Où entreprendre en Chine: Pékin ou Shanghai ?

Olivier VEROTPar Olivier Verot (contributeur exclusif) – Marketing en Chine

C'est un débat sans fin entre les deux grandes villes rivales de Chine, Pékin ou Shanghai. Ce qui est fascinant dans les arguments qui sont échangés par les partisans de l'une et l'autre ville, c'est qu'ils sont très tranchés et qu'il y a un véritable enjeu. Il y a de vraies différences entre Pékin et Shanghai, et une rivalité qui est même reflété par le marché immobilier des deux villes qui continue à grimper de façon vertigineuse.

Deux villes avec des mentalités contrastées

Les Shanghaiens aiment rire des Pékinois, ils peuvent les imiter comme une sorte de mélange entre un bureaucrate imbu de lui même qui serait en même temps coincés et arriérés, des imbéciles prétentieux qui croient diriger le pays.

Les pékinois voient dans les Shanghaiens comme des personnes purement matérialistes, exclusivement intéressés par leur patrimoine qui ne savent pas parer d'autres choses que de leurs vêtements, de leurs stocks d'actions de façon narcissique, ou bien comme on l'entend parfois “Les hommes de Shanghai sont pus coquets que les femmes de Pékin”.

Et c'est une rivalité qui dure depuis des décennies, avec des conséquences importantes sur la politique chinoise et le monde des affaires. Cela a encore été illustré ces dernières années par la Jeux Olympiques de Pékin regardés sans enthousiasme par les Shanghaiens (ce sont les Pékinois qui vous le diront) et l'Exposition Universelle de Shanghai a permis de montrer qu'ils étaient moins snobs et plus accueillants que le portrait qui est fait d'eux.

La façon de respecter les règles est différente dans les deux villes. Lu Ming, un homme d'affaires né à Shanghai et qui dirige ses entreprises depuis Pékin maintenant, interrogé par le Los Angeles Times, résume ainsi l'attitude face aux lois dans les deux villes: “ A Shanghai, les gens attendent le bus bien en ligne, à Pékin, si vous conduisez une Mercedes, vous pouvez écraser qui vous voulez.

Il y a d'autres différences liées aux mentalités, par rapport à la façon dont les habitants des deux villes se comportent en affaires. Les Shanghaiens sont difficiles à cerner et ont la réputation de ne pas être direct, alors que les Pékinois peuvent être très crus, ce qui est un avantage en affaires. Au moins vous êtes fixés sur ce que pense votre interlocuteur.

Un tissu d'entreprises très différent entre les deux villes

Les différences économiques entre les deux villes sont très marquées en ce qui concerne le type des entreprises qui y sont installées.

Pékin est la ville des grandes administrations et des centres de pouvoir. En conséquence, beaucoup de géants de l'économie chinoise qui sont des entreprises publiques ou bien à capitaux publics ont leur siège à Pékin. C'est le cas de beaucoup d'industries pensées comme stratégiques, dans la défense et dans l'énergie ainsi que le siège des principales banques chinoises. Il y a donc un véritable tissu d'entreprises à Pékin, ce n'est pas une ville exclusivement bureaucratique. La plupart des grandes entreprises multinationales font en sorte d'avoir des bureaux dans les deux villes. Au niveau financier, la banque centrale est à Pékin, ainsi que le siège de nombreuses compagnies d'assurances. Pékin a un véritable dynamisme propre, avec les meilleures universités de Chine et un grand nombre de jeunes diplômés qui font vivre la ville par la culture et leurs nouveaux modes de vie.

Voir ancien article

La nouvelle zone franche de Shanghai change la donne ?

Cela dit, Shanghai est une ville bien plus ouverte sur le monde, et depuis longtemps. C'est à Shanghai que se trouvent les marchés financier et que se sont installées la plus grande partie des entreprises étrangères en Chine. Il y a un tissu de grandes entreprises et de PME qui vont vivre l'économie de la ville. Cette tendance va encore se renforcer, avec la création depuis cette année d'une zone franche expérimentale et des incitations pour les entreprises pour qu'elles s'installent dans les villes satellites de Shanghai que sont Hangzhou et Suzhou.  La création de la nouvelle zone franche est une indication claire: la ville favorisée par les autorités chinoises pour être la capitale économique du pays est bien Shanghai.

Cela dit, pour ouvrir un peu le débat devenu trop classique: le phénomène marquant de la décennie à venir sera le développement des villes moins importantes de Chine, jusque là moins développées, par exemple Chengdu dans la province du Sichuan. Des indices: des nouvelles lignes d'avion directes ont été ouvertes. Francfort Chengdu en direct pour Air China, Londres Chengdu pour British Airlines. Il se pourrait que l'avenir des entrepreneurs en Chine soit ailleurs qu'à Pékin et Shanghai, pour les plus aventureux qui iront s'installer dans ce nouveau monde en cours d'ouverture qu'est la Chine de l'intérieur.

Lire également les meilleures opportunités de Business en Chine ici

Sources

  1. China market Share
  2. Telegraph
  3. Beijing Relocation
  4. LA Times
Laissez un avis

Envie d'entreprendre
Logo
Enable registration in settings - general