit ici d’anticiper les évolutions de son domaine d’activité et
de s’y préparer efficacement. Il en va de la pérennité de
l’entreprise.

 

Au terme de cette série d’analyses, l’entreprise détiendra toutes les
informations requises qui lui permettront de planifier son avenir et d’offrir à
ses employés une meilleure visibilité de leur devenir.

 

Les actions dans lesquelles l’entreprise devra s’initier fera
l’objet du prochain article.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general