Les premières étapes à suivre pour démarrer sa startup

Par Adrien Lepert (contributeur exclusif) - Bemoney.be

Lancer votre propre entreprise est probablement la meilleure façon de prendre votre vie en main. Ceci reste toutefois toujours plus facile à dire qu’à faire et la plupart nous n’osons pas franchir ce grand pas.

Je m’appelle Adrien et suis entrepreneur dans le digital depuis 2011. J’ai lancé plusieurs sites en affiliation dont bemoney.be, simulationpret.be et mistercredit.be, trois sites comparateurs de prêt bancaire en Belgique. À travers cet article et mon expérience j’espère pouvoir vous donner quelques conseils qui feront de vous un entrepreneur à succès.

Étape par étape

  1. Une bonne idée avec un potentiel

Avant de faire quoi que ce soit, vous devez avoir une perception très claire de votre activité. Votre idée ne doit pas seulement être un sujet qui vous passionne, mais doit refléter un produit ou un service qui correspond à un vrai besoin. Dans notre cas, nous avions bien étudié le potentiel du marché des prêts en ligne en Belgique, un marché peu sexy certes mais un marché qui existe et si l’idée est bien exécuté elle peut alors devenir intéressante.

Gardez en tête que vous alliez probablement travailler sur cette idée pour les 12 prochains mois et si vous vous en sortez bien, les 3 voir les 5 ou 7 années à venir. Alors, il vaut mieux qu’elle soit bonne et quelle est du potentiel de croissance.

  1. Un business plan pour prédire vos revenus et dépenses

Connaître les coûts d’exploitation de base est la première chose à faire dans l’élaboration de votre business plan. Cela vous permettra de déterminer le montant nécessaire à l’investissement initial pour développer un produit ou bien un service auquel vous devrez aussi inclure le loyer des locaux, les taxes, les rémunérations, les frais d’expédition et autres. Connaître vos coûts d’exploitation est d’une importance déterminante pour savoir si votre entreprise dispose du potentiel pour être rentable ou non. Ce business plan vous permettra aussi de toujours garder en mémoire vos vrais objectifs ainsi que les évolutions et paliers nécessaire à franchir sur une période définit.

Pour notre activité digitale en affiliation, mis à part notre investissement en temps et en énergie, nous avons préparé notre business plan en seulement 5 pages parce que nous n’avions quasiment aucunes charges.

Pourquoi ? Nous avons pris l’initiative d’exploiter des sites internet qui à contrario d’un fond de commerce ne dispose de quasiment aucunes charges fixes, voir quasi nulles. Notre concept était relativement facile à tester et nous n’avions aucunes prises de risque.

  1. Déterminez votre client idéal

Pensez à bien analyser la concurrence présente sur votre marché, un facteur critique à votre prise de décision.

Commencez par faire une étude de marché et alors obtenir un nombre réaliste de gens prêt à consommer votre produit et la somme qu’ils souhaitent y mettre. Si les chiffres sont trop bas par rapport à vos coûts d’exploitation, alors vous devez changer de projet. Soyez également créatif en choisissant le bon créneau commercial à développer.

Kewee Media, notre entreprise à décidé après 5 années, soit en 2016 se focaliser sur le marché belge francophone et étendre son activité à l’horizontal sur la comparaison de prêt bancaire en ligne, un marché de niche certes mais un marché avec un potentiel suffisant pour faire tourner une exploitation. C’est pourquoi nous avons dupliqué notre activité d’un site www.bemoney.be à www.simulationpret.be/ puis à  www.mistercredit.be/ que nous avons racheté en 2016.

  1. Un plan marketing assurant un bon retour sur investissement

Établir un budget est la première étape de tout plan marketing efficace. Il est important de définir un budget claire et précis alloué à la publicité, etc. C’est seulement après que vous pourrez mettre en place la meilleure stratégie pour la promotion de votre entreprise.

Plus vous serez créatif, plus vous réussirez à vous en sortir, propos particulièrement applicable à vos débuts. À mon avis, c’est l’une des étapes les plus critiques, il y a tellement d’entreprises qui ont échoué à ce stade, car, soit elles n’avaient pas un plan marketing suffisamment solide, soit elles n’avaient tout simplement pas le budget nécessaire pour le réaliser.

  1. Construisez l’infrastructure nécessaire

Beaucoup de sociétés disposent de leur propre espace de travail. Au début, vous commencerez probablement à votre domicile, ou peut-être chez un de vos amis. S’il s’agit d’une petite entreprise qui ne demande ni beaucoup d’espaces ni d’employés supplémentaires alors, optez pour une solution peu onéreuse. Si vous êtes suffisamment à l’aise et efficace à travailler depuis votre domicile, restez y. Mais si ce n’est pas le cas, réfléchissez aux espaces de co-working, un lien de travail ou vous rencontrerez des entrepreneurs et créerez aussi une certaine dynamique à votre quodien.

