L’industrialisation, une étape importante de vos projets

Christophe GuinebaultPar Christophe Guinebault (chroniqueur exclusif) – Project Fireman & Innovation Rainmaker

Dans le cadre d’un projet
d’innovation, ou simplement de création si vous ne vous sentez pas innovant, on
distingue classiquement cinq étapes : formulation, faisabilité,
développement, pré-lancement, et gestion. La mise en œuvre de ces étapes dans
un projet va permettre à son porteur de jalonner les moments charnières,
souvent liés à des besoins d’investissement.

La formulation, première étape peu
ou pas couteuse, est une étape essentiellement intellectuelle qui permet au
porteur de projet de matérialiser/formuler son projet. La faisabilité est une
étape charnière où le porteur va valider la crédibilité des différentes
composantes de son projet. Le développement est l’étape de conception du projet
sur les aspects techniques, commerciaux, financiers, juridiques,
organisationnels. Le pré-lancement est l’étape de mise en route de la machine
et qui mobilise une bonne part des investissements. La gestion comme ultime
étape, qui caractérise le suivi quotidien de l’activité.

Les étapes qui
« consomment » des ressources sont les étapes de développement et de
pré-lancement. Pour certains projets, le développement est porté par les
associés et peut ne couter que du temps. A l’identique, le pré-lancement peut
ne nécessiter que la mobilisation des parties prenantes. Ce sera le cas pour
beaucoup d’entrepreneurs, de web-entrepreneurs, d’artisans…

Néanmoins, gardons à l’esprit que
cette étape de pré-lancement inclus le processus d’industrialisation. Alors en
quoi ce processus d’industrialisation vous concernerait votre projet ?

A la lecture de la définition du
terme « industrialisation », on reste catonné à des notions d’extension
et d’intensification d’activités industrielles. En creusant plus loin, on va
trouver mention de bouleversement des techniques de production. « le système artisanal, manuel, de
production, dans des lieux dispersés, est remplacé par une production recourant
de plus en plus à une énergie provenant de machines, production en grandes
séries, centralisée, utilisant des normes ou standards afin d'obtenir des
produits d'une qualité homogène. »

Si l’on transpose maintenant ce
processus à des projets types :

_ J’ai une production artisanale
et je souhaite gagner du temps sur des étapes sans valeur ajoutée.

_ J’ai un produit B2C et je
souhaite sous-traiter la préparation et l’expédition des commandes.

_ J’ai un produit B2B et je
souhaite déléguer sa fabrication.

_ Je suis e-commerçant et je
souhaite déléguer la gestion logistique.

_ Je propose un service nécessitant
un réseau de partenaires à proximité de mes clients.

_ Je propose un nouveau service nécessitant
l’adaptation de la production chez mon partenaire industriel.

Ainsi, au-delà du pur aspect « mécanisation »
qui vient à l’esprit lorsque l’on évoque l’étape d’industrialisation, les
objectifs de ce processus sont d’organiser une activité, de professionnaliser
un service, d’améliorer son retour sur investissement. En suite logique de l’étape
de développement, l’étape d’industrialisation correspond à la mise en œuvre organisationnelle
de l’activité en lien avec les parties prenantes.

Çà concerne tout le monde non ?

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general