Guide anti-crise selon Erasme : Eloge de la Folie

Watine_jeanluc
Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

Erasme a écrit son essai sur la folie en 1509 pendant son séjour chez Thomas More : la folie est représentée comme une des déesses, fille de la Richesse et de la Jeunesse. C'est aussi l’éloge de Thomas More avec qui il partageait le goût de l'humour à froid.

Cet état d’esprit de liberté et d’ouverture est apparu grâce aux deux événements majeurs de la Renaissance : diffusion du savoir par l’imprimerie avec Gutenberg et découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Notre Renaissance, aujourd’hui, peut se matérialiser par deux autres événements significatifs : diffusion du savoir par Internet et découverte verte : développement durable, énergie solaire, géothermie, éoliennes et agriculture biologique.

La folie est un dérèglement propice plutôt qu’un égarement de la raison, c'est le principe de la destruction positive, rage de l'innovation, prise de risque, découverte de l'inconnu, dynamisme face à l'immobilisme, ce qui apporte résilience, adaptation et croissance.

L'Europe aristocratique, continent des élites et des intellectuels, doit changer de registre, oublier l'excellence, le luxe et la conservation vers plus d'innovation et de nouveautés : remplacer du vieux par du neuf, en faisant l'économie d'une guerre.

Cet esprit de folie a bien entendu des limites, comme du temps d'Erasme qui a lutté contre Luther et refusé les honneurs de la cour de François 1° et du Vatican.

La folie a, en effet, pour compagnons fidèles : le narcissisme, la flatterie, le plaisir, l'irréflexion, l'intempérance, des thèmes que l’on connaît bien aujourd’hui avec la cupidité sans limites des patrons ainsi que des banquiers (stock options, bonus et autres parachutes dorés), ce que désavouait déjà totalement Erasme de son temps.

Entrepreneurs, soyez donc fous et passionnés dans vos projets d’entreprise, écoutez en conclusion la folie qui s’exprime à travers Erasme : « Si les mortels se décidaient à rompre avec la Sagesse et vivaient sans cesse avec moi (la folie), au lieu de l’ennui de vieillir, ils connaîtraient la jouissance d’être toujours jeunes ».

Voilà un superbe programme pour provoquer un déclic salvateur et impactant pour une renaissance, aujourd’hui, de notre économie et de notre vieille Europe.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general