Et si vous n'avez pas le budget nécessaire à la location d’un espace de travail, là encore, soyez créatif. Pourquoi ne pas négocier la répartition des recettes avec le propriétaire des lieux ou bien demander 6 mois à prix négociable suivi de 6 mois au tarif standard ? Ce peut aussi être un bon moyen pour tester un espace de travail. Et lorsque vos affaires seront rentables et stables pour vous projeter sur l’avenir, vous pourrez alors louer vos propres locaux. Si vous louez, assurez-vous d’avoir un contrat flexible pour pouvoir absorber la croissance de votre entreprise, ou encore annuler immédiatement le contrat de location quand vous le souhaiterez. Tout est négociable.

  1. Achetez du matériel de qualité à petit prix

Maintenant que vos locaux sont disponibles, il est temps d’y installer les équipements nécessaires pour commencer la production de la marchandise ou du service que vous allez vendre.  

Soyez astucieux et économisez sur vos frais. Pourquoi ne pas acheter des articles de seconde main type table et chaises, empruntez de l’équipement à vos proches tout en gardant un œil sur la qualité. Avec cette approche, vous ferez quelques centaines voire des milliers d’euros d’économies.

  1. Quel est votre client idéal ?

Votre objectif et d’atteindre vos clients potentiels en leur donnant envie d’utiliser votre service. Par conséquent, votre publicité doit capter leur attention et stimuler leur imagination. Alors, soyez original et surtout mette vous à la place de vos futurs consommateurs. Beaucoup d’entrepreneur échouent encore à cette étape cruciale « Qu’en est-il pour votre client ? »

Nous avons donc cherché à capter notre audience en SEO sur quelques mots clés stratégiques type « crédit rapide » ou « simulation prêt » tout en insistant sur notre service de comparaison. Nous avons bien réfléchit à nos titres (meta title) dans les résultats de recherche «  Crédit Rapide au Meilleur Taux en Belgique > Comparateur >>> »

Screen Shot 2017-04-17 at 15.07.06

  1. Ne négligez par le service client

Les entrepreneurs ont tendances à omettre ce facteur décisif des affaires. Un service client d’exception pourrait être l’élément qui vous fera démarquer de vos concurrents. Et oui. Alors, traitez chaque consommateur comme s’il était le plus important de tous vos clients, et ne cessez jamais d’améliorer le service ! Il est aussi important de vous rappeler que le client peut parfois se tromper, mais vous devez être capable de le laisser penser qu’il a toujours raison. Garder un client vous coutera beaucoup moins cher que d’en trouver un nouveau.

Pour ce faire nous utilisons les outils d’analyse classique type google analytics ou bien encore google search console.

  1. Avoir un plan de secours

Démarrer votre propre entreprise n’implique pas forcément de prendre des risques énormes et loin de là. Si vous voulez jouer la sécurité, la meilleure chose à faire c’est de fonder votre société en parallèle de votre activité principale.

Sachez et n’oubliez pas qu’avoir un emploi est un excellent moyen de réduire les risques des entrepreneurs. Toutefois, l’organisation du temps et de l’énergie alloué à son projet lorsqu’on travaille à plein temps sera nécessairement réduite.

  • Définissez-vous des horaires fixes

Votre travail en start-up commence quand la journée au boulot est finie. Faites une pause pour vous détendre ou un peu d’activité physique pour vider votre tête. Ensuite, travaillez de 20h jusqu’à minuit, par exemple, et concentrez-vous sur les points essentiels de votre entreprise comme ceux que nous avons énoncé plus haut. Profitez du weekend pour avancer sur votre projet, mais n’oubliez jamais de prendre le temps de vous reposer, de dormir et aussi de partager des moments en famille.

  • Réduisez vos dépenses

« Être entrepreneur c’est accepter de savoir combien l’on dépense sans pour autant savoir combien l’on gagne ».

Au début, gérez vos dépenses à l’essentiel. Contracter un avocat pour rédiger des statuts n’est peut-être pas tout, du moins au début la première dépense à envisager. Réduisez aussi vos dépenses personnelles et cherchez des sources de revenus complémentaires type location.

  • Voici les points pour lesquelles vous devriez dépenser votre argent :
  1. L’acquisition client
  2. Le développement du produit
  3. Le service client

Conclusion

Fonder votre propre société reste un parcours du combattant et si ce n’était pas le cas, nous connaîtrions plus d’entrepreneurs.

La vérité, c’est que très peu de startups réussissent et si vous voulez faire partie des quelques-uns qui y arriveront, suivez ces quelques conseils et réfléchissez bien à chacune des étapes à mettre en place. Le temps à la réflexion et la mise sur papier de vos idées est critique au succès ou à l’échec de votre aventure. Prenez le temps, trouvez un domaine qui vous intéresse tout en apportant une vraie valeur ajoutée, puis commencez doucement à réfléchir à votre idée, la tester, la valider et alors vous pourrez lancer votre société. Travaillez dur, persévérez-vous autant que vous le pouvez et n’abandonnez jamais.

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general