La revue de presse éco & business du 16/05/2014 : Challenges – Le Point – Le Nouvel Observateur – Les Inrockuptibles – Valeurs actuelles – L’Opinion – Les Echos – Le Figaro

Une sélection des dossiers, enquêtes et articles de notre veille éco & business presse du jour

Challenges du 15 mai 2014 n°389En couverture de Challenges : Et si la France reprenait confiance -  Le gouvernement en est persuadé : si les Français cessent de broyer du noir, la croissance repartira. A l'occasion du Printemps de l'optimisme, Challenges a demandé conseil auprès d'une dizaine de coachs pour retrouver le moral. 11 pages.

Les urgences se prescrivent des méthodes industrielles – Poste de régulation, indicateurs qualité, «bed managers» : pour désengorger leurs services, hôpitaux publics et cliniques privées s'inspirent de l'organisation des entreprises. 3 pages dans Challenges.   

Avec Parnasse, Orange soigne ses VIP et son innovation – Quand les 3000 clients fortunés de sa marque haut de gamme plébiscitent un service, l'opérateur cherche comment le rentabiliser aussi auprès du grand public. 1 page dans Challenges.

Safran entretient son accent américain – Implanté de longue date outre-Atlantique grâce aux moteurs, le groupe français s'est plus récemment développé dans la sécurité. Résultat: les Etats-Unis constituent désormais son premier marché. 2 pages dans Challenges.

Eurostar tente une percée européenne – Désormais bien installée sur ses liaisons transmanche traditionnelles, la compagnie ferroviaire pousse ses rames vers de nouvelles destinations. 1 page dans Challenges.    

La vérité sur… le vandalisme des Vélib' – L'an dernier, plus de 8000 vélos en libre-service de la capitale ont été rendus inutilisables. Un phénomène qui dépasse les pires prévisions. 2 pages.

Le Nouvel Observateur du 15 mai 2014 n°2584Le dossier du Nouvel Observateur : Le procès de l'euro – La monnaie unique est-elle à l'origine de nos difficultés économiques ? “Le Nouvel Obs” a tenu une audience exceptionnelle. Accusé euro, levez-vous ! 11 pages.

L'enquête du Nouvel Observateur : Pétrole – L'impossible Monsieur Total – Christophe de Margerie ne ressemble à aucun autre patron. Qu'est-ce qui fait courir cet homme indifférent aux bonnes manières qui balance ses vérités avec un mélange de cynisme soft et de truculence ? Et qui se présente comme un bienfaiteur de l'humanité tout en faisant du business avec tous les dictateurs de la planète…  4 pages.

Publicis-Omnicom : Comment ils se sont déchirés – C'était la lune de miel entre les numéros deux et trois mondiaux de la publicité, mais le mariage n'aura pas lieu. Trop d'arrière-pensées et de coups tordus entre l'Américain John Wren et le Français Maurice Lévy… 3 pages dans Le Nouvel Observateur.

Uramin : Une affaire nucléaire – Uranium, barbouzerie et soupçons de corruption… Le rachat d'Uramin par Areva en 2007 refait surface à travers un rapport confidentiel de la Cour des Comptes qui fustige la gestion de l'ex-patronne Anne Lauvergeon. 2 pages dans Le Nouvel Observateur.   

Voyage dans le cerveau d'Amazon – Immersion. Livres, tablettes, séries, fruits… En attendant un smartphone ? Amazon n'a aucune limite. Enquête chez le géant du Net. 4,5 pages dans Le Point.

Tickets gagnants pour Edenred – Poursuite de l'internationalisation, dématérialisation des activités sur de nouveaux supports, création de services à valeur ajoutée. Depuis quatre ans, Jacques Stern, le patron d'Edenred, a parfaitement su gérer l'après-Accor. 2,3 pages dans Valeurs actuelles.

Cartier modèle – Une marque de luxe qui propose des expos d'art contemporain : la Fondation Cartier, 30 ans cette année, reste l'initiatrice d'un nouveau type de mécénat en France. 2 pages dans Les Inrockuptibles.

L'Opinion du 16 mai 2014En une de L'Opinion : La France se ferme à l'argent étranger – Le nationalisme économique brandi pour justifier le nouveau décret réglementant les investissements pourrait avoir des conséquences négatives pour la croissance et l'emploi. 2,3 pages.

Le reportage du Figaro : Pierre Gattaz, président d’un Medef enfin soudé – Les attaques de l’ex-présidente du Medef, Laurence Parisot, contre l’action de son successeur ont l’effet inverse de celui recherché. Plutôt que de le fragiliser à la tête de l’institution, elles créent un mouvement de sympathie autour de lui et font même passer au second plan ses erreurs de communication. 1 page.

L'enquête des Echos : Blanchiment : la part d'ombre du marché de l'art – Les spécialistes sont de plus en plus nombreux à penser que l'envolée spectaculaire des prix des oeuvres d'art est en partie alimentée par le recyclage d'argent sale. Pour les professionnels, il n'est pas toujours simple de repérer les pratiques douteuses, favorisées par l'opacité du milieu et l'anonymat des enchères. 1 page.

 

Merci à nos partenaires : lekiosk.com et ePresse.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general