Le système de la franchise, l’autre manière d’entreprendre

3700. C’est le nombre d’entrepreneurs qui ont choisi le
système de la franchise comme mode d’entrepreneuriat en 2011, et ce malgré la
crise. Et pour cause, 97% des personnes interrogées lors d’une vaste étude sur
la franchise estiment qu’un
franchisé résiste mieux à la crise
qu’un entrepreneur isolé. Notoriété de
l’enseigne, soutien logistique et de communication, réseau d’entrepreneurs… le système
de la franchise offre de nombreux avantages. Et nombreux sont ceux qui ne s’y
sont pas laissés trompés.

La franchise en quelques mots

Par définition le système de la franchise est un
mode de « collaboration » qui unit, par contrat, un entrepreneur, le
franchisé, qui achète le droit d’utiliser une marque, le franchiseur, avec
toute l’identité de cette enseigne. En effet, le franchiseur cède au franchisé
le droit d’exploitation de la marque, de l’identité visuelle, du logo, etc.
Mais l’enseigne cède également son savoir-faire, ses méthodes de travail, ses
outils et peut même accompagner le franchisé dans son implantation en l’aidant
à réaliser une étude de marché, à choisir son local, ses fournisseurs etc.

Bref, c’est potentiellement du gagnant-gagnant : le
franchiseur récupère des sortes de « royalties » régulières après
avoir touché un droit d’entrée parfois conséquent. Par ailleurs, la marque
s’implante durablement sur tout le territoire, grignote des parts de marché, et
ce sans avoir à investir lourdement pour créer des filiales : l’effort est
en général supporté par le franchisé.

Le franchisé quant à lui bénéficie d’un accompagnement
personnalisé à la création de son entreprise, de la notoriété de la marque (je
prends toujours un exemple simple : si vous voulez créer une sandwicherie
à Clermont Ferrand, vous aurez sans doute plus de chances de succès en vous
appelant Subway ou Mac Do plutôt que Auvergne sandwich ou Les sandwichs de
lulu…), de process de production éprouvés, des moyens de communication d’un
grand groupe et d’un réseau de franchisés qui peuvent partager des expériences
et aider dans le développement de sa structure.

Comment faire ? Comment choisir sa franchise ?

Avant de vous lancer, vous devez vous poser un certain
nombre de questions et faire le point sur un certain nombre de critères. En
effet, typiquement, si votre seule capacité d’apport est de 20 000 euros,
vous allez difficilement pouvoir monter un supermarché Casino… Néanmoins, il
existe de nombreuses autres enseignes que vous pourrez aborder avec bonheur
avec ce capital. Le tout est donc de bien cibler son enseigne en
fonction :

  • De ses envies
  • De sa mobilité
  • De sa propre expertise (va-t-on se lancer dans la
    restauration sans rien y connaître ?)
  • De ses moyens

Une fois cela fait, vous pouvez donc établir une liste de
critères qui vous aideront à sélectionner les différentes enseignes qui vous
conviennent.

Vous pourrez donc comparer les modalités de franchise avec
ces différentes enseignes. Mais attention, il faut être très vigilant aux
conditions du contrat de franchise qui vous liera à ces marques. Car vous ne
pourrez sans doute pas rompre ce contrat si facilement. Choisir sa franchise
est comme choisir un époux ou une épouse. On a le droit, à un moment donné, de
revenir en arrière, mais il vaut mieux quand même bien faire son choix en
amont… C’est aussi pour cela qu’il existe de nombreux spécialistes dont le
travail est de donner des conseils pratiques
sur la franchise
. Il vaut mieux ne pas hésiter à les contacter plutôt que
de faire une erreur.

PUBLI-REDACTIONNAL

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general