L’assiduité du dirigeant dans l’entreprise

Drissi_mhamed
Par M’hamed Drissi (chroniqueur exclusif) – Ph.D Management

La dynamique de l’environnement
économique, social, politique et technologique dans lequel nous vivons en ce
début du 21ième siècle exige, constamment, du dirigeant qu’il
s’adapte aux changements, s’améliore, complète sa formation et connaisse mieux
son travail, ses supérieurs et ses subordonnés.

Elle exige de lui surtout une
certaine assiduité au travail, sans relâche,

s’il veut vraiment atteindre les objectifs escomptés,
réaliser les résultats attendus et faire face aux turbulences de ce monde qui
nous entoure et à la concurrence accrue due à la mondialisation.

En général, l’assiduité est l’exactitude à se trouver là où l’on
doit s’acquitter  d’une obligation,
présence régulière à un poste, à un lieu où l’on doit être. Tandis que
l’assiduité au travail est,  la présence
régulière et constante non loin du poste de commandement ni de ses
collaborateurs et encore moins de ses supérieurs par la visibilité quotidienne
ou à défaut un contact permanent par les multiples moyens de communication.

En effet, c’est cette assiduité qui  permet au dirigeant de mobiliser facilement  les ressources humaines, rassembler les
ressources matérielles et financières et atteindre les marchés pour parvenir
aux résultats recherchés dans des limites de temps, de dépense d’énergie et de
coûts strictement définies et accordées à l’avance. La présence  du dirigeant au poste lui permet donc d’assurer
le suivi des affaires de l’entreprise, au quotidien, et d’en contrôler l’exécution.

Il importe de préciser à cet égard que l’assiduité est devenue, de
nos jours,  la qualité spécifique du
dirigeant averti et consciencieux. Elle regroupe certaines qualités morales
comme la volonté, la persévérance, l’audace, le courage de responsabilité, le sentiment
du devoir, le souci de l’intérêt général, telles que ces qualités ont été
énumérées par FAYOL. Celui-ci précise que : «  les qualités ne
sont pas innées. Elles s’acquièrent par l’expérience et par la formation ».

Ces qualités avancées par ce
précurseur  du management  moderne permettent à toute personne de
s’épanouir et développer des qualités universellement reconnues et utiles dans
tous les domaines, en général,  et
dans  la gestion de l’entreprise, en
particulier,  telles que la rigueur, la
persévérance et l’assiduité.

A vrai dire, l’assiduité est un
devoir qui s’applique non seulement au dirigeant de l’entreprise, mais aussi à
chacun des employés quelle que sa position hiérarchique dans l’organisation.
Elle implique le respect des règles de la vie collective au sein de
l’institution. Elle est indissociable de la ponctualité qui est une marque de
correction à l’égard  des autres
collaborateurs. Ces deux qualités sont d’ailleurs une nécessité absolue de la
vie dans l’entreprise. En effet, tous les employés se doivent d’adopter un
comportement correct au sein de l’organisation.

En guise de conclusion, il
importe de rappeler, que la compétitivité d’une entreprise dépend de
l’assiduité de son dirigeant en particulier et de ses employés en général. Pour
cela, le dirigeant doit compter sur 
l’expérience et l’expertise de ses collaborateurs pour ce qu’ils peuvent
apporter de spécifique à l’entreprise : il  doit exprimer son envie de bénéficier de leurs compétences car « on
s’enrichit dans la différence »
ce qui exige, de tous, le respect
de règles dont fondamentalement l’assiduité.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general