Mondialisation, outsourcing et entrepreneuriat

Tripoli_jeremy_2
Par Jeremy Tripoli (contributeur exclusif) – Entrepreneur en Chine

La mondialisation de l’économie et le développement d’internet vont complètement bouleverser le travail et notre façon de vivre.  C’est la thèse développée par Thomas Friedman, dans son livre « The World is Flat ». D’autres auteurs ou entrepreneurs à succès ont mis en lumière ce phénomène :

· Tim Ferris est un exemple concret, reflétant parfaitement les idées de Friedman. C’est l’auteur du best seller « The 4 Hour Work Week ». Il est Américain, a monter un business sur internet et vie désormais de manière « nomade », voyageant partout dans le monde et gérant son entreprise à distance.

· Ces changements ont  été perçus par Jacques Attali dans son livre « Brève Histoire de l’Avenir ». De plus en plus d’individus auront une vie similaire à celle de Tim Ferris : une entreprise gérée à distance, permettant de vivre dans n’importe quel pays en fonction de ses priorités (attrait pour un continent en particulier, payer moins de taxe…).

Il y a un élément clés qui transparaît dans ces livres et expériences : l’outsourcing. Concrètement, qu’est ce que c’est et comment un entrepreneur peut en profiter ?

· Tous les services demandant une qualification
« Classique » peuvent être outsourcés. Ca paraît assez vague…prenons
quelques exemples. Lors de ma première idée de business, j’avais prospecté en
France pour avoir un devis sur la conception d’un site web, et le coût moyen
était de 2000 €. Le même site m’a été proposé en Inde pour 500 €. A partir de
là le débat est ouvert et on peut parler des risques etc… Ils peuvent
finalement très réduit en recourant à des sites tels que www.guru.com ou www.elance.com
avec des notations de fournisseurs de services. Sur ces sites on se rend compte
qu’énormément de chose sont possibles : graphic design, et même des campagnes
marketing téléphonique. Par contre je ne connais pas de site faisant la même
chose avec des prestataires francophone … Quelqu’un en connaît un ?

· C’est une formidable avancée pour les entrepreneurs
hésitant à se lancer. Le premier frein
est généralement financier. Comment vais-je survivre pendant la phase de
création ? Une des solutions est donc de réduire les coûts en outsourcant
au maximum. De plus, il y a une cerise sur le gâteau: l’Euro fort. Tous ces
prestataires (Inde, Chine, Pakistan…) demandent une rémunération en dollar.
Avec un Euro à 1,52 $, cela abaisse d’autant le coût…

C’est aussi positif pour les prestataires qui pourraient, à première vue, penser que cela
va augmenter la concurrence. Par exemple, ici, à Shanghai, énormément de Français lancent des services de
prestation informatique en embauchant des chinois. Ils gèrent la relation avec
le client s’assurent de la qualité globale, et délèguent à des diplômés chinois
les aspects les moins techniques (salaire pour un diplômé informatique d’une
top université à Shanghai = 500 – 700 €).

Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general