La réputation en ligne c’est aussi (et surtout) pour les petites structures

Bertrand_duperrin
Par Bertrand Duperrin (chroniqueur exclusif) – Consultant en Management

Vous devez peut être trouver que le thème de la e-reputation ou du
"personal branding" est un peu trop présent dans les discours en ce
moment. Tout cela est en effet fort séduisant mais, pour beaucoup de
responsables de petites structures, installées ou naissantes, c'est un
problème de riche. La priorité, pour eux, est de sortir au mieux d'une
période pour le moins difficile et il sera temps de penser à
l'emballage du paquet cadeau une fois que les comptes seront au vert,
le fonds de roulement à un niveau rassurant et assez de commandes et
contrats en cours pour voir le bout du trimestre sans trop de sueurs
froides.

Oui mais voilà. Lorsqu'on est "petit", voire qu'on
démarre, il est difficile de compter sur sa marque et, justement, sa
réputation. Et chacun sait que lorsqu'on s'adresse à une jeune
entreprise, quel que soit son domaine d'activité, on demande des
garanties, des références, on se renseigne. Et lorsqu'on ne trouve
rien…on va voir ailleurs à moins que…. A moins que par le biais
d'une recherche google, plutôt que trouver le néant absolu on trouve
deux ou trois éléments qui rendent l'entreprise plus crédible, qui
posent la crédibilité du dirigeant. "Mais je ne vais pas tenir un blog
sur les nouveautés en matière de robineterie alors que je suis plombier
quand même !". Et bien pourquoi pas, finalement. Demandez vous une
seule seconde ce qui fait qu'au lieu d'amener votre voiture à réviser
chez votre concessionnaire habituel vous ne la portez pas au petit
garagiste du coin….Surement parce que vous ne savez pas ce qu'il
vaut. Et si ce garagiste c'était vous ?

Demain les pages jaunes
permettront à tout un chacun de donner leur avis sur tous les
professionnels, de la grande entreprise au petit artisan. Mais si la
première a de quoi répondre et ouvrir un contrefeu, le second peut
rapidement se retrouver débordé par ce que les autres disent de lui.
Tant mieux si c'est positif…mais avec tous les risques réels si cela
est mal attentionné. Peut être, à ce moment, vaut il mieux prévenir que
guérir et penser à occuper, même à minima, son espace numérique avant
que recoller les pots cassés et rétablir la vérité après.

Problèmes de riches donc…mais risquent d'être beaucoup plus nuisibles chez les petits si l'on y prend garde.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general