Jérôme Mascarin, L’Ecole Des chiens – L’interview « Envie d’entreprendre »

L'interview Envie d'entreprendre par Olivier Marone, créateur et responsable du site

Jérôme mascarin Présentez vous ainsi que votre entreprise.

L'Ecole Des chiens est le réseau français des éducateurs canins et des comportementalistes animaliers. Nous sommes présents à Paris, en Ile de France, à Marseille, Lyon, Reims, Aix en Provence… Nous intervenons au domicile de nos clients pour les aider à éduquer leur chiot en douceur ou pour la rééducation de chiens présentant des troubles manifestes du comportement (aboiements, fugues, agressivité, destructions…)

J’ai créé le réseau Ecole des chiens en 2009 après avoir moi-même été membre de la police nationale et éducateur canin à titre indépendant durant 10 ans. Je continue de développer ce réseau ayant pour objectif de faire connaitre la méthode du renforcement positif, technique douce de dressage canin.

Le point de départ de L'Ecole des Chiens.

10.000 plaintes sont déposées chaque année pour des nuisances sonores causées par des chiens.  En tant que policier à Paris, je suis intervenu un grand nombre de fois pour réguler la situation et j’ai constaté le grand désarroi des maîtres devant le comportement de leur chien.

Seuls 1% des chiens sont éduqués en France contre 50% à 80% dans les pays nordiques et les pays anglo-saxons pour la population desquels c’est un reflexe de faire appel à un éducateur canin.

Malheureusement les techniques de dressage canin utilisées en France en sont encore au moyen-âge (colliers à décharges électriques, colliers à pics, antidépresseurs…) alors que des techniques modernes, douces et efficaces ont été  développées principalement au canada, en Angleterre et en suisse.

J’ai donc créé le site www.ecoledeschiens.com pour faire connaitre ces techniques de renforcement positif et aider mes concitoyens à créer une vraie complicité avec leur animal de compagnie. Ce site totalise aujourd’hui 800 pages de conseils, d’infos sur le monde canin.

Logo l'ecole des chiens La création de votre société fut-elle plus dure que prévu ?

En tant que fonctionnaire, la création d’une entreprise privée m’était interdite jusqu’en 2008. Le cumul d’emploi était en effet prohibé par le statut spécifique des fonctionnaires. Heureusement en Mai 2008, la loi de modernisation a changé les règles et j’ai immédiatement fait ma demande de cumul.

Malheureusement l’administration est une machine grippée qu’il est bien difficile de débloquer et j’ai mis des mois à obtenir les différentes autorisations. J’ai constaté avec étonnement que c’était à moi de prouver à mes interlocuteurs que la loi avait changé et quels étaient mes droits.

Devant les nombreux obstacles mis en place par l’administration pour contrer la loi, j’ai choisi de quitter la fonction publique pour vivre à fond ma passion.

Apres les choses furent très faciles. Je me suis installé en auto entrepreneur afin de tester le marché et par la suite j’ai créée l’EURL ecoledeschiens.com

A refaire, concernant votre entreprise, vous referiez quoi ?

Si c’était à refaire je me formerais d’avantage avant de me lancer dans une telle aventure. Je suivrai un cursus en école de commerce ou de gestion. En tant que policier j’avais quelques connaissances au niveau légal mais c’était très limité. J’ai donc fait nombres d’erreur qui m’ont couté du temps, de l’argent et de l’énergie. J’avais pris contact avec un réseau d’assistance à la création d’entreprise mais ils n’ont pas été de très bon conseil.

Pour vous, un client de L'Ecole des Chiens est un client…

Un client qui ne veut pas ou plus avoir de souci avec son chien, sa famille et son voisinage. Un maître soucieux du bien-être de son chien.

L’idéal est un client ravi de nos services et qui parle de notre site www.ecoledeschiens.com autour de lui mais qui surtout ne nous rappelle jamais. En effet, le but pour nous n’est pas d’éduquer directement les chiens. Un bon éducateur canin se fait obéir en quelques minutes. Le but est de transmettre un savoir à nos clients afin qu’ils soient capables d’éduquer leur chien par eux-mêmes et de réutiliser cet acquit avec tous leurs futurs chiens. Si un client nous rappelle pour un nouveau chien, je suis flatté mais déçu qu’il ait encore besoin de nous.

Logo l'ecole des chiens 2

Votre meilleur souvenir d'entrepreneur.

N’ayant pas suivi de formation d’entreprenariat, chaque nouvelle expérience est une découverte fantastique : la gestion d’un site web, le développement de la charte graphique, le recrutement de collaborateurs, la recherche de partenaire, de nouveaux clients…

Tout créer, devoir tout maitriser, mettre son grain de sel partout…C’est complètement à l’opposé de ce que doit faire un fonctionnaire et c’est très excitant.

"LE" conseil à donner à un futur entrepreneur.

Bien s’entourer !

J’ai subit 1 mauvais avocat, 2 mauvais comptables, 2 mauvais webmasters

Il faut vraiment faire le tri et ne pas hésiter à changer de partenaire.

L'entreprise existante que vous auriez aimé créer ?

La fédération française de ski. Avec leurs couleurs bleu/blanc/rouge et leurs examens de fins de stage,  tout le monde a cru pendant des décennies qu’ils avaient un monopole et qu’ils délivraient un diplôme d’état. Un vrai modèle de marketing.

L'entreprise de vos rêves ferait quoi ?

L’Ecole des Chiens rempli exactement le rôle que je voulais pour cette entreprise. Le but maintenant est d’étendre le réseau actuel dans le reste de la France. Pour le moment, 90% de notre CA est réalisé en Ile de France. C’est un nouveau challenge passionnant.

Logo l'ecole des chiens 3 "L'idée" entrepreneuriale du siècle ?

Le siècle vient de débuter, c’est un peu tôt.

Pour le siècle dernier, je dirai Free sans hésiter. S’il n’avait pas été là sait-on combien nous paierions nos abonnements ?

Un modèle d'entrepreneur ?

Richard Branson, le créateur de Virgin : un rêveur et un visionnaire mais surtout un entrepreneur qui ne se prend pas trop au sérieux.

Microsoft, Apple ou Google ?

J’ai toujours été Microsoft mais je suis en train de gérer la transition vers Apple. C’est plus ergonomique, plus fluide, plus fun.

J’utilise tous les services pro de Google. Ils sont utiles et souvent gratuits. Mais le pouvoir de Google me fait peur. Ils peuvent booster ou ruiner une entreprise en un seul clic.

Un petit portefeuille boursier ?

J’en ai ouvert un quand j’avais 8 ans, principalement avec des valeurs bancaires mais j’ai tout soldé pour créer le site www.ecoledeschiens.com

"L'envie d'entreprendre", de tout jeune ?

L’envie oui, mais pas le courage. Il a fallut que j’atteigne la trentaine pour avoir l’aplomb de me lancer. Maintenant je conseille à tout mon entourage de créer son entreprise. Je leur donne des conseils, des astuces, je crée leur site web…je me rattrape.

Le mot de la fin.

Tentez votre chance !!! Ne laissez pas d’autres vous dire que vous n’y arriverez pas.

http://www.ecoledeschiens.com

EE – Septembre 2011

Si vous voulez vous aussi être interviewé et mettre en avant votre e-commerce, n'hésitez pas à me contacter maroneolivier ( @ ) yahoo.fr

Tous les samedis retrouvez l'interview "Envie d'entreprendre". Pour être sur de n'en louper aucune abonnez-vous au flux rss ou inscrivez-vous à la newsletter (en haut à droite).

Toutes les interviews "Envie d'entreprendre" se trouvent ici.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general