Jeunes dirigeants d’entreprise : votre retraite dépend de vous !

Watine_jeanluc
Par Jean-Luc Watine (chroniqueur exclusif) – Spécialiste dans l'optimisation du statut du dirigeant

Pour votre retraite de demain, il s'agit impérativement de vous prendre en
main, d'avoir une attitude responsable et de ne plus vous reposer complètement sur
l'Etat-Providence devenu impuissant. Sachez oser dans votre vie privée comme
dans votre activité professionnelle.

En tant que TNS (Travailleur Non-Salarié), gérant majoritaire de Sarl ou
profession libérale, vous pouvez bénéficier de la loi Madelin ou de son
substitut, la loi Fillon.

Pour un statut salarié, Président de SA ou SAS par exemple, le dispositif le
plus utilisé est celui de l'article 83 qui est un contrat d'assurance dont les
cotisations sont définies à l'avance (mais pas les prestations), le financement
de l'employeur est complété par une participation éventuelle du bénéficiaire
définie dans un accord d'entreprise.

Une autre formule est celle dite article 39 ou retraite chapeau : la
déduction par l'entreprise est sans limitation et l'exonération des cotisations
s'applique aussi. En contrepartie, les primes versées pour financer le régime
sont soumises à une contribution patronale destinée au fonds de réserves des
retraites de 12%.

Le PEE ( Plan d’Epargne Entreprise) est bien adapté aux besoins des jeunes
générations car il permet aux salariés d’entreprise de constituer un
portefeuille de valeurs mobilières à des conditions avantageuses : vous
pouvez mettre de côté un capital exonéré d’impôt qui va fructifier
progressivement. Il peut aussi se transformer en retraite salariale via le
PERCO : Plan d’Epargne Retraite Collectif.

Le quart de votre rémunération brute annuelle peut être ainsi mise en
épargne. Des versements volontaires peuvent être effectués par votre entreprise
(les abondements), ils peuvent représenter jusqu’à 300% de votre épargne, dans
la limite de 8% du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale).

Lors du déblocage des sommes investies dans le PEE, vous pouvez récupérer
votre capital sans aucun impôt à payer.

Pour les jeunes salariés, l’atout majeur réside dans les nombreux cas de
déblocages anticipés qui ne grèvent donc pas votre désir d’acquérir la maison
de votre rêve : mariage, acquisition de la résidence principale, cessation
du contrat de travail, invalidité de l’adhérent, de votre conjoint ou de ses
enfants.

Il restera, pour ceux qui souhaitent compléter leur retraite à titre
individuel, le contrat PERP ou Plan d’Epargne Retraite Populaire qui est un
produit d’épargne à long terme et apporte une pension de retraite
complémentaire en effectuant des versements réguliers jusqu’au moment de la
retraite.

On le voit, de nombreux mécanismes existent, il est important de s’en
occuper tôt dans sa carrière : 250 Euros se transforment en 1.000 Euros
supplémentaires de retraite après 40 ans de bons et loyaux versements, le minimum
pour garantir une retraite heureuse et confortable !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general