La revue de presse éco & business du 30/04/2014 : CB News – Mieux Vivre Votre Argent – Le Parisien Economie – Libération EcoFutur – Les Echos – Le Figaro

Une sélection des dossiers, enquêtes et articles de notre veille éco & business presse du jour

CB News avril 2014 n°29En couverture de CB News : Les femmes abattent la carte digitale – Les femmes entrepreneures collectionnent les atouts et les freins, parfois posés par elles-mêmes. Point sur les conditions d'exercice de leur fonction, à l'heure où le digital s'annonce comme un possible libérateur. 8 pages.

Hommes : la pub en mâle d'inspiration ? Exit la ménagère de moins de 50 ans ! Les hommes font les soldes, gagnent davantage, achètent en ligne des produits chers… mais la pub peine à les séduire. Enquête sur cette nouvelle cible plurielle. 10 pages dans CB News.  

La grande interview de CB News : "Nous avons cédé 10 titres. Aujourd'hui, la règle c'est less is more !" – La présidente de Lagardère Publicité et nouvelle patronne du pôle féminin du groupe décline sa stratégie pour développer la marque Elle sur tous les supports. Un choix de recentrage après que le groupe ait cédé 10 magazines. 5 pages.

Rebondir avril 2014 n°212Le dossier de Rebondir : Ciblez votre candidature ! : L'acte de candidature ne doit pas être pris à la légère ni effectué à la chaîne. Pour qu'il soit efficace, il doit être unique et valoriser vos epériences en vue d'une entreprise spécificque, voire d'un poste précis. 11 pages.

L'interview du mois de Rebondir : Louvre Hotels Group "Nous sommes dans un métier où l'ascenseur social fonctionne bien" – A travers ses 6 marques (Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip inn, Gloden Tulip et Royal Tulip), Louvre Hotels Group recrute plus de 1.000 collaborateurs cette année. Rencontre avec Emmanuelle Greth, la DRH Groupe. 4 pages.

En une du Parisien économie : Nos PME sont dopées par les brevets – Près de deux entreprises sur trois qui déposent un brevet sont des PME. Une stratégie de l'innovation qui aide ces petites sociétés à gagner des parts de marché en se protégeant. 2 pages.

Le Parisien du 28 avril 2014L'invité de la semaine du Parisien Economie : "Je n'ai pas d'inquiétude majeure sur la fusion entre Publicis et Omnicom" – Maurice Lévy n'avait pas 30 ans quand il a rejoint Publicis. Il en a aujourd'hui 72. Nommé président-directeur général en 1987, il a fait du groupe le n°3 mondial de la publicité qui doit fusionner cette année avec l'américain Omnicom pour donner naissance au n°1 mondial. 1 page.

Le face à face : DHL, expert de l'express international / Chronopost, leader français du colis. 2 pages dans Le Parisien Economie.

Marketing : Bien tracter pour attirer le client – C'est un moyen facile et peu onéreux de se faire connaître. Dans un contexte de proximité, l'imprimé publicitaire peut être un outil de prospection efficace, à condition de respecter certaines règles. 0,6 page dans Le Parisien Economie.

Cession d'entreprise : les nouvelles règles fiscales – Les dirigeants qui vendent leur entreprise (ou des parts de celle-ci) sont soumis à une nouvelle taxation depuis le 1er janvier 2013. Le point sur les modifications. 1 page dans Le Parisien Economie.   

En une du supplément EcoFutur de Libération : 3D Vives impressions – Médecine, design, aéronautique… L'impression 3D gagne tous les secteurs d'activité et se démocratise. Cette technologie pourrait permettre de relocaliser et redonner le pouvoir à un consommateur-concepteur. 2 pages.

Avis de temps clair pour l'énergie des mers – A Cherbourg, deux conventions ont mis en perspective le potentiel de développement et d'exploitation des énergies marines renouvelables. 2 pages dans le supplément EcoFutur de Libération.

L'événement du Figaro Economie : Alstom privilégie l’offre General Electric, Siemens contre-attaque – Le conseil du groupe français devait hier accepter l’offre de l’américain pour ses activités énergie. Son concurrent allemand a un mois pour renverser la situation. 1,5 page.

L'enquête des Echos : L'euro est-il vraiment trop fort ? A l'approche des élections européennes, le débat resurgit en France sur la surévaluation de la monnaie unique. De plus en plus d'industriels se plaignent d'être pénalisés à l'exportation. Faut-il contenir l'euro ? La BCE semble vouloir aller dans ce sens. Mais rien ne dit que cela résoudrait le défi de la balance commerciale française. 1 page.    

 

Merci à nos partenaires : lekiosk.com et ePresse.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general