Le renouveau de valeurs universelles, la piste à suivre ?

Januel_sophie
Par Sophie Januel (chroniqueur exclusif) – Facilitateur en "Gestion et organisation Back-office PME" pour entreprises agiles !

Le tour des excès en tous genres du capitalisme ultra financier a été accompli ces derniers mois illustré par l’éclatement de diverses bulles financières immobilières, spéculations sur les matières premières alimentaires ou non.

Diaboliser le capitalisme est une vaine posture. Vous imaginez-vous revenir au troc ? Epuisant pour régler son loyer, ingérable pour payer ses courses hebdo.

Parmi les diverses initiatives alternatives, certaines émergent, se revendiquant des écoles de pensées « Sud-Sud » ou de pays en voie de développement ou tout simplement d’un capitalisme à envergure économique raisonnée : de la responsabilité sociale à l’utilité sociale de proximité. S’inscrire dans des cycles durables (rien de nouveau, c’était juste un peu en déclin).

A l’instar d’un de ces courants de pensée notamment suscité par Muhammad Yunus (Grameen Bank), ressortent les valeurs suivantes :

– fédérer autour d’objectifs communs à finalité sociale

– impliquer le plus possible d’agents économiques diversifiés et offrir une opportunité

– agir en proximité

– être utile et solidaire

Dans le village mondial quelques acteurs se démarquent, certains par une prospérité adroitement gérée et/ou militantisme avéré d’autres par opportunisme se revendiquent de ce courant. Le réseau Ashoka, les amap, les collectifs pour créer des ordinateur à moins de 50dollars US mais aussi quelques multinationales.

Ainsi, j’ai pu assisté dimanche à la finale d’une manifestation qui m’était inconnue la « Danone Nations Cup ».(9ème éd.) la plus grande compétition de foot pour les benjamins, apprentis footballeurs autour d’une personnalité emblématique. L’objectif est de promouvoir des valeurs :

– fédérer autour d’un sport éducatif (le foot)

– ouverture, constance

– jeu courtois et paix

– vivre sa passion et réaliser ses rêves

mais aussi recueillir des fonds pour lutter contre les maladies rares infantiles dégénératives (ELA l’association européenne contre les leucodystrophies), révéler des talents.

Juste après les JO à Pékin, la manifestation prend un certain sens : créer des liens par des valeurs universelles. Constituer un capital commun de fraternité et pourquoi pas de goût. Concrètement, sur le terrain les équipes de quarante nations partagent leurs émotions et leur rêves se découvrent et jouent – pour certains – comme de futurs pro.

40equipes1_2
La Turquie, l’Afrique du Sud (meilleur jeu) mais aussi l’Algérie ont leur graine de talents, les canadiens eux, incarnent la parité par leur équipe mixte.

Les benjamins français ont donné une belle leçon à leur aînés :
Ils ont gagnés la finale en réalisant leur rêve aux Parc des Princes, avec une fraîcheur que leur aînés n’ont peut-être pas su ou pu conserver au cours de leur carrière professionnelle.

Trophee
Former et éduquer sont les fondamentaux contributifs d’une société responsable. Associés à la transmission des valeurs universelles, c’est créer la formidable opportunité de laisser les enfants dépasser leurs limites, s’ouvrir à la connaissance et se construire lors des années les plus cruciales du développement d’un être humain, les lancer dans une aventure.

Conserver l’enfant qui est en vous, bonne rentrée !

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general