Le temps une denrée périssable à utiliser à bon escient

Drissi_mhamed
Par M’hamed Drissi (chroniqueur exclusif) – Ph.D Management

Le temps est peut être la seule chose au monde la mieux répartie équitablement entre les individus quels que soient leur âge, leur préoccupation et leur position sociale ou hiérarchique : il est le même pour nous tous, 24 heures par jour, ni plus ni moins.

Denrée périssable, donc non récupérable, il faut donc l’utiliser à bon escient, faute de quoi, il faudra sacrifier son équivalent : l’argent sous de multiples formes  tels la perte  d’un projet lors d’une soumission d’appel d’offres insuffisamment préparée, le ratage d’ un avion à l’occasion d’un voyage d’affaires, ou tout simplement un rendez-vous important. Ainsi, l’adage anglais « Time is money » est indéniable en toutes circonstances de la vie d’un homme.

Certaines personnes averties   connaissent bien l’importance du temps et l’apprécient à sa juste valeur. D’autres au contraire le  méprisent et le gaspillent  inconsciemment sans même se rendre compte de la gravité de leur acte irresponsable. Les uns le trouvent long, interminable tels les prisonniers et les malades. D’autres,  à l’inverse, le  voient  passer rapidement  sans pouvoir l’arrêter tels  par exemple ces hommes d’affaires qui   s’efforcent de respecter les délais qui leurs sont accordés  pour honorer leurs engagements vis-à-vis de  leurs clients.

Pour ces gens là,  le temps c’est en effet de l’argent car  non seulement ils redoutent les pénalités de retard au cas où ils n’arriveraient pas à respecter les délais qui leurs sont impartis pour la réalisation des projets qui leur sont confiés,
mais ils craignent également d’être discrédités à cause d’une mauvaise utilisation du temps ce qui aura un impact négatif sur l’avenir même de leur organisation.

Certaines
personnes n’ont pas de notion de temps dans leur vie quotidienne. Ils leur
arrivent même d’annuler leurs
rendez-vous à la dernière minute, reporter une réunion sine die ,
ajourner un événement important à plus tard .Ils ne savent  pas quoi faire de leur temps . Alors ils le
«  tuent » , disent-ils. Et le temps, sans aucun avertissement,  finit par prendre sa revanche et les tuent
réellement à son tour.

Le
temps est pour les uns  le bien le plus
précieux Il ne le changent pas pour des centimes car ils savent qu’il vaut  de l’or. Aussi sont – ils  intransigeants avec les « voleurs de
temps » et les évitent à tout prix. Ils maîtrisent les méthodes
d’organisation du travail et  les
appliquent scrupuleusement  dans leur
vie professionnelle. Ils savent comment faire faire certaines tâches par les
autres, sans en souffrir et souvent sans que cela ne leur coûte le moindre
centime : ils délèguent leur pouvoirs aux
collaborateurs de confiance et leurs activités aux gens compétents.

Quelle
est donc la nature du temps ? Est-ce vraiment une ressource qui se
gère ? Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit incontestablement d’une
ressource fondamentale : l’utilisation efficace qu’on en fait  a inéluctablement  un impact positif ou négatif sur
notre succès, notre santé et partant, sur notre bonheur. 

En
effet, le temps s’il est bien utilisé, maximise le rapport  des résultats obtenus par rapport aux
énergies dépensées pour la réalisation de projets qui nous sont confiés, comme
il minimise incontestablement  les facteurs
de stress ce qui est bénéfique pour
notre santé et par voie de conséquence nous permet de développer  et savourer nos rapports avec les autres et
par voie de conséquence, contribue à notre épanouissement et à notre bonheur.

S’il
est vrai que le temps est une ressource fondamentale, elle est aussi limitée.
Aussi conviendrait-il d’utiliser les techniques et instruments scientifiques
adéquats  à même de nous aider à
utiliser intelligemment cette denrée périssable car si nos énergies sont
renouvelables, elles ne sont pas inépuisables. Il faut donc organiser, planifier,
et surtout déléguer et contrôler  car le
temps,  quoique non modifiable, il est
gérable.

En
effet, la différence entre les gens qui
réussissent  et ceux qui échouent
ou trébuchent résident souvent dans
l’usage qu’ils font de cette ressource inestimable. Ce qui importe, ce
n’est pas le nombre d’heures que l’on consacre à un travail mais bien ce que
l’on fait pendant ces heures. D’où l’importance de l’organisation , de la
planification et de la délégation dans la gestion du temps et la gestion des
affaires.

La
planification est le processus par lequel nous établissons nos objectifs  de rendement et nous déterminons les actions
à entreprendre pour les atteindre d’où son lien avec le temps indispensable
pour la réalisation des objectifs
tracés par ce processus.

En
effet, tous les jours, nous sommes assaillis de tâches à accomplir et
d’exigences de toutes sortes à satisfaire dans le cadre de nos activités quelle
que soit la taille de notre entreprise. Devant cette situation complexe, si
nous ne sommes pas organisés et si nous ne planifions pas nos tâches en prenant
les mesures nécessaires et en mettant  au point les moyens humains et matériels pour réaliser  nos objectifs, il est facile de nous laisser
faire envahir par des activités secondaires et des exigences
imprévisibles «  gaspilleuses » de temps et d’argent.

La
planification ouvre en effet la voie aux autres fonctions de la gestion dont
l’organisation, la direction et le contrôle. Une planification efficace
débouche toujours sur de meilleurs résultats, grâce à des améliorations portant
sur divers plans : la concentration
des efforts, la flexibilité, une démarche axée sur les actions
concrètes, sur la coordination, sur le contrôle et sur la gestion du temps grâce
notamment à un bon suivi, notamment le suivi du délai  d’exécution des opérations et des tâches.

La
planification personnelle est aussi importante que la gestion stratégique de
l’entreprise quant à la gestion du temps. En effet, celle-ci constitue un
aspect important de la fonction de planification chez l’individu en général et
le gestionnaire et/ou le chef d’entreprise en particulier : une bonne
gestion de temps peut convertir un gestionnaire médiocre en un gestionnaire des
plus enviés et un chef d’entreprise insouciant en un leader averti.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general