« Les minutes entrepreneuriales » : Apprendre à utiliser l’outil comptable

Par Jean Claude Fochi (chroniqueur exclusif) – Aide au projet de création et à l'élaboration de Business plan

Pour s'initier à l'entrepreneuriat il existe plusieurs moyens: chercher dans la vie quotidienne ce qui ne va pas, les manques en produits, en particulier en regardant les importations, de région à région, en exploitant un créneau technologique, domaine réservé à des chercheurs qui n'ont pas forcément la fibre risque, brain storming, examen des tendances, etc. Tout cela est vrai, mais quelle jungle pour un débutant !

De toute manière il y aura un moment où il faudra "'mettre en musique le réalisme de l'idée". Alors pourquoi ne pas commencer par cela: apprendre le processus de la composition de la chanson, apprendre à étudier la chaine de valeur, la boucle du marché.

C'est en s'initiant à la recherche d'informations, à ce que l'on appelle l'intelligence économique, que vous allez réaliser et étudier comment on examine la faisabilité d'un projet de mise sur le marché d'un produit. Que veut dire le mot intelligence ? Pas du tout quotient intellectuel, l'intelligence c'est le sens dans "intelligence service" des anglais, c'est le renseignement, la version douce de l'espionnage. Pour nous l'intelligence économique c'est le renseignement dit "ouvert" c'est à dire disponible pour tous opposé au renseignement fermé c'est à dire à obtenir par des moyens de pénétration illégaux.

De quoi dispose t-on comme informations ? tout d'abord l'information légale, obligatoire sous certaines conditions. Toute entreprise est soumise à l'inscription de ses documents comptables. Tous ne sont pas déposés mais beaucoup d'entre eux. Dans un premier temps il va falloir apprendre à lire et à comprendre bilan et compte d'exploitation. La comptabilité n'est pas l'entreprise et l'entrepreneuriat qui sont des créations vivantes et non des livres fossiles. Mais la lecture de ces livres est utile car elle fixe une situation annuelle. On ne sait pas si il y a croissance, décroissance, stabilité. Entre deux situations annuelles il peut y avoir évolution apparente mais en réalité chute en cours.

Alors, me direz vous? Il faut prendre ce qui existe.

Les grandes entreprises ne sont pas intéressantes car elles sont diversifiées, multifilières, multiproduit et il est impossible de séparer un produit de la globalité; donc on observera les petites entreprises, monoproduit de trois à cinq ans d'age, voire plus pour avoir des moyennes. Vous allez aussi comparer du purement commercial avec du purement industriel, du purement service. Vous allez ainsi avoir une opinion sur les besoins en investissement, pour 100 euros, j'aurai 50% de chances d'avoir tel résultat de X euros.

Intéressez vous aussi à la notion de valeur ajoutée pour comprendre comment se répartit le bénéfice du travail de tout le monde. Vous avez assez de recherches pour un mois, à la prochaine minute.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general