« Petite chronique boursière  » – La foire aux résultats

Vincent_colot Par Vincent Colot (chroniqueur exclusif) – Analyste financier

C’est parti ! Comme chaque année, la fin janvier sonne le début de la publication des résultats annuels des entreprises (du moins pour la majorité d’entre elles calquant l’exercice comptable sur l’année civile). Comment seront-ils jugés par la communauté financière ? Seront-ils globalement conformes aux attentes ou riches en surprises ? Suspense …

Pour l’investisseur, cette période de publications des résultat peut être appréhendée de diverses manières, selon qu’il envisage sa stratégie de placement à court, moyen ou long terme.

L’amateur de court terme tente d’anticiper la surprise, à savoir l’écart susceptible d’exister entre le chiffre publié et le consensus bénéficiaire établi par les analystes. Plus cet écart est important et plus le cours risque de varier lors de la publication. Par ailleurs, le cours peut également fluctuer au gré des annonces des perspectives pour les prochains mois ou trimestres par les équipes dirigeantes. C’est bien évidemment un exercice extrêmement périlleux et, pour tout dire, un peu vain. En effet, une bonne « vista » sur le bénéfice publié peut être anéantie par des perspectives non correctement anticipées. De plus, d’autres événements (terrorisme, choc macro-économique, …) peuvent venir polluer cette spéculation.

Pour le moyen terme, la publication des résultats est déjà plus intéressante. En analysant les chiffres plus en profondeur, l’investisseur peut apprécier la capacité bénéficiaire d’une entreprise et donc ses ressorts propres à produire des bénéfices. Dans l’actuel contexte d’une croissance économique mondiale assez molle et de risques déflationnistes, il est important de pouvoir juger de l’orientation fondamentale de l’activité des entreprises. L’exposition aux pays émergents (notamment les fameux pays BRIC) n’est plus un gage de croissance, à l’heure où ceux-ci ralentissent, voire connaissent une récession. Un chiffre d’affaires doit être apprécié dans son évolution organique (sans l’impact des taux de change et hors opérations d’acquisition ou de cession d’activités). Distinguer les effets volumes et prix peut aussi porter des enseignements : une entreprise qui garde aujourd’hui une certaine latitude à augmenter ses prix sans sacrifier ses volumes sortira du lot. Pour ce qui est des bénéfices, l’investisseur doit veiller à ne pas se laisser mener en bateau par une présentation trompeuse. En période de disette économique, il n’est en effet pas rare que la direction financière d’une entreprise tente de rendre la mariée plus belle qu’elle ne l’est en réalité. Par quels moyens ? Par exemple, en publiant des chiffres expurgés de toute une série de charges avantageusement présentées comme « exceptionnelles ». Un bénéfice de 100 peut vite se transformer en bénéfice de 150. A l’investisseur d’apprécier au cas par cas si un tel retraitement est justifié ou pas, notamment en jetant un œil sur les années précédentes.

Comparer les performances d’entreprises d’un même secteur et repérer les tendances de fond à l’occasion de la publication des résultats permettent également à l’investisseur de recalibrer, si besoin en est, ses prévisions de résultats et de dividendes à plus long terme, s’il utilise comme technique de valorisation celle des flux financiers actualisés. Au terme de cet exercice, il compare alors les valeurs obtenues avec les cours des actions, ce qui l’amène à reconsidérer sa position sur les titres (acheter, conserver, vendre).

La publication des résultats est d’abord et avant tout une source d’informations pour les investisseurs. Bien entendu, tout le monde peut en prendre connaissance au même moment, ce qui implique que les cours des actions réagissent très vite à la nouvelle « brute ». Mais si vous savez à l’avance où regarder et si vous travaillez à une bonne interprétation des chiffres dans une optique de moyen ou de long terme, il n’est pas impossible que vous en tiriez profit.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general