La Compagnie des Télémates : bilan de la 1er année

Lieffroy Céline Par Céline Lieffroy (chroniqueur exclusif)La Compagnie des Télémates, entreprise de télésecrétariat

Contrairement à Peggy, je n’écris jamais mes chroniques pour Envie d’entreprendre au dernier moment. D’ailleurs, si je ne les écris pas au début du mois ou dans la foulée de celle qui vient d’être publiée, j’aurais le plus grand mal à fournir un texte à Olivier. Tant et si bien que je n’ai pas publié ici depuis… juin dernier.

Comme cela a été noté à plusieurs reprises le temps fait souvent défaut à l’entrepreneur solo, mais depuis quelques temps, j’ai appris à déléguer, ne pouvant plus assumer seule les dents de scie de ma charge de travail. Malgré tout, je ne peux pas affirmer avoir atteint l’ensemble de mes objectifs pour la première année de la Compagnie des Télémates.

Et oui la Compagnie des Télémates est née le 30 novembre 2009, il y a un an. Un long chemin a été parcouru depuis le début de ma nouvelle activité de télésecrétaire. Il y a un an, cela faisait 6 mois que j’avais déposé le bilan de ma librairie, je commençais une activité très différente, avec une cible très différente. J’étais un peu paralysée par le fait de remonter une structure et de surcroit je devais assumer les conséquences financières de ce premier échec, étant en tant que gérante solidaire des prêts contractés au nom de la librairie.

Difficile de dire si mes objectifs ont été atteints au cours de cette première année puisque en réalité je ne m’en étais posés ;-)

Malgré tout, au bout d’un an, je note que :

1° Je suis particulièrement satisfaite du résultat obtenu d’un point de vue commercial et financier ;

2° Je suis modérément satisfaite de ma situation en tant que freelance ;

3° Mon activité de télésecrétaire ne m’apporte pas toute la satisfaction personnelle que je voudrais attendre d’une activité professionnelle exercée à mon compte.

De là à dire que je ne rêve que d’une chose, c’est de vendre des livres d’histoire, il  n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.

Néanmoins, le point important dans la situation qui était la mienne il y a un an était celui de m’assurer un revenu. Or celui-ci est complètement atteint.

Mon activité génère un CA bien supérieur à ce que j’aurais pu me fixer comme objectifs. Mes charges professionnelles sont minimes, même si elles augmentent au fur et à mesure que j’apprends à déléguer quelques unes de mes tâches.

Mes prestations se divisent en trois blocs :

  • Télésecrétariat pour professionnels solos : assistance administrative et commerciale, assistance rédactionnelle et support en gestion ;
  • Missions de retranscription audio diverses et variées et en particuliers pour plusieurs Comités d’entreprise, ainsi que de colloques, tables rondes, discours ou entretiens…

Je compte 12 clients réguliers, auxquels s’ajoutent régulièrement des missions ponctuelles notamment en retranscription audio.

Bien que mon niveau d’activité actuel ne soit pas définitivement acquis et qu’il me faille continuer mes efforts dans ce sens, mon souci aujourd’hui relève plus de trouver une meilleure organisation du travail qui me permette de concilier le développement de mes projets personnels avec mon activité professionnelle.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general