« Petite chronique boursière  » : La découverte du prix

Vincent_colotPar Vincent Colot (chroniqueur exclusif) – Analyste financier

Si vous vous postez devant l’écran d’un terminal Reuters ou Bloomberg, vos pupilles oculaires seront mises à rude épreuve devant les clignotements opérés sur l’écran à chaque changement de prix des actifs financiers qui y sont listés.

Il s’agit bien ici de prix et non de valeurs de ces actifs. Les lecteurs réguliers de cette chronique connaissent la distinction entre ces deux notions. Les prix, par définition plus volatiles (soumis, notamment, aux humeurs de marché), peuvent ne pas correspondre aux valeurs : un actif peut donc être, selon les cas, sous-valorisé/bon marché (lorsque la valeur est supérieure au prix), correctement valorisé (la valeur égale le prix) ou sur-valorisé/cher (lorsque la valeur est inférieure au prix).

Mais comment, au juste, s’effectue cette fixation du prix d’un actif sur un marché, ce que les Anglo-saxons qualifient, je dirais presque plus poétiquement, de découverte du prix (« price discovery ») ?

Il n’y a pas grande magie à cela : le processus de découverte d’un prix résulte de l’interaction sur une place de marché d’acheteurs et de vendeurs, aux profils potentiellement différents, en fonction de la présence et de l’exploitation de l’information qui leur est disponible.

Pour mieux comprendre encore, rien ne vaut une petite anecdote, plus édifiante que les cours les plus savants. Je l’ai dénichée récemment sur Twitter après avoir circulé dans les travées de Wall Street, elle fait intervenir deux illustres personnages, à savoir le bijoutier Charles Lewis Tiffany et le banquier John Pierpont Morgan, et je vous en propose la traduction suivante :

« Conformément à sa réputation de bijoutier avisé, M. Tiffany savait que M. Morgan avait une prédilection pour les épingles de cravate en diamant. Un jour, M. Tiffany tomba sur une pièce d’une inhabituelle et extraordinaire beauté. Comme il était d’usage à l’époque, il dépêcha un coursier auprès de M. Morgan avec le bijou élégamment présenté dans un coffret emballé de bleu avec le mot suivant :

« Mon cher M. Morgan. Connaissant votre goût exceptionnel pour les épingles de cravate, je vous envoie cette pièce rare et magnifique à apprécier. Etant donné sa rareté, son prix est fixé à 5000 dollars. Si vous choisissez de l’acquérir, merci d’envoyer un de vos coursiers à mon magasin demain avec un chèque de cette somme. Dans le cas contraire, vous pouvez me rendre l’épingle de cravate par la même voie ».

Le lendemain, le coursier de M. Morgan arriva chez Tiffany’s avec la même boîte dans un nouvel emballage, accompagnée d’une nouvelle enveloppe. Un mot y était glissé :

« Cher M. Tiffany. Cette épingle de cravate est réellement magnifique. Son prix de 5000 dollars est peut-être un peu trop élevé. Je joins un chèque de 4000 dollars. Si vous choisissez de l’accepter, renvoyez mon coursier avec la boîte. Sinon, renvoyez ce chèque et il vous laissera la boîte ».

Tiffany fixa le chèque pendant plusieurs minutes. C’était en effet une grosse somme d’argent. Néanmoins, il avait la certitude que cette épingle de cravate valait bel et bien 5000 dollars. Finalement, il dit au coursier : « Rendez ce chèque à M. Morgan. Mon prix était définitif ».

Et ainsi, le coursier reprit le chèque et déposa la boîte sur le comptoir du magasin. Tiffany s’assit une minute et repensa au chèque qu’il venait de retourner. Puis il déballa la boîte pour en retirer l’épingle de cravate en diamant.

Quand il ouvrit la boîte, il trouva, non pas l’épingle de cravate, mais un chèque de Morgan de 5000 dollars avec cette courte notice : « Je contrôlais juste le prix » ».

Cette parabole est d’une grande finesse. Elle synthétise parfaitement ce que devrait être le mécanisme par lequel se forme un prix sur un marché, finalement assez proche de la valeur. Vous avez l’impression que de nos jours, sur les marchés financiers, cette belle mécanique n’est plus vraiment d’application et que les prix obéissent à d’autres forces davantage manipulatrices ? Si c’est votre opinion, soyez assuré que je la partage ! Dans le contexte actuel, avec les banquiers centraux à l’oeuvre un peu partout sur la planète, plus que jamais prix et valeurs sont susceptibles d’être dissociés …

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general