Les 9 commandements des candidats

Januel_sophie
Par Sophie Januel (chroniqueur exclusif) – Facilitateur en "Gestion et organisation Back-office PME" pour entreprises agiles !

Saisir des opportunités en changeant d’entreprise peut être une bonne idée. Faut-il encore mettre les chances de son coté et s’adapter aux règles du jeu qui permettent de conserver des chances de réussite. « Sujet marronnier » répliquez-vous. A la lecture de certaines candidatures, c’est vraiment utile, si si. Je vous propose des commandements fondamentaux, le b-a.ba du candidat.

1 – « L’orthographe t la conjugaison tu respecteras ».
La relecture n’est pas un mal, vous ou un ami, mais ne comptez pas sur le recruteur, vous lui offrer des critères de sélection, utiles pour lui mais qui vous desservent surtout sur des connaissances qui devraient être acquises depuis le CM1. Elimination garantie quand une compétence rédactionnelle est mise en avant, pas de circonstance atténuantes sur un profil scientifique ou technique…Depuis le vérificateur d’orthographe ce n’est pas « une science des ânes » mais un révélateur de fainéantise ou d’ignorance du mode d’emploi de votre suite bureautique.

2 – « En Adéquation avec le profil tu postuleras »
L’annonce est claire et précise. Si « expérimenté » est précisé, la probabilité d’accepter un junior sera faible alors un JD. Pis, postuler en précisant que vous avez encore un an d’école devant vous…
Au mieux vous divertissez aimablement, au pis le ridicule ne tue pas mais ne grandit pas non plus.

3 – « Le cv tu reprendras »
Votre expérience est plutôt multifacettes et vous pensez pouvoir postuler à des fonctions différentes. Oui mais il ne suffit pas de se contenter de changer le titre de votre cv. Ecrivez votre cv en mettant en avant les expériences correspondantes. Oui, il faut ré-écrire les paragraphes, mais vous inventez pas, vous vous basez sur votre expérience préalablement disséquée, non ? Retours positifs quasi garantis.
Vous avez décroché le rendez-vous . Bravo, cela a signifie que votre cv est efficace et un premier objectif est atteint. Ne relâchez pas efforts.

4 – « La politesse tu maîtriseras »
Cette règle ne devrait pas être rappelée mais bon, désinvolture, négociations digne d’un congrès de Vienne. Vous ne venez pas. Un délai de prévenance est apprécié. Un appel, un email d’excuse vaut mieux que le silence désinvolte sous-entendant « il fallait juste montrer une recherche « active pour rester inscrit(e) ». Dommage vous venez de rater un échange et une possible connexion utiles. Le recruteur n’est pas à votre disposition. Vous aviez une occasion de faire bonne impression. Ratée.

Vous venez, c’est bien. Vous êtes trop en avance et exiger d’être reçu(e) sur le champ. Ce n’est pas la meilleure approche diplomatique. Vous auriez pu mettre à profit ce temps : réviser mentalement votre présentation, vos questions, faire le tour du quartier pour vous repérer…

Vous êtes en retard, ne prévenez pas, ne répondez pas au téléphone enfin quand vous arrivez vous expliquer que deux rendez-vous dans le même arrondissement le même jour c’est « too much » . Etes-vous vraiment à la recherche d un nouveau poste ?

5 – « Cohérent tu resteras »
Vous postulez pour un poste, dans une approche transitionnelle si ce n’est alimentaire, ce n’est pas grave. Pourquoi diable autant parler d’un sujet ou métier à l’opposé du poste proposé …pour lequel vous n’êtes pas formé ou pis sur une passion de vos loisirs?

6 – « Disponible tu seras »
Un petit secret à partager entre nous « disponible immédiatement » signifie libre de tout engagement ou en toute fin de préavis, ou de clause de non concurrence. Déclarer au bout du parcours, que contrairement à ce que vous laissiez entendre ou avez affirmé vous êtes en poste avec un préavis de trois mois après vos congés à prendre…. Un goût masochiste prononcé de l’échec ? Erreur fatale, « merci d’être venu(e) ».
Si vous souhaitez vous évaluer, faire le point sur vos compétences, il existe des formations dédiées.

7 « Avec lucidité, tu négocieras »
Totu est question d’échelle. Oui votre parcours dans cette multinationale, n°2 mondial du secteur, peut être significatif et valorisant. Prétendre à bénéficier chez votre éventuel futur employeur, respectable PME/PMI d’une fonction similaire ou des mêmes avantages sociaux, des « super-contrats » de santé/prévoyance ou encore d’accord de participation de votre employeur actuel, apparaissent bien incongrus et parfois franchement déplacés.
Etes-vous sûr(e) de vouloir changer ? Quel est votre prise de risque ? Vous changer de monde, d’échelle, quelques compromissions et ajustements seront nécessaires. Reprenez au chapitre « motivation ».

Addentum : non, la rémunération ne se détermine pas par la règle « mon âge+20% » ou « C’est combien le dernier roadster V12 ? » ou « dans les startup « 2.0 » c’est d’entrée 60K après un an… » (variation :« je veux m’acheter un appartement avec terrasse dans le 7eme à Paris donc je demande », « 50% en plus en bonus garantis », etc.).

8 « Original sans ostentation, tu seras »
Je vous l’accorde ce n’est pas facile. N’en faîtes pas trop et restez vous même. La composition de rôle se détecte toujours à un moment ou un autre. Prenez soin d’éviter le mauvais goût (le lipdub après tout le monde, le cv vidéo qui tue : ça lasse). Un brin d’excentricité si vous ne la jouez pas Diva cela peut être charmant si votre poste le permet !

9 « Les conseils tu apprécieras »
A tout le moins les lire et avec bon sens les appliquer. Avec de la confiance en soi, ce sont les bons réflexes pour atteindre votre objectif : convaincre lors de conversations sérieuses afin de participer à une synergie de compétences.
A vos starting-block…

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